Desserts Italie Light Recettes de cuisine Sans gluten Sicile

Gelo (o budino) di limone: ancien dessert Sicilien au citron, d’une légèreté infinie…

Sicilian lemon pudding- Budino di limone
Versione italiana più giù

 

Retour aux saveurs italiennes, très pures 🙂 Je sais c’est un peu précoce (il ne fait pas encore 35°C 😉 mais je voulais absolument vous présenter un dessert traditionnel sicilien au citron d’une fraîcheur et d’une légèreté inouie: le gelo (ou budino) di limone. Si vous êtes fan de citron vous pouvez en manger à l’infini. C’est de la soie qui nous fait rêver à l’air de la Méditerranée.
Budino en général désigne un flan ou une crème à base de lait ou d’eau avec des oeufs ou de l’amidon, de la semoule… comme liant. Gelo signifie gelée. En Sicile, vu le climat, ils en préparent depuis la nuit des temps. Je vous en ai proposées trois : aux oranges sanguines, aux amandes et à la pastèque.
La méthode est très simple et très ancienne: en gros on cuit avec de l’amidon de l’eau arômatisée au citron (pas de gélatine ni agar-agar donc), la texture est particulièrement agréable, lisse. En plus, ça se démoule extrêmement facilement. L’effet est un peu celui d’un sorbet mais sans la température gelée. Vous voyez, on peut faire des merveilles avec presque rien et une excellente matière première comme les citrons. Choississez les meilleurs avec une écorce épaisse, non traités, pas trops mûrs (idéalement ceux d’Amalfi, de Sicile ou de Menton). Les Siciliens nous enseignent toujours beaucoup en cuisine.
Parfait après un repas copieux.
Budino di limone (gelée de citron) (pour 6 personnes)
– 230 g de sucre semoule
– 3 gros citrons jaunes pas trop mûrs, avec écorce rugueuse, non traités (zeste et jus)
– 70 g amidon de blé ou de maïs (maizena)
– 1l d’eau (dans l’idéal minérale)
A préparer la veille. Râper finement (mais pas trop, pas avec la microplane) l’écorce de citron en ayant soin de ne pas prendre la partie blanche. Mélanger au sucre semoule. Laisser reposer 30 minutes puis verser l’eau dessus et mettre en infusion 2 heures.
Mélanger l’amidon à une partie du jus de citron puis verser l’eau arômatisée et le reste de jus de citron. Porter à ébullition puis baisser le feu, mélanger pendant au moins 5 bonnes minutes jusqu’à ce que le jus devienne dense. Verser la préparation dans des ramequin et laisser prendre toute la nuit.
Démouler (très facile, il ne colle pas) et servir frais.

 

Lemon's freshness from Sicily

Versione italiana

Ritorno ai sapori italiani, in purezza e antichi: il gelo (o budino) di limone. Come preparare una meraviglia, di una leggerezza incredibile, con quasi niente.
Ho un debole per i geli siciliani, hanno quella semplicità profonda che seduce, mi piace la consistenza setosa che dà la frumina, il fatto di sentire un solo ingrediente e, naturalmente, la loro freschezza. Ve ne ho già proposti diversi: alle arance sanguinelle, all’anguria e il biancomangiare.
Il bello è che dà un po’ la sensazione del sorbetto al limone senza la temperatura gelida. Ideale a fine pasto.
Budino (o gelo) di limone (per 6 persone)
– 230 g di zucchero semolato
– 3 grossi limoni con scorza spessa e non trattata, non troppo maturi (tipo Amalfi): scorza e succo
– 70 g di frumina (o amido di mais)
– 1l d’acqua (buona eh)
Da preparare la vigilia. Ricavare la scorza dei limoni (senza la parte bianca) e tagliarla fina fina. Mescolare con lo zucchero semolato e lasciar riposare mezz’ora. Versarci l’acqua mettere in infusione 2 ore. Mescolare a freddo la frumina con il succo di limone poi aggiungere l’acqua aromatizzata. Portare a bollore e mescolare finchè la crema non diventa densa (ci vorrano circa 5 minuti). Versare il composto in degli stampini (ceramica o metallo) e lascair prendere in frigo una notte. Sformare (è facilissimo) e servire fresco.

81 Commentaires

  • Mais si, il va bientot faire 35, et on va se laisser bercer par les douceurs siciliennes…merci Edda, tes idees sont toujours tellement tentantes!

  • Oh, quelle belle et bonne idée. J'ajouterai bien volontier du basilic ou de la verveine à l'infusion…

  • Dunque, ho un dolce in frigo pronto per domani sera, avro' ospiti.
    Ma sono colta da un raptus e faccio questo, l'altro me lo mangio a colazione 🙂

  • @ Spacedelaw: c'est une bonne idée pourvu que tu ne les cuis pas après (filtres avant d'ajouter l'amidon)…sinon les herbes vont bouillir 😉

    @ Juls: grazie sei carinissima! Addirittura un brivido? 😉

    @ Your Noise: prego! Fammi sapere

  • E'meraviglioso, Edda: ho appunto dell'amido di mais, che non sapevo come utilizzare ed ecco qui la soluzione. Dev'essere magnifico, soprattutto ora che arriva il caldo!

  • C'est la photo ou quoi ? j'ai l'impression qu'il fait 40° dehors et que je me régale de ce délice !!! (je suis de plus en plus folle de cette cuisine !!!)

  • Virginia faceva una cosa simile, mi pare all'arancia.
    Devo cominciare a farlo anch'io, visto e considerato che la prova bikini è vicina!!!

  • Il refléte la douceur et la chaleur à la fois ce dessert. J'ai même l'impression d'être en Italie en regardant la photo

  • La Sicile et la cuisine sicilienne me fascinent, surtout le fait que les Arabes ont occuppé ce pays et ma mère qui l'a visité m'a informé que l'ont sent encore l'influence arabe; venant du Liban, la Sicile me semble comme un pays cousin. Bref, cette recette me rappellle la muhallabieh qui au Liban est toujours faite avec de la maizena. Toutes les crèmes au Liban sont épaissies soit avec de la maizena, soit avec de la farine de riz.Je vais essayer cette recette le plus vite possible.

  • Forse potrei resistere a una torta al cioccolato, a una fetta di sacher, a una crostata alla crema, a tanti dolci che mi venissero messi davanti…ma non credo che resistere a questo gelo. Sono sicura che la voglia di assaggiare questa delizia fiaccherebbe tutti i miei buoni propositi.

  • Happy to have found you via flickr! Your pictures are beautiful and moreover "je pratique un peu de francais"….

  • ormai nel mio archivio c'è un intero contenitore con scritto "le ricette di edda", copiate, incollate, stampate!
    🙂 come farei senza di te????

  • C'est génial ! Le fait que tu ne maîtrise pas le français à 100 %, fait que tu nous donnes plein d'explications.
    Alors, un jour, peut-être, grâce à toi, nous ferons des "gelati" dignes de ce nom.

    Mag à l'eau

  • @ Onde99: grazie! Anche per me è un dolce magnifico…

    @ Lydia: sì un classico siciliano…a prova di bikini 😉 (pirma del prossimo ultra calorico)

    @ Mouni: ça me fait plaisir!

    @ Donatella: grazie!

    @ Kim: merci!

    @ Rosa: oui!

    @ Arabafelice: mi fai troppo ridere 🙂

  • @ tasteofbeirut: ta mère a raison et je te comprends, la cuisine sicilienne fascine aussi beaucoup d'Italiens. Elle a été le croisement de beaucoup de cultures, grecques, romaines, arabes, espagnoles mais aussi influencée par la cuisine de la noblesse française. Elle s'est crée son identité mais il est vrai que la trace arabe se sent beaucoup: du sucré-salé, des plats somptueux… Merci pour ton commentaire 🙂

    @ Agnès: tu me fais rire, merci!

    @ Valérie: merci!

    @ Philo: merci, tu me fais très plaisir là 🙂

    @ Maia: devi, è anche leggero 😉

    @ Elenuccia: non c'è bisogno di resistere 🙂

    @ ValeVaniglia: sì!

    @ Isa-Marie: tiens-moi au courant 🙂

    @ Mamie caillou: on peut le déguster dès maintenant 🙂

  • @ Sophie: ta définition est magnifique, elle me fait rêver….merci!

    @ Clémence: elle est très douce, je te ferais goûter alors 😉

    @ Viola: sì!

    @ Manuela: grazie!

    @ Babs: così mi fai paura 😉 Sei carinissima

    @ Beleye: thanks a lot for stopping by and for the compliments! I'm glad you understand French. If you have any question, I'm here 😉

  • @ Gio: direi di sì 😉

    @ Mag à l'eau: euh comment dire, je ne sais pas trop comment prendre ta remarque. J'imagine que tu voulais me faire un compliment…mais il ne me semble pas que je maîtrise pas le français à 100%. Vu mes origines, mes études et ma formation…Certes je fais sûrement des erreurs de frappe, de fatigue mais n'ayant pas de correcteur je pense que c'est normal et j'essaie de rectifier.
    Les explications que je donne concernent en général des mots ou des traditions italiennes.
    Les gelati sont mon péché mignon, il y en a beaucoup ici 😉
    Bonne nuit!

  • Quando la semplicità vince su tutto. Questo delicato dolce piace a tutti, nessuno escluso.
    Archiviato per una bella serata estiva…
    Buongiorno!

  • Adjugé vendu ! Etant une grande fan de citron, ce dessert me fait de l'oeil !! Il a l'air vraiment très très frais c'est certain ! 😀

  • @ Marina: verissimo! Grazie

    @ Patrizia: hai reso tutta l'atmosfera 😉 Baci

    @ L'étudiante: tant mieux! Léger et frais tu verras

    @ nerodiseppia: sì è una delle altre ricette di gelo tradizionali come quello d'arance, di cannella, di caffè…

  • Merci pour cette recette qui a fait mon régal ce midi. Je fais une recette quasiment identique (recette allemande) : je récupère le jus de mes bocaux de cerises, j'y ajoute de l'eau, du sucre et de la poudre impériale (ou maïzena) et je fais épaissir. J'adore ça!
    Je voulais te demander si tu avais la recette des brigidini car j'en ai acheté et j'aimerai beaucoup les faire moi-même (j'ai un appareil à gaufrettes italiennes).
    J'aime beaucoup ton blog qui me permet de me régaler de cuisine italienne que j'apprécie énormément.
    Croquette

  • @ sarab: mi fa' piacere 🙂

    @ Croquette: merci beaucoup pour ton retour et tes mots! L'idée de faire de même avec des cerises m'inspire beaucoup 🙂 Pour les brigidini, je vais chercher et te tiens au courant (je n'en ai jamais fait 😉
    Bon week-end!

  • Bonjour,

    C'est par hasard que j'arrive sur ce blog que j'apprécie énormément:
    des photos sublimes, des recettes savoureuses,une présentation irréprochable…
    Bref, il a tout pour me plaire et j'y reviendrai souvent;)
    Merci pour ces beaux et délicieux partages.
    Brigitte

  • Petite question: mais quand on rajoute l'eau aromatisé à l'amidon il faut filtrer les morceaux de écorce de citron ou il faut les laisser dedans ?

  • @ Anonyme: (votre nom? ;-). Généralement je les laisse car ils sont fins, aromatiques et j'aime bien les rencontrer au cours de la dégustation. Mais s'ils gênent vous pouvez les filtrer.

  • OK. Au final j'ai filtré car il me semblai plus agréable de ne pas avoir de la matière solide dans ce type de dessert. J'avais aussi filtré le jus des citrons.
    Résultat excellent, merci pour cette recette. Je viens de manger le dernier 🙂
    Si on veut laisser c'est mieux couper en morceaux très fins (mais toujours avec le couteau) ou raper l'écorce ?

    Max

  • @ Max: merci pour le retour, je suis ravie qu'il t'ait plu ! Je râpe l'écorce avec un râpe citron classique (sinon on peut utiliser la microplane mais le citron perd un peu son parfum). Au final, les écorces sont là mais très subtiles. Dans certaines versions de la recette on fait infuser des gros morceaux d'écorce que l'on filtre ensuite.

  • Bonjour Edda ! Ton blog est super ! Je viens d'essayer la recette, la texture est surprenante, c'est vraiment bon ! merci pour cette bonne idée…

  • Bonjour Edda,

    Excellent dessert à recommander vivement !
    Il faisait suite à un repas typiquement italien :
    – Salade de roquette avec morceaux de speck, pignons, parmesan et quelques touches de tomates séchées, huile d'olive et vinaigre balsamique, fleur de sel et une pointe de peperoncino.
    – Lasagnes à la bolognaise
    et enfin, ce délicieux dessert qui est venu, comme un nuage, apaiser l'estomac 🙂
    Bien amicalement,

    Catherine

  • Une fraîcheur tout en douceur….Le véritable dessert de l'été, qui n'en est pas un pour les hanches. Aucune culpabilité à déguster cette onctuosité au bord de la piscine, ou la fin d'un repas .A refaire, pour la texture, le goût …Et la légèreté . Je ferai un test avec l'orange et peut être le pamplemousse en hiver . Comme pré-dessert ils devraient trouver leur place à la prochaine saison aussi. Merci pour cette découverte Véronique

  • Bonjour Edda ! Je viens de tomber par hasard sur ton blog il y a quelques jours, et depuis je sillonne l'index (bravo pour tant de propositions aussi variées, c'est très impressionnant !). Je viens de faire ta recette de madeleine, avec miel de romarin + un zest de citron, et c'est un régal ! En plus je suis particulièrement contente de te lire car je suis aussi à moitié italienne (même si moins bilingue que toi !) et te lire me permet d'entretenir mon italien ! 🙂 Une question pour cette recette que je ne vais pas tarder à essayer : pour l'amidon de maïs dans la recette, tu mets maizena entre parenthèses : on peut vraiment utiliser la maizena qu'on trouve dans le commerce ? Je croyais que c'était une farine ? C'est peut-être la même chose que l'amidon, mais je voudrais être sûre pour ne pas me lancer sur une bêtise…

  • J'aurais envie de tester cette recette pour utiliser l'unique citron produit par le citronnier de mon balcon (le premier depuis qu'on me l'a offert il y a 8 ou 9 ans, c'est dire s'il est précieux ! Il faut dire que le climat lyonnais ne lui réussit pas trop…)

    Je me demandais quel type de râpe utiliser: en général j'utilise toujours une microplane pour les agrumes alors qu'ici c'est déconseillé, je ne sais même pas à quoi ressemble un "râpe citron classique"…

    En tous cas, les photos font très envie !

    • Bonsoir Estelle,
      Ah oui un citron précieux ! Pour la râpe classique elle a des petites dents trouées et fait des fils quand on passe sur le zeste, sinon vous pouvez utiliser simplement un économe et couper ensuite le zeste en petit fils avec un couteau.
      Tenez-moi au courant !

    • Ah OK, pour moi ça s'appelait un zesteur 🙂
      Depuis que j'ai une microplane j'ai tendance à beaucoup moins me servir du zesteur (peut-être que mon zesteur est un peu vieux, mais dès qu'un agrume est un peu trop vieux ou coupé en deux ça tourne vite au massacre…)

      Bon, le problème avec mon unique citron, c'est que je ne sais même pas quel goût il a (les seuls autres citrons qu'il a portés, c'était quand on me l'a offert, ils étaient tout petits et sont tombés rapidement) et si ça se trouve il est mauvais 😉

    • Finalement j'ai bien utilisé mon unique citron pour la recette.
      Il ne devait pas être tout à fait mûr (bien qu'étant sur l'arbre dépuis l'été dernier) vu qu'il avait un goût rappelant le citron vert, mais c'était très bon quand même !
      La recette est très facile, et se démoule extrêmement bien !
      Maintenant il ne me reste plus qu'à attendre la saison des pastèques pour essayer la version à la pastèque.

      Je me demandais s'il y avait moyen de faire une recette de panna cotta modifiée pour utiliser de la maïzena ou de la fécule au lieu de la gélatine (par exemple lorsqu'on n'a pas de gélatine sous la main).
      J'ai vu par ailleurs la recette de la "testa di turco", mais vu que je ne suis pas très douée pour les fritures, je n'ose pas me lancer…

    • Merci Estelle pour le retour, très contente qu'il vous ait conquis ! Avec la pastèque (bonne hein 😉 c'est aussi une petite merveille.
      Pour une pseudo panna cotta mais qui s'y rapproche énormément vous avec ces crème à la vanille express avec de l'amidon de maïs justement https://www.undejeunerdesoleil.com/2014/11/cremes-vanille-express-sans-oeufs.html. C'est un classique du placard chez surtout quand je n'ai pas le temps.
      La testa di turco c'est délicieux et unique, si la friture vous fait peur vous pouvez opter uniquement pour la crème.
      Tenez-moi au courant !

  • Très belle réussite dès la première tentative ! Je cherchais cette recette après être tombé sur un dossier sur les desserts italiens méconnus en attendant dans un salon de coiffure !
    J'ai une tante qui n'est pas trop dessert alors j'ai voulu tenter cette gelée. Au final elle n'a pas eu le temps d'y gouter, tout était mangé avant sa venue ! Je lui ait fait le tiramisu ricotta pour compenser !

    • Merci pour le retour enthousiaste ! Très contente que ça vous ait plu, chez nous aussi on aime beaucoup (et ça change un peu comme dessert 😉
      Ah le tiramisù ricotta, mm
      Bonne journée et à bientôt

  • Bonsoir Edda,
    Je pense que je vais les faire pour Noel, pour rafraîchir à côté d'une mignardise chocolat amer. Est-ce que les gelées sont transportable, selon vous ? (1h en train) Une fois prises je les transporte en glacière dans leur moule et je les démoule en arrivant ou bien Est-ce que je vais les massacrer en les démoulant parce qu'elles auront ramolli ? Ou alors il y a une autre recette plus adaptée sur le blog? Merci d'avance pour vos conseils
    Bacchis

    • Bonjour Bacchis,
      Oui c'est une excellente idée ! Des fois je les sers avant un gâteau au chocolat par exemple.
      Et bonne nouvelle c'est tout à fait transportable (déjà testé plusieurs fois chez des amis ou lors de démo culinaires) dans leur contenant bien sûr et recouverts de film alimentaire et mis debout. J'utilise souvent une boîte dans laquelle je mets des petites verrines ou bien vous pouvez utiliser un grand moule, toujours recouvert. Pour la dégustation je vous suggère de les remettre un peu au frais avant de servir et démouler, mais autrement ça ne bouge pas.

  • Ça y est, je l'ai fait … Mais je suis un peu déçue … Ils ne semblent pas bien translucides comme les tiens …, plutôt blanchâtres …. Pas encore goûté, mais dès que ça aura refroidi j'essaie !! C'est le dessert pour ce soir ?

    • Bonjour 2tresses,
      L'aspect peut dépendre du citron et/ou (plus probable) d'une petite erreur de pesée de l'amidon de maïs. Sachant que le côté translucide vient surtout au moment du démoulage (donc en dessous). Cela étant dit en principe (si les citrons sont bons !) cela ne devrait pas altérer le goût… après comme toujours difficile d'évaluer à distance.
      Bon dessert et à bientôt !

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer