jeudi 7 septembre 2017

Confiture de pêches de vigne et framboises

Confiture de pêches de vigne et framboises
Confiture de pêches de vigne et framboises
Voici le temps venu des confitures et des bons petits déjeuners de la rentrée ! Histoire de renfermer dans un petit écrin ces dernière bribes d'été et les bons fruits. Après la confiture de pêches au romarin, je vous propose une confiture de pêches de vigne et framboises. Toute rouge, parfumée, séduisante...
J'ai découvert les pêches de vigne en France (comme les mirabelles d'ailleurs). J'aime leur côté fin d'été, cette saveur 'rouge' qui se marie bien avec les fruits rouges justement.


Par rapport à une confiture de pêches pure (que vous pouvez très bien réaliser en remplaçant les framboises) ce fruit est beaucoup moins présent dans la confiture. Les framboises, bien qu'en minorité ont tendance à se faire bien sentir et c'est ça aussi qui me plait. Elles vont apporter du parfum et un peu d'acidité. Niveau goût et texture nous sommes vraiment dans le mélange et c'est différent d'une confiture de framboises pure.

Je l'ai servie au petit déjeuner lors d'un week-end avec des chers amis venus d'Italie et tout le monde est tombé sous le charme.
À nos bassines !
Confiture de pêches de vigne
Confiture de pêches de vigne
Confiture de pêches de vigne et framboises (pour 2 pots de 300 g environ, stérilisés au préalable à l'eau bouillante ou au four à 130°C pendant 15 min)

Préparation : 10 min
Cuisson : 20 min
  • 400 g de pêches de vigne mûre mais légèrement fermes 
  • 100 g de framboises fraîches (ou, à défaut, surgelées)
  • 240 g de sucre semoule
  • le jus d'un petit citron jaune
1. Laver les pêches, retirer le noyau et les couper en petits morceaux. Les mettre dans une large casserole à fond épais (ou encore mieux une bassine à confiture), ajouter le sucre, les framboises et le jus de citron. 
Mélanger et laisser reposer ainsi 2 à 3 h (cette opération permet de faire ressortir en partie l'eau des fruits, voir mon article sur comment réussir les confitures).
2. Mettre sur le feu et porter à frémissement 5 minutes. Éteindre, couvrir de papier cuisson (ou de film alimentaire) et laisser reposer 3 à 4h voire toute la nuit.
3. Stériliser les pots avec les couvercles et les garder au chaud.
4. Porter à nouveau à frémissement à feu moyen/doux en écumant su besoin (pas obligatoire mais elle sera plus jolie) pendant une quinzaine de minutes. La confiture doit arriver à 105°C (avec le thermomètre). Autrement faire le test de grand-mère : faire couler une goutte de confiture sur une petit assiette bien froide (la mettre au congélateur au préalable). La confiture doit couler très doucement. Si liquide, laisser cuire encore 3 minutes en faisant bien attention à ne pas trop cuire. La confiture va épaissir en refroidissant.
5. Verser la confiture chaude dans les pots chauds. Si on la souhaite lisse, on peut mixer le tout au préalable. Fermer hermétiquement et renverser pour faire le vide. Laisser refroidir puis remettre les pots à l'endroit.

Conseils :
- Conservation : cette confiture (fermée) se conserve plusieurs mois (2 à 4) dans un endroit frais et sec. Une fois ouverte conservez-la au frais et consommez-la rapidement (dans la semaine). Si vous souhaitez une conservation plus longue, il faudra augmenter la quantité de sucre. Ce qui aide aussi à la conservation est l'ajout d'un peu d'alcool dans le fond du pot chaud et dans la confiture même (genre eau de vie ou même du vin).
- Sans pépins : si vous la souhaitez sans pépins (akènes des framboises), alors utilisez 150 g de framboises, mixez-les et passez-les au tamis ou chinois avant de les ajouter aux pêches.
- Méthode : comme je vous disais c'est celle que j'ai affinée avec le temps, inspirée de professionnels et adaptées à mes goûts (notamment de sucre). Voir mon article sur comment réussir les confitures

7 commentaires:

  1. Voici un mariage de fruits qui me plait. Cette confiture doit être délicieuse. Belle journée

    RépondreSupprimer
  2. hmm... sur une petite craquotte ça doit être succulent!

    RépondreSupprimer
  3. J'adore la confiture de pêche comme ça. Tenant un commerce tous les étés les pêches qui s'abiment nous avons beaucoup, au début je faisais des confitures de pêches, ou pêches abricots. Mais l'année dernière j'ai commencé avec des groseilles, et cette année. Framboises, myrtilles, et mûres et c'est un régal. Vous avez du vous régalez Edda, et c'est bien de donner des bonnes idées comme toujours.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai des pêches à faire en confiture et des framboises au congélateur .... Donc un petit essais de votre recette sera au programme avec un peu plus de sucre pour assurer une conservation un peu plus longue. Je mélange aussi les framboises avec les abricots en confiture. C'est aussi délicieux.

    RépondreSupprimer
  5. Hum elle doit être excellente... merci

    RépondreSupprimer
  6. Je l'ai faite ce WE, pour ma part, je l'ai légèrement mixée et elle est absolument délicieuse.
    Je pense que je vais renouveler l'expérience en mélangeant, cette fois, nectarines et mûres.
    Merci Edda.

    RépondreSupprimer