Desserts Italie Recettes de cuisine Toscane

Scarpaccia, gâteau sucré aux courgettes typique de la Toscane (et mes ateliers à la journée Marmiton du 13 octobre 2013)

Scarpaccia gâteau sucré moelleux aux courgettes
Gâteau moelleux courgettes
La scarpaccia viareggina (littéralement la grosse ou mauvaise chaussure de Viareggio 😉 est un gâteau moelleux, presque léger, simple, délicat (sucré si si)… aux courgettes. Un dessert traditionnel, frugal typique de la Toscane et notamment de Viareggio.  Oui parce que les légumes c’est si bon qu’ils peuvent aussi se cacher dans les desserts en donnant le meilleur d’eux-mêmes. La courgette ici assez douce et neutre en goût va apporter une belle texture et ce petit côté végétal très apprécié. J’aime beaucoup la version sucrée, la plus répandue en Toscane mais il existe aussi une version salée, bonne bien sûr mais moins intrigante 🙂
Il y des noms de plats ou de gâteaux italiens qui me font toujours un peu rire, il suffit de penser aux pâtes à la puttanesca par exemple, les supplì (croquettes de riz romaines) ou même la coviglia au chocolat (un semifreddo). C’est un peu le sens du marketing à l’envers, une envie de réalisme, de ne pas se prendre trop au sérieux et de détendre l’ambiance. C’est le cas aussi de cette scarpaccia… qui s’appelle ainsi car son épaisseur faisait penser à une grosse semelle de chaussure… On a de l’imagination n’est-ce pas ?

Ce gâteau a plus d’un siècle, un gâteau paysan (ressources du potager) préparé généralement pour les marins qui l’emportaient avec eux. Il est extrêmement simple à réaliser, c’est un peu entre le gâteau et le clafoutis mais surtout présente deux particularités qui font sont unicité : une belle quantité de courgettes qui vont apporter de l’humidité très agréable, presque pas d’oeuf et la touche du basilic (j’ai testé sans ce n’est pas du tout la même chose). Finalement avec presque rien on obtient un gâteau très agréable et parfait pour le goûter (une bonne excuse pour faire manger des courgettes aux enfants).

Il existe plusieurs versions avec quelques mini nuances, je me suis partie de celle d’un livre référence sur la cuisine toscane de Giovanni Righi parenti, inspirée par la réalisation d’une amie, Giulia.
Finalement j’ai fait plusieurs essais (au début je n’étais pas satisfaite) et j’ai modifié les proportions de la recette, la température et j’ai ajouté des pignons, juste parfait :-). Le coeur restera toujours un peu moelleux ce qui est très agréable….
Et petite surprise ! J’aurai le plaisir d’animer 5 ateliers de desserts italiens (dont cette recette) lors de la journée Marmiton qui aura lieu le dimanche 13 octobre prochain. Au milieu de bien d’autres ateliers cuisine ludiques et gourmands.
Nous avons choisi un thème un peu original et décalé avec des réalisation très simples (histoire de pouvoir les réussir tout de suite chez soi) : des desserts traditionnels aux légumes et des mignardises sans gluten.
Vous avez tout le programme sur ce lien et vous pouvez bien sûr vous inscrire en écrivant à [chef@marmiton.org] (sans les crochets) . L’entrée est fixée à 1 € symbolique qui sera déversé à une action caritative.
J’espère y rencontrer certains d’entre vous !
Gâteau moelleux aux courgettes
Scarpaccia
Scarpaccia viareggina, gâteau moelleux sucré aux courgettes (pour 6 personnes)
 
  • 260 g de courgettes (fermes et douces)
    coupées très finement
  • 240 g de farine
  • 120 g de sucre
  • 10 cl de lait frais entier
  • 4 cs d’huile d’olive vierge extra
    (fruitée et douce)
  • 1 oeuf entier (60 g)
  • 4 petites feuilles de basilic
  • la pulpe d’une gousse de vanille
  • 1 cs de pignons de pin (facultatif)
  • sucre glace
 
1. Préchauffer le four à 190°C. Mélanger l’oeuf avec le lait, l’huile d’olive, la vanille et le basilic ciselé. Incorporer ensuite le sucre, la farine et enfin les courgettes et les pignons. Mélanger délicatement pour obtenir une sorte de pâte assez fluide.
2. Verser dans un moule rectangulaire de 30 cm, à 5 mm d’épaisseur, couvert de papier cuisson. Cuire pendant 40 à 50 minutes environ. La surface du gâteau doit dorer, devenir légèrement croustillante mais le gâteau restera toujours un peu humide à coeur. Laisser tiédir, démouler puis saupoudrer de sucre glace. Coupez en carrés pour servir. Il se garde bien à température ambiante jusqu’au lendemain

34 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer