mercredi 15 février 2017

Gâteau invisible aux pommes

Gâteau invisible aux pommes
Gâteau invisible aux pommes
Il était temps que je teste le fameux gâteau invisible aux pommes (très tendance depuis un bout de temps... il faut dire que le nom est attrayant)
Pourquoi invisible ? En fait c'est la pâte qui l'est presque puisqu'il y en a très très peu. Apparemment c'est Eryn qui a eu l'idée (ou en tous cas lancée). Puis il a fait le tour du net, des magazines et des livres, avec plus ou moins de variantes et petites touches. Un beau succès !
En fait il existe déjà des gâteaux aux pommes (oh les recettes infinies !) traditionnels avec beaucoup de pommes et peu de pâte tout simplement car les pommes étaient la denrée la plus accessible de tous points de vues.
Je vous ai d'ailleurs déjà proposé un gâteau moelleux très pommes typique de l'Émilie-Romagne et qui se rapproche énormément de celui-ci mais il y a plus de beurre ;-) Ou bien bien avez le gâteau fondant tout pomme (appelé aussi charlotte aux pommes en Italie) avec.... que des pommes.

La texture est très agréable, presque fondante mais qui se tient. C'est bien fruité comme j'aime, c'est léger, super simple à faire (le plus long est d'éplucher et couper les pommes) et qui convient aussi aux bébés de plus d'un an, un an et demi. C'est le genre de gâteau qui se laisse manger en un clin d'oeil. Il devient vite invisible...
Si vous aimez ce fruit, n'hésitez pas !

Gâteau invisible aux pommes (pour 6 personnes), un moule rond de 20 cm ou un moule à cake

Préparation : 15 min
Cuisson : 40 à 50 min

  • 900 g-1 kg de pommes juteuses, sucrées et qui ne se défont pas trop vite en cuisson (Ariane, Juliet, Pink Lady...)
  • 2 oeufs entiers (100-120 g sans la coquille)
  • 10 cl de lait frais entier
  • 80 g de sucre (cela dépend aussi des pommes voir mes notes) + un peu de sucre glace
  • 70 g de farine ordinaire (T55) ou T65 ou même d'épeautre T70 + un peu pour le moule
  • 20 g de beurre + un peu pour le moule
  • une belle pincée de cannelle ou la pulpe d'une gousse de vanille
  • une pincée de sel

1. Préchauffer le four à 190-200°C (chaleur tournante ou 200-210 chaleur statique). Faire fondre le beurre 5 minutes dans un ramequin mis au four qui se réchauffe.
2. Beurrer et fariner un moule (mieux vaut poser sur le fond du moule un disque de papier cuisson : cela facilite le démoulage).
3. Dans un grand saladier, mélanger la farine avec le sucre, le sel puis ajouter le lait, la cannelle et le beurre fondu. Incorporer les oeufs. Fouetter afin d'obtenir une pâte homogène (on peut aussi utiliser un mixeur) semblable à une pâte à crêpes épaisse.
4. Laver, essuyer et couper les pommes en fines tranches (le plus possible). Les tremper ensuite dans la pâte de manière à bien les enrober (les pommes vont un peu l'absorber).
Verser le tout dans le moule en essayant de garder les tranches les plus horizontales possible.
5. Enfourner pendant 40 à 50 minutes. Le gâteau doit dorer en surface la pâte doit être prise. Si le four est trop chaud mieux vaut baisser à 180°c et cuire un peu plus longtemps.
6. Laisser légèrement tiédir puis démouler délicatement. On peut le servir renversé (fond lisse) ou bien renverser à nouveau le gâteau. Saupoudrer d'un peu de sucre glace et servir tiède ou à température ambiante.

Conseils :
- Conservation : le gâteau se conserve maximum un jour à température ambiante (s'il ne fait pas trop chaud) ou au frais, du fait des fruits. Le déguster à température ambiante si pas légèrement tiédi
- Texture : la texture est assez fondante mais structurée par les fruits, il n'y a pratiquement pas de pâte et le tout est donné par les pommes. C'est pourquoi elles va dépendre aussi des pommes : si elles se délites facilement on aura moins les étages et surtout on les sentira moins. Mes pommes étaient assez fermes et on gardé leur texture après cuisson.
- Arômes : vous pouvez aromatiser cette sorte de pâte à crêpes plus dense comme vous voulez : d'autres épices, fleur d'oranger, alcool...
- Cuisson : selon les recettes la cuisson est différente. En réalité il faut aussi tenir compte de son propre four (comme expliqué dans mon article sur comment cuire les gâteaux) et du moule. Si votre four chauffe beaucoup, baissez à 180°c et prolongez à 50 min. Si l'épaisseur du gâteau est plus grande (genre dans un moule à cake) il faudra plus de temps. La pâte en soi cuit rapidement, les pommes par contre ont besoin de plus de temps. La durée indiquée (plage) est celle qui me semble le mieux.
- Vous pouvez beurrer avec du beurre et sucre au lien de la farine, cela donnera une légère croûte comme dans ce gâteau moelleux au miel.
- Peu sucré : ce gâteau est peu sucré et très fruité, avis aux amateurs.

31 commentaires:

  1. Voilà un nom de dessert qui devrait ravir toutes celles qui sont au régime ( sourire ) merci pour cette délicieuse recette, Edda, et belle journée .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Francine et très belle journée ! Bon pour le régime... pourquoi les régimes ? ;-)

      Supprimer
    2. sans doute en raison de son appellation " invisible ", qui pourrait signifier que c'est un dessert dont les calories sont insignifiantes ? sinon, c'est bel et bien un vrai bon gâteau ...

      Supprimer
    3. Oui oui vous avez raison, le nom est rassurant hi hi

      Supprimer
  2. Je t'en prendrais bien volontiers un bout...

    RépondreSupprimer
  3. Jamais tenté mais la recette me tente, mais en version "sans". Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas, jamais testé.... dans ce cas je vous conseille plutôt celle avec uniquement des pommes citées dans le texte.

      Supprimer
  4. Je fais très souvent ce gâteau. J'ajoute un sachet de levure chimique à la pâte et une bonne càs de calvados.
    Un conseil si vous voulez un gâteau parfaitement structuré : plutôt que de verser toute la préparation dans le moule, prélever les tranches de pommes et les disposer dans le moule puis ensuite verser la pâte qui est très liquide, mais c'est normal ! Là c'est parfait.
    Pour plus de gourmandise, il est également possible de faire un dessus craquant en mélangeant 100g de sucre, 1 oeuf, 15 g de beurre fondu et 3 grosses càs d'amandes effilées à verser 10 minutes avant la fin de la cuisson. Une véritable tuerie !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jérémie pour les grains de sel, surtout le calvados ;-)
      Avec le dessus gourmand ça doit être un délice... mais plus lointain de l'approche d'origine.
      Bonne fin de journée !

      Supprimer
  5. Ca donne envie de tester, en plus, c'est tellement simple à faire que je vais pas me priver :)

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Edda, mon premier commentaire alors que je vous suis assidûment depuis plusieurs mois et fait des dizaines de vos recettes. Hier soir, c'était "un dîner de soleil" italien qui nous a ravi avec penne alla puttanesca (les Garofalo ont détrôné les De Secco ou autres Barilla dans mes placards) et cannoli siciliani. Merci à vous !!!
    C'est aussi grâce à Eryn que j'ai commencé à faire le gâteau invisible aux pommes et je l'aime bien en ramequin individuel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci pour le message adorable et la fidélité ! Très contente du succès du dîner italien et que mes recettes à vivre chez vous :-)
      Belle soirée !

      Supprimer
  7. Je n'ai pas encore testé ce gâteau... j'ai énormément de pommes chez moi et je tombe sur ta jolie recette, c'est un signe :)

    RépondreSupprimer
  8. Un gros mouais. Pas très intéressante comme recette. Rien de merveilleux ni dans la forme ni dans le goût.

    RépondreSupprimer
  9. Un délice quand on veut terminer un repas en légèreté. Un succès chaque fois que je le fais depuis des années. À décliner en pommes/poires, encore plus gourmand.
    Et en version salée avec des courgettes, fromage râpé et 1 pointe de curry (sans le sucre bien sûr)
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée en salé !
      Bonne soirée et à bientôt

      Supprimer
    2. Je confirme : salé notamment courgettes- fromage - épices c'est très bon!!! froid, chaud peu importe et se transporte bien ( pensons au pique nique!)
      En version sucré : au dessus de mes pommes imbibées de pâte, je fais une couche de poires coupées à l'identique et imbibées elles aussi puis petit croustillant 1/4 h avant la fin de la cuisson EXCELLENT . D'ailleurs c'est une recette d'Eryn
      Très bon WE et MERCI pour ce blog gourmand NIC

      Supprimer
  10. Merci de me permettre de relire à nouveau cette recette déjà testée grâce à Eryn dont, hélas, le blog ne fonctionne plus.
    Au plaisir de vous lire à nouveau tant pour la qualité de vos parutions que pour l'intérêt des recettes mises à disposition.
    Petit beurre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, c'est avec plaisir ! Ce n'est pas vraiment la recette d'Eryn mais une variante (d'ailleurs je ne la sais pas ;-)
      Un grand grand merci pour vos mots, je suis touchée et ravie que vous appréciez autant le blog.
      Belle soirée et à bientôt !

      Supprimer
    2. ...c'est aussi chez Eryn que j'ai découvert cet invisible qui apparait depuis régulièrement sur ma table.

      Supprimer
  11. C' est une recette culte dans la blogo, n'est ce pas ? ça fait un dessert très léger, agréable à la fin d'un repas ! quand je veux faire top, je le propose avec un caramel beurre salé et une boule de glace vanille, c' est irrésistible ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça l'est devenu comme d'autres d'ailleurs et qui fait naitre plein de variantes (il y a aussi des livres...)
      Bonne idée tous ces accompagnements gourmands !

      Supprimer
  12. Il manque la levure chimique par rapport à la recette d'Eryn? C'est volontaire?
    Merci pour le partage de votre blog en tous cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Stéphanie,
      De rien !
      Ce n'est pas la recette d'Eryn mais une des variantes, je l'ai citée notamment pour l'idée et le nom, pour l'inspiration. Après vous pouvez la mettre bien sûr.

      Supprimer
    2. du coup je n'ai pas mis de levure comme vous, c'est vraiment très bon aussi. ayant fait la recette d'eryn il y a bien longtemps, je ne sais pas si la levure fait beaucoup de différence. Je vais réessayer bientôt avec la levure pour savoir. bonne soirée et merci de votre réponse.

      Supprimer
    3. De rien, merci à vous ! Belle soirée

      Supprimer
  13. Recette testée il y a quelques jours (avec du rhum pour parfumer la pâte). J'aurais probablement dû faire cuire le gâteau un peu plus car là il est un peu trop pâteux et les pommes pas tout à fait assez fondantes à mon goût (mais difficile de bien surveiller la cuisson car j'avais de la famille à la maison) mais à part ça c'est très sympa comme recette.

    A propos du gâteau fondant aux pommes: il y a quelques années j'avais essayé une recette du même style (trouvée dans un livre) mais avec assez peu de sucre, un mélange d'épices (cannelle, girofle...) et surtout une cuisson plus longue, à température plus basse et au bain-marie et c'était très bon :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Estelle pour le message !
      Si le gâteau était pâteux c'est qu'il manquait de cuisson. Quant à la texture des pommes cela dépend énormément des variétés (j'ai testé avec plusieurs). Si l'on souhaite un fondant sans presque de mâche il faut des pommes à cuire qui se défont.
      Oui il existe nombre et nombre de recettes. Vous avez par exemple celle-ci avec que des pommes et une longue cuisson douce http://www.undejeunerdesoleil.com/2015/01/gateau-fondant-tout-pomme-light.html.
      Après la quantité de sucre dépend aussi des pommes et des goûts. Personnellement je ne suis pas pour les desserts vrais avec très peu de sucre (je trouve qu'ils perdent), je préfère opter pour un fruit tout court.
      Belle journée !

      Supprimer