Brunch Grèce Plats Recettes de cuisine Recettes du monde Turquie Viandes

Kefta : les boulettes du Proche-Orient

Kefta : les boulettes du Proche-Orient

Pour continuer sur la lignée grecque (turque et du Proche-Orient), voici une superbe recette de kefta (ou kofta ou keftedes). C’est très simple, essentiel (de boulettes de viande) mais tout le secret et le charme du voyage réside dans les épices.

J’avais servi un repas (enfin, plutôt un assortiment de mezzés) lors d’un dîner léger en famille et ces kefta parfumées ont eu un succès fou. Vue la simplicité, je ne peux que vous inviter à vous lancer. Je les ai bien cuites (surtout au-dessus, à coeur elles restaient moelleuse) pour faire ressortir le goût de la viande et parce que ce côté, presque à la limite de la cuisson, est typique des saveurs de là-bas :-). Vous pouvez opter pour plusieurs formes et même les mettre sur une brochette (cela se fait beaucoup au Maroc par exemple ou au Liban).

J’ai servi le tout avec du tzatziki, cette crème de yaourt et de concombre, prêt en quelques minutes, extra frais, léger et toujours apprécié. Mais vous pouvez très bien opter aussi simplement pour du yaourt grec et un filet d’huile d’olive. Et avec du pain pita bien sûr.

Et si vous aimez le genre (mais en version plus de chez nous) je vous recommande aussi ces mini burgers d’agneau aux saveurs de Méditerranée.

Kefta, boulettes de viande aux épices

Type de plat: Plat
Cuisine: Grecque, Turque
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato

Des boulettes de viande (kefta ou keftedes) typique du Proche-Orient faciles et très parfumées

Imprimer

Ingrédients

  • 600 g viande boeuf ou agneau (hachée)
  • 1 oignon rouge moyen
  • 10 feuilles persil plat ciselées
  • 6 feuilles menthe ciselées
  • 1 gousse ail hachée (ou en petits dés)
  • 1 c. à café coriandre en poudre
  • 1 c. à café cumin en poudre
  • 1 pincée cannelle
  • 1 pincée noix de muscade
  • huile d'olive vierge extra
  • sel
  • poivre

Pour le Tzatziki

  • 250 g concombre (dans l'idéal petit et ferme)
  • 250 g yaourt grec (ferme)
  • 1 gousse ail nouveau
  • 1 pincée coriandre
  • quelques feuilles menthe ciselée
  • huile d'olive vierge extra
  • sel
  • poivre

Instructions

  1. Préparer le tzatziki. Laver et le concombre (si c'est un grand on peut le peler, si petit et ferme type libanais on peut garder la peau). Le râper dans un grand bol. Saler, poivrer, ajouter la coriandre (facultatif), l'ail en mini morceau et enfin le yaourt. Mélanger puis verser un bon filet d'huile d'olive, un peu de menthe ciselée. Saler et poivrer. Garder au frais.

  2. Préparer les boulettes. Chauffer une poêle puis ajouter l'ial et l'oignon en tout petits morceaux ainsi que les épices et un filet d'huile d'olive. Laisser cuire une ou deux minutes puis éteindre.

  3. Dans un grand saladier mettre le mélange précédent et les herbes, du sel et poivre. Ajouter la viande et mélanger de manière à bien imprégner le tout. À l'aide des mains humides former des boulettes, des disques aplatis ou des boulettes longues et pointues (comme ici)

  4. Chauffer quelques cuillère à soupe d'huile (3 environ) dans une poêle. Y poser les boulettes et laisser cuire 2 minutes environ (le temps qu'elles colorent et se détachent facilement) puis les retourner et laisser colorer de l'autre côté. Ici le côté bien cuit et plutôt foncé est voulu après on peut aussi un peu moins cuire ou à feu plus doux.

  5. Saler et servir avec du tzatziki.

Notes

Conseils :

Conservation : vous pouvez préparer le tzatziki un ou deux jours à l’avance et le conserver au frais bien recouvert. Les boulettes sont bien meilleures tout juste préparée, crousti-moelleuses alors qu’elles ont tendance à se raffermir et à sécher lorsqu’elles refroidissent. Cela étant dit, vous pouvez aussi les préparer un peu à l’avance, les enrober d’huile et puis les réchauffer (même au micro-ondes) avant de servir.

Texture et goût : les boulettes sont plus fermes que des polpette par exemple (où il y a de l’oeuf, du pain) du fait de la présence uniquement de viande. Ne vous inquiétez pas ça tient, il faut juste bien presser la forme. Elles restent savoureuses mais surtout très parfumée (tout est au fond dans l’assaisonnement).

Variantes : il existe beaucoup de variantes, tout d’abord dans le type de viande choisi (à l’origine de l’agneau mais on en fait aussi beaucoup et de plus en plus avec du boeuf), dans les épices ou les herbes mais aussi dans la cuisson (des fois on précuit un peu la viande avant de former les boulettes, je trouve qua ça tient mieux quand tout est cru). Et il existe aussi des version plus ‘frugales’ (notamment en Grèce) avec un ajout de purée de pommes de terre (ce qui lui donne un côté plus moelleux) un peu dans le même esprit que ce polpette de poulet rôti.

Pour faire plus vite, vous pouvez simplement servir les kefta avec du yaourt grec.

La recette est inspirée d’un livre qui est un véritable coup de coeur (de la vraie écriture culinaire, pleine de poésie et légère avec des recettes simples qui mettent toutes l’eau à la bouche) « How to eat a peach » de Diana Henry (déjà le titre… c’est en anglais mais facile à lire).

Imprimer

13 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer