Brioches Desserts Pain Recettes de cuisine

Tarte briochée aux prunes

Tarte brioche aux prunes et noisettes
Tarte briochée aux prunes
L’année dernière je vous ai proposé cette tarte briochée aux pêches et groseilles. Cette année voici de nouveau une tarte briochée des vacances mais avec des prunes. Un dessert tout simple presque rustique et rassurant.
Un dimanche après-midi d’été en Italie, mes frères qui se prélassent sur la terrasse en papotant, les chiens qui jouent dans le jardin, le chant des cigales, le mari qui lit dans le salon… et une fixation : préparer un dessert simple pour le dîner. Vous savez, celui des vacances où en gros on n’a besoin que des ses mains (et d’un four ;-).
De jolis prunes rouges me souriaient dans le panier, plus exactement il s’agissait d’une variété italienne que j’adore (et qui est éphémère) : sangue del drago (sang du dragon, ça promet non ?), juteuse avec un goût profond de fruits rouges. De mon côté, je souhaitais préparer une tarte mais il restait très peu de beurre. Des restes de farine (dont celle d’épeautre utilisée pour le crumble pêche et prunes), quelques noisettes dans le tiroir… et voilà que la tarte briochée aux prunes est née.

Bien sûr ce n’est pas le gâteau le plus élégant mais si bon tiède ou le lendemain au petit déjeuner… La pâte à brioche (ici très légère) exerce toujours sont charme. Pour les conseils sur la farine à utiliser je vous conseille de jeter un coup d’oeil à ce billet.
Le principe est simple : une base de brioche et des fruits dessus. Surtout pas besoin de se casser la tête.
Une belle idée pour le goûter du mercredi n’est-ce pas ?
Tarte briochée aux prunes, noisettes et épeautre (pour 6 personnes)

Pour la base de brioche
  • 200 g de farine riche en gluten (T45 ou encore mieux de gruau ou celle spécial pizza) + un peu
  • 50 g de farine d’épeautre
  • 12 cl (120 g) d’eau tiède)
  • 70 g de sucre
  • 70 g de beurre mou
  • 1 oeuf entier (mieux si fermier) 60 g
  • 4 g de sel (1 càc)
  • 3 g de levure sèche de boulanger ou 9 g de fraîche
Pour la garniture
  • 8 prunes rouges environ mûres mais fermes ou de quetsche ou même des mirabelles (il en faudra plus)
  • 4 cs de confiture d’abricot
  • quelques noisettes entières
  • sucre
1. Préparer la base de brioche (même la veille). Mélanger la levure avec 5 cl d’eau dans un faire et laisser fermenter 10 minutes. Pendant ce temps mélanger dans un saladier ou la cuve d’un robot : les farines, le sucre et le sel. Former un puits au centre et ajouter le mélange de levure -eau puis le reste de l’eau (7 cl). Travailler avec une cuillère en bois (ou le crochet du robot) ouis incorporer l’oeuf et travailler encore au moins 5-10 minutes le temps que la pâte devienne homogène et se détache des parois. Ajouter ensuite le beurre en morceaux et travailler encore jusqu’à ce que la pâte devienne lisse et bien élastique. Former une boule, couvrir le saladier de papier film ou d’un linge humide et laisser lever au moins une heure dans un endroit tiède sans courants d’air. La pâte doit doubler de volume.
2. Renverser la pâte sur un plan de travail fariné et l’aplatir avec les mains de manière à former un disque de 25 cm de diamètre environ et 3-4 cm d’épaisseur. Le poser dans un moule rond fariné ou une plaque recouverte de papier cuisson.
Préchauffer le four à 180°C.
3. Retirer les noyaux des prunes et les couper en deux. Badigeonner la brioche (en laissant 2 cm de marge sur les bords) avec la moitié de la confiture. Parsemer de prunes toujours en laissant un peu de pourtour et en appuyant un peu au centre,  ajouter le reste de confiture et parsemer de noisettes. 
4. Badigeonner les bords avec un peu d’eau et parsemer toute la brioche de sucre. Cuire au four (d’abord 10 minutes dans le bas) pendant 20 minutes environ, le temps que la brioche dore et se gonfle un peu. Servir tiède ou à température ambiante.
Conseils :
– Cette tarte briochée se garde bien jusqu’au lendemain, couverte.
– Comme d’habitude,  vous pouvez préparer la brioche en deux temps : la première levée la veille puis on l’écrase, on couvre de papier film et on la gare au réfrigérateur toute la nuit.
Il suffira le lendemain de la former, poser les fruits, la faire lever un quart d’heure dans un endroit tiède puis la cuire.
– la quantité de sucre et de confiture de la garniture dépend aussi de la douceur des prunes (généralement elles sont plus acidulées, à vous de voir).

20 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer