Bébé & enfant Desserts Italie Recettes de cuisine

Gâteau moelleux très pomme

Gâteau moelleux très pomme
Gâteau moelleux très pomme
Un gâteau aux pommes c’est toujours bon, réconfortant, ça a le goût de l’enfance et des hivers au chaud.
Cette recette italienne de gâteau moelleux aux pommes fait partie de mes carnets et de mes préférées. Très fruitée, douce, elle est délicieuse !
La recette de cette torta di mele me vient de la tante d’une amie d’une amie de l’Émilie-Romagne. Vous savez ces recettes écrites à la mains dans un vieux cahier… Je l’ai préparée pur la première fois il y a quelques années et j’en ai gardé un excellent souvenir. J’ai donc récidivé et elle a été grandement appréciée.
Tout le secret réside dans la quantité de pommes (beaucoup !) et dans cette sorte de pâte très simple à faire et à mémoriser : la même quantité de lait, de beurre, de farine et d’oeuf.

Si vous voulez, comme concept cela se rapproche d’un clafoutis même si ça reste vraiment un gâteau aux pommes.
Un gâteau tout simple à faire les yeux fermés avec ce qu’on a sous la main et pour toute la famille (y compris les bébés un peu grands 😉
Si vous cherchez d’autres gâteaux aux pommes voici quelques recettes :
Gâteau moelleux pommes (torta di mele)
Gâteau moelleux pommes (torta di mele)
Gâteau moelleux aux pommes (pour 6 à 8 personnes)
  • 1 kg de pommes à cuire (dans l’idéal reinettes, recette d’origine)
  • 100 g de beurre (ou 70 g de beurre doux et 30 g de beurre demi-sel) + un peu pour le moule
  • 100 g de farine + un peu pour le moule
  • 100 g de sucre (ou 80 g de sucre de canne)
  • 10 cl de lait
  • 1 oeuf entier
  • 1 càc de bicarbonate alimentaire (grande surface, magasin bio…) ou de levure chimique ou baking powder
  • la pulpe d’une gousse de vanille (ou une belle pincée de cannelle) ou 1 à 2 càs d’extrait de vanille maison (recette ICI)

 

1. Préchauffer le four à 170°C. Beurrer un moule de 22 cm de diamètre puis poser sur le fond un disque de papier cuisson (cela facilite le démoulage) fariner légèrement le tout (notamment les parois).
2. Tamiser la farine avec le bicarbonate. Éplucher les pommes et les couper en tranches assez fines. Dans une casserole, faire chauffer le lait avec le beurre (juste chauffer sans ébullition).
3. Dans un saladier ou la cuve d’un robot, fouetter l’oeuf avec le sucre et la vanille jusqu’à ce qu’il gonfle un peu et devienne plus clair. Incorporer la farine puis le mélange/lait : on doit obtenir une sorte de pâte un peu liquide, sans grumeaux (un peu comme une pâte à crêpe mais plus dense).
4. Y plonger les morceaux de pomme de manière à les enrober puis verser le tout dans le moule.
5. Enfourner pendant 50 minutes environ : la pâte doit prendre, dorer et le gâteau doit légèrement sécher. Laisser tiédir à peine puis démouler délicatement.
Délicieux tiède et il aussi bon à température ambiante. Il se conserve un jour environ (pas plus) du fait de l’humidité des fruits.

37 Commentaires

  • Bonjour, et un grand merci pour votre blog très agréable à lire et qui met en appétit !! une question : vous mentionnez dans la recette un mélange lait/beurre : quelle quantité de lait faut-il ajouter ? merci d'avance !

    • Un grand merci Franck pour la fidélité ! Ou pardon c'est un oubli (rectifié), il s'agit de 10 cl de lait (même quantité que le reste 😉
      Belle journée et tenez-moi au courant !

  • C'est dans le four!! J'ai utilisé des moules individuels, dois-je réduire le temps de cuisson? Merci pour cette belle recette encore une fois 😉

  • Bonjour, J'aime bien votre blog documenté et cultivé… Cette recette s'appelle en Touraine ma région d'origine une "Grimolée" aux pommes…. On peut la faire aussi avec des poires… Nous aussi on fait cette recette délicieuse avec des pommes rainettes et je l'ai aussi trouvée conservée dans des vieux carnets de cuisine écrits à la main par mes grands mère.C'est la recette de goûter du retour de l'école.Selon les fruits et les réserves du placard on y met du rhum ou de la fleur d'oranger et bien sûr de la vanille…

    • Merci beaucoup Christine pour le message et pour le grain de sel ! Comme quoi les gâteaux aux pommes (du moins en Europe) ont plusieurs racines et voyagent voyagent. Pour la Grimolée, il me semblait que la recette était un peu différente : dans les proportions de la pâte et par la présence d'une petit couche croustillante au-dessus (mm) mais en effet comme vous dites c'est un peu une recette maison avec ce qu'on a sous la main et qui varie selon les foyers.
      Bonne journée et à bientôt !

  • Testé pour ce soir : très bon, même si j'avais oublié le beurre (oups !)
    Donc il faudra le refaire 😉
    Merci pour cette recette !

    • Bonjour Karine,
      Très contente qu'il vous ait plu ! Difficile de dire à distance car en principe il monte un peu (comme tous les gâteaux de ce genre du fait des oeufs et de beaucoup de fruits) et donc retombe un peu aussi. Peut-être que l'oeuf a été monté trop longtemps (du coup il y avait plus d'air) ou que les pommes n'avaient pas été encore bien enrobées (du coup la pâte seule gonfle plus).
      En tous cas quand il y a des oeufs fouettés et pas beaucoup d'autres élément "lourds" les gâteaux gonflent toujours un peu avec la chaleur et se dégonflent après.
      Bonne journée et à bientôt !

  • Bonjour Edda, je suis un de vos fans, je vous suis depuis longtemps. J’ai essayés beaucoup de vos recettes et elles sont toujours exellentes, Je voudrai vous signaler ce que vous devriez ajouter à vos recettes de patisserie, il me parait interessant de signaler les caractéristiques des moules que vous utilisez.
    Mes félicitations pour l’historique des recettes c’est toujoura super.
    Vive la gastronomie.

  • Je l’ai fait pour le dessert de ce midi ! Un délice ! Même ma fille qu’une mange jamais mais jamais de gâteau à fini sa part !
    Merci Edda pour ce beaux blogs – j’ai déjà adopté beaucoup de vos recettes

    • Mille merci Isa pour le message adorable et enthousiaste ! Si contente du succès surtout auprès de votre fille 🙂
      À très bientôt

  • Bonjour Edda,
    Je n’ai jamais raté aucune de vos recettes, c’est a chaque fois super bon ! mais alors la ce gateau c’est un 0 pointé!
    Je ne vois pas l’erreur… je viens de le sortir du four, il n’est pas cuit au bout de 50 minutes. Je l’ai transvasé dans un autre moule ( moule a tarte plus large) et la oh surprise, tout le centre est tout liquide et pas cuit du tout alors que le tour est bien coloré.
    Je lui laisse une chance… il est a nouveau en train de cuire…
    Je pense que le souci vient du moule. 22 cms n’est il pas un peu juste pour toute cette quantité de pommes?
    Merci.

    • Bonjour Valérie,
      Tout d’abord merci pour le message et les retours sur les succès 😉
      Alors difficile de dire à distance mais visiblement, ainsi que tu l’as deviné cela est du à un manque de cuisson (pour le moule, j’ai utilisé 22 cm).
      Cela pourrait dépendre :
      – du four (chacun est différent et aucun n’est vraiment précis) : peut-être une chaleur légèrement plus basse (quand les fours chauffent plus, il se forme une croûte qui empêche que ça cuise à coeur) et une cuisson plus longue. Ou bien l’inverse
      – des pommes ? Trop juteuses ? Ce sont des hypothèses
      – du matériel du moule (j’en parle ici https://www.undejeunerdesoleil.com/2016/01/comment-cuire-gateaux-temperatures-moules-temps.html) ? J’utilise presque toujours du métal qui conduit mieux la chaleur
      Tu me diras ?

  • Bonjour Edda,
    Merci de ta réponse.
    Verdict après recuisson: ok ce n’était plus liquide, bon parce que bien parfumé mais les pommes ne sont pas cuites.
    J’ai utilisé des Fugi de mon jardin et je vois que ce ne sont pas des pommes a dessert. Elles sont restées fermes, pas fondantes du tout. Enfin, je viens de lire ton post concernant la cuisson des gateaux-températures-moules etc… eh bien j’aurai du le lire avant! J’ai utilisé un moule en pyrex ( le seul de 22cms sous la main) et je pense que ce n’est pas adapté a la cuisson des gateaux. En tous cas pas celui ci. D’ailleurs, je ne l’utilise que très peu car je n’ai pas confiance en lui! Je suis entierement d’accord avec toi, le métal c’est le mieux.
    A refaire avec les bonnes pommes et le bon moule donc.
    Merci Edda, belle journée.

    • Merci à toi Valérie pour le message et tous les détails ! Pour le moule, c’est sûrement lui le « coupable », ça ne va pas cuire à coeur et pour les pommes il se peut aussi qu’elles aient besoin de plus de cuisson.
      Bon au moins nous avons trouvé la solution 😉
      Belle journée et à bientôt

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer