Recettes de cuisine Sans gluten Soupes Végétarien

Soupe froide de concombre, yaourt et raisin, tout en légèreté

Cucumber, yogurt and grape fresh soup
Versione italiana più giù

Tout d’abord un grand grand merci pour vos messages si enthousiastes et chaleureux d’hier quand j’ai annoncé l’écriture de mon livre. Ils me touchent énormément… Je vous donnerai tous les détails sur le contenu, l’achat, les dédicaces, le moment venu 😉
Merci aussi d’être de plus en plus nombreux à me suivre, vous êtes une précieuse compagnie :-).

Comme promis, une recette. Depuis des années, l’été, quand j’ai un dîner, pas beaucoup de temps et surtout pas envie de prendre de risques je prépare cette soupe. Rafraîchissante, légère elle rappelle un peu la sauce grecque tzatziki mais en version plus liquide (en passant, j’aime beaucoup la cuisine grecque, je devrais vous proposer quelque chose d’ailleurs 😉
Il y a quand même des traces italiennes : le basilic et le raisin Italia…
L’idée d’ajouter du raisin en accompagnement, je l’avais pêchée dans un vieux numéro de Côté Sud, spécial cuisine, même s’ils proposaient plutôt un gaspacho avec du pain etc… Un magazine qui sort une fois par an en été, sur l’art de vivre au soleil, il fait rêver d’une maison en provence, un jardin parfumé et d’une grande cuisine innondée de lumière.
Mais revenons à la soupe, délicieuse, plus rapide à préparer qu’écrire. Le raisin par sa douceur casse le côté très végétal et lui donne une touche vraiment intéressante. J’ai utilisé de l’ail rose de Lautrec (un petit bijou que l’on peut encore se permettre ;-), il est subtil, mais faites avec ce que vous avez sous la main. A défaut de raisin, vous pouvez aussi servir avec quelques tomates cerise et une quenelle de chèvre frais (très bon aussi).
Elle plait toujours, même à qui ne raffole pas de concombre.

Soupe froide de concombre, yaourt, menthe, basilic et raisin (pour 4 personnes)

– 300 g de concombre (sans la peau)
– 280 g de yaourt nature (type grec)
– 4 cs de chèvre frais
– 2 cs d’huile d’olive
– 6 feuilles de menthe fraîche, 15 petites feuilles de basilic frais
– 1 gousse d’ail rose de Lautrec (ou, à défaut, le plus frais possible), sel et poivre
– 16 raisins Italia (ou autant que vous voulez 😉

Mixer tous les ingrédients sauf l’huile d’olive et le raisin. Ajouter l’huile d’olive, saler et poivrer. Garder au frais (éventuellement ajouter quelques glaçons). Servir avec le raisin en brochette ou bien coupé en deux (sans les pépins, les convives apprécieront 🙂

Versione italiana

Intanto un grazie immenso per il vostro entusiasmo e i vostri messaggi calorosi di ieri quando ho annunciato l’uscita del mio libro ad ottobre. Vi darò tutti i dettagli sul contenuto, l’acquisto, la presentazione fra un po’ (quando li saprò anch’io 😉
Grazie anche d’essere sempre più numerosi a seguirmi, siete una compagnia preziosa 🙂
Come promesso, oggi una ricetta. L’estate (è ancora estate no? 😉 quando fa caldo, ho ospiti, poco tempo e non sono temeraria preparo questa zuppa (da anni, la noia non è ancora apparsa). Leggerissima, rinfrescante ricorda nei sapori lo tzatizki ma in versione più liquida e con due tocchi italiani: il basilico e l’uva.
L’idea dell’uva (anche se all’origine era un gazpacho) l’ho pescata anni fa in una bella rivista francese, o piuttosto sul numero speciale di Côté Sud, cuisine. Una rivista su l’art de vivre nel sud (quindi Francia, Mediterraneo…) che fa sognare d’avere una casa immensa in Provenza, un giardino profumato e una cucina piena di luce.
Ma torniamo alla zuppa (più lunga da scrivere che da fare). La nota dolce dell’uva la rende interessante quasi più femminile 😉
Ho usato dell’aglio rosa (un gioiellino) ma fate con ciò che avete a disposizione. Potete anche sostituire l’uva con qualche pomodorino e un ciufetto di caprino (la mia seconda variante).
Piace sempre anche ai non amanti del cetriolo.
Infine ho un ricordo divertito di questa zupetta che ho preparato quando l’Italia vinse i mondiali di calcio contro la Francia (e la storia con Zidane…). Eravamo a casa a Parigi in compagnia di qualche amico italiano…non osavamo uscire di casa ;-)) La cena fù particolarmente gradita, ma forse il buon umore ha contribuito.
Zuppa fredda di cetriolo, yogurt, menta, basilico e uva (per 4 persone)

– 300 g di cetriolo (senza la buccia)
– 280 g di yogurt al naturale, tipo greco
– 4 cucchiai di caprino fresco
– 2 cucchiai d’olio d’oliva
– 6 foglie di menta fresca, 15 piccole foglie di basilico fresco
– 1 spicchio d’aglio rosso o rosa (o comunque ben fresco), sale e pepe
– 16 chicchi d’uva bianca tipo Italia (o quanta ne volete 😉

Frullare tutti gli ingredienti tranne l’olio d’oliva e l’uva. Aggiungere l’olio, salare e pepare. Mettere in fresco almeno un’ora (volendo si possono aggiungere dei cubetti di ghiaccio). Servir con uno spiedino d’uva o i chicchi tagliati in due (senza i semi, i commensali apprezzeranno 😉

27 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer