Italie Pasta & risotto Recettes de cuisine Recettes de fêtes Sans gluten Végétarien

Risotto aux cèpes, pomme et huile de truffe – Risotto ai funghi porcini e mela

Risotto aux cèpes et pomme
Risotto aux cèpes
Versione italiana più giù

Le temps des risotti est revenu ! Et si vous avez envie de vous lancer, voici les 10 règles d’or pour un risotto italien 🙂
C’est rigolo comme il y a des plats que l’on fait depuis toujours, même quand on est pressé ou sans grande inspiration, les valeurs sûres comme on dit. Chez moi, parmi ces points de repères, il y a les pâtes avec les pesto (de toutes sortes selon le placard) et le risotto, en général aux cèpes… le préféré des hommes à la maison (des deux familles d’ailleurs 😉
Voilà, je vous livre donc ma recette très italienne de risotto ai funghi porcini (risotto aux cèpes, un grand classique) typique du Nord notamment de la Vénétie mais désormais répandu jusqu’au Centre de l’Italie.

J’ai ajouté ma petite touche : la pomme qui va apporter un peu de fraîcheur discrète et l’huile de truffe blanche ma grande chouchoute. Avec quelques gouttes (comme dans cette soupe de châtaignes et pecorino) vous sublimer un plat sans vous ruiner 🙂

Comme je dis toujours, le risotto est un plat minute… qui ne prend même pas une demi-heure de temps. De quoi pouvoir improviser 😉
Bon appétit !

Risotto aux cèpes, pomme, huile de truffe blanche et romarin (pour 4 personnes)

– 300 g de riz à risotto (Carnaroli ou
Arborio)
– 1 litre environ de bouillon de légumes
chaud (de préférence fait maison)
– 250 g de cèpes frais (lavés et
fermes) ou congelés
– 80 g de parmesan râpé
– 1 pomme Golden Lady ou Royal Gala
– 1 gousse d’ail
– 1 verre de vin blanc sec
– 1 branche de romarin frais
– huile d’olive vierge extra
– huile d’olive vierge extra à la truffe
blanche
– sel et poivre
1. Éplucher la pomme et la couper en dés.
Couper les cèpes en tranches.
2. Dans une casserole à fond épais,
faire revenir la gousse d’ail avec 2 cs d’huile d’olive et quelques
épis de romarin. Ajouter les cèpes, la pomme et laisser cuire
pendant 3 minutes environ. 
3. Ajouter le riz et mélanger. Dès qu’il
devient nacré, verser le vin et laisser évaporer. Verser petit à
petit le bouillon chaud, une louche après l’autre, en attendant que
la précédente soit absorbée. Mélanger régulièrement avec une
cuillère en bois. Le riz est cuit quand il est fondant mais encore
ferme à coeur (il faudra environ 17-18 minutes selon les marques).
Eteindre, incorporer le parmesan et 4
càthé d’huile à la truffe. Salez et poivrez. Laissez reposer 1 minute.
Servir le risotto de suite, bien chaud.

Versione italiana


Divertente come negli anni ci sia sempre un piatto ancora di salvezza, quello che piacerà a colpo sicuro, una certezza anche quando si ha poco tempo e ispirazione a livelli minimi.
La pasta al pesto insieme al risotto ai funghi porcini fanno parte di questa categoria. Sono sempre ben accolti.
Ecco quindi la mia ricettina (quasi classica) che faccio ormai da più di dieci anni che non ha ancora stufato nessuno 😉 Si tratta sostanzialmente di un classico risotto ai funghi porcini al quale ho aggiunto una mela (un po’ d’acidulo e di freschezza molto discreti) e dell’olio al tartufo (che adoro: ho tendenza a volerne mettere ovunque). Con qualche goccia, il piatto acquista subito un sapore nobile 🙂
Buon appetito!

Risotto ai funghi porcini, mela e rosmarino (per 4 persone)

– 300 g de riso da risotto (Carnaroli,
Arborio o vialone nano)
– 1 litro circa di brodo vegetale caldo
(meglio de fatto in casa)
– 250 g di funghi prorcini freschi (già
puliti) o surgelati
– 80 g di parmigiano grattuggiato
– 1 mela tipo Golden Lady o Royal Gala
– 1 spicchio d’aglio
– 1 bicchiere di vino bianco secco
– 1 ramo di rosmarino fresco
– olio d’oliva extra vergine
– olio d’oliva extra vergine al tartufo
bianco
– sale e pepe
1. Sbucciare la mela e tagliarla a dadi.
Tagliare i funghi a fettine.
2. In una pentola con fondo spesso,
soffriggere l’aglio con 2 cucchiai d’olio e un po’ di rosmarino.
Aggiungere i porcini e la mela poi cuocere per 3 minuti circa.
Aggiungere il riso, mescolare e farlo tostare (deve diventare
lucido). Versare il vino e lasciar evaporare.
3. Cuocere il riso versando a poco a poco
il brodo caldo avendo cura di versare il mestolo successivo solo
quando il precedente è bene assorbito. Mescolare regolarmente con un
cucchiaio di legno. Il riso è cotto quando è cremoso ma ancora sodo
a cuore (deve mantenere la forma). Ci vorrano sui 18 minuti (ma
dipende dalle marche e dalla qualità del riso).
Mantecare con il parmigiano e 4
cucchiaini d’olio al tartufo. Lasciar riposare appena un minuto poi
servire bene caldo.

35 Commentaires

  • A la maison aussi, le risotto aux cèpes est notre préféré. Même mes petits hommes en culotte courte ne s'y trompent pas et ne laissent pas leur part !
    Sûre que la pomme apporte une touche de douceur, merci pour l'idée 😉

  • Risotto con i funghi…una delizia. Le ricette buone non stufano mai.
    Sono rimasta folgorata del tuo servizio di piatti! Lo cerco da una vita!!! Scusami per favore, è facilmente reperibile in internet? Grazie.

  • Un risotto absolutamente delicioso, con unos ingredientes muy sugerentes. Y unas fotos luminosas y de lo mas sugerentes.

    Acabo de descubrir tu blog gracias a Aurélie, y me quedo como seguidora. Ha sido un placer encontrarte.

    Bss

    Virginia "sweet and sour"

  • Los risottos me encantan y tengo que decir que la combinación de ingredientes que has elegido me ha parecido fantástica, tengo que probarlo.
    He llegado a tu blog a través de otro y me gusta mucho. Me quedo por aquí curioseando un poco todo lo que hacer y a seguirte.

    Un beso,

  • Complimenti per la ricetta, per la foto e per il blog, che ahimè ho scoperto solo ora!!!! Abbiamo molte cose in comune, come la passione per la cucina e le origini!!! Infatti anche io sono per metà francese…anche se poi ho sempre vissuto in Italia!!! Mi sono ai tuoi lettori fissi per non perderti più di vista, e se volessi venirmi a trovare nel mio blog neo-nato ne sarei felice ed onorata. Mi trovi qui http://il-pappamondo.blogspot.it A presto 😉

  • Cela m'est bien en appétit, il est 9h40 et je commence déjà à avoir faim. En attendant mon risotto je vais aller croquer dans une pomme 😉

  • Le risotto ! Un de mes plats favoris pour accomoder des restes ou pour faire vite et bon. Et puis il y a tellement de façons de "l'accomoder" qu'on a l'impression de faire une nouveauté à chaque fois ou presque ;o))
    Cèpes et huile de truffe j'aime beaucoup …..il ne me reste plus qu'à tester avec de la pomme la prochaine fois. Une idée savoureuse et originale que je fais mienne.
    Bonne journée
    Michèle

    • Oui le risotto c'est comme les pâtes, une belle base pour laisser libre cours à son imagination 🙂
      Tiens-moi au courant si tu testes !
      Bonne journée également

    • Oups c'est 4 c. à thé (et pas à soupe ;-), une par personne. Merci Annabelle, j'ai rectifié. Après bien sûr on peut en mettre plus ou moins selon les goûts et les bouteilles aussi (toutes n'ont pas la même intensité je trouve).
      Bonne journée !

  • Bonjour Edda,
    Super, ce risotto, la pomme donne une petite touche sucrée vraiment délicieuse! La prochaine fois, j'essaierai avec du Shitaké, c'est significativement moins cher que les cèpes, mais quand même délicieux! Amicalement
    Fabien

    • Bonsoir Laura,
      Oui mais ce sera un peu différent. Dans ce cas il vous faudra 30 g environ de bons cèpes séchés que vous aurez mis au préalable dans un bain d'eau tiède pendant au moins une heure afin qu'ils s'hydratent un peu. Gardez cette eau et utilisez-la comme bouillon. Ajoutez ensuite la moitié des cèpes en début de cuisson (avec l'huile) et l'autre moitié à mi-cuisson.
      Tenez-moi au courant

    • Chère Edda,
      Je viens de faire le risotto avec les cèpes séchés en suivant vos indications et ce fut un délice. C'est fou on ne sent pas du tout le gout de la pomme. Merci encore en tout cas!

    • Chère Laura,
      Merci beaucoup pour le retour, heureuse du régal !! Pour la pomme c'est en effet voulu (comme dans nombreux plats salés avec elle d'ailleurs), un petit plus de fraîcheur, légèreté, texture qui reste très discret :-). Si on veut la sentir plus, il faut l'ajouter crue à la fin mais ça change le plat car c'est les cèpes les héros.
      Belle et heureuse année !

  • Quel régal ! Le romarin est le "plus" de cette recette. Faite avec le romarin fraichement cueilli au patio et les bolets bleuissants qui poussent en ce moment… sous les mandariniers (C'est l'Amérique du Sud, on a les pieds en bas, on fait n'importe quoi). Merci infiniement, nous avons dévoré le plat !

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer