Cake Desserts Grèce Recettes de cuisine

Gâteau grec à l’orange et à la semoule

Gâteau grec à l'orange, semoule et huile olive

Gâteau grec à l’orange et à la semoule

Voici un gâteau très de saison, parfumé et oriental : un gâteau grec à l’orange, semoule et huile d’olive qui se prépare facilement et qui change des gâteaux à l’orange. Un peu dans le même registre que ce gâteau de semoule et yaourt ou ce cake à la semoule, marmelade d’orange et coco ou ce gâteau italien à, l’orange et polenta. Il a le goût et le soleil de Méditerranée.

Ici la grande particularité (que j’ai eu déjà, maintes fois, l’occasion de tester par exemple dans ce gâteau fondant au citron) réside dans l’incorporation d’une orange cuite entière. Cela permet d’apporter un texture moelleuse (renforcée par le sirop), d’ajouter moins de matière grasse et de donner du parfum. Déjà l’idée me plait tellement. Ensuite les ingrédients sont la semoule et l’huile d’olive. La première apporte un peu de mâche et de couleur aussi (même si le mien est légèrement trop coloré, le gâteau devrait être plus pâle) et la deuxième du parfum et du moelleux.

Et si vous cherchez d’autres gâteaux à l’orange plus classiques je vous suggère ce quatre quarts à l’orange et ce ciambellone à l’orange et à l’huile d’olive.

Gâteau grec orange semoule recette

Gâteau grec à l’orange et à la semoule

Gâteau grec à l’orange, à la semoule et à l’huile d’olive (pour 6 personnes)

Préparation : 20 min Cuisson : 1h30 (1h pour l’orange et 30 min pour le gâteau)

Pour le gâteau :

  • 1 belle orange, si possible bio ou non traitée (type Navel, maltaise ou même sanguine)
  • 120 g de semoule fine (la farine)
  • 50 g de poudre d’amande
  • 60 g de sucre semoule ou de canne blond
  • 8 cl d’huile d’olive vierge extra + un peu
  • 2 gros oeufs (130-140 g sans la coquille) ou 2 oeufs moyens et un jaune
  • 2 càc de bicarbonate alimentaire (5-6 g) ou de levure chimique
  • Le zeste d’une orange non traitée (on utilisera ses tranches pour décorer le gâteau
  • 2 càs d’eau de fleurs d’oranger (facultatif)
  • un peu de farine pour le moule

Pour le sirop :

  • 100 g (10 cl) d’eau ou de jus d’orange
  • 50 g de sucre

Pour le sirop plus dense d’oranges sanguines (facultatif)

  • 8 cl de jus d’orange sanguine
  • 50 g de sucre
  1. Préparer la gâteau. Mettre l’orange dans une petite casserole profonde, la couvrir d’eau froide, couvrir et porter à frémissement à feu moyen/doux pendant une heure en ayant soin de retourner l’orange de temps à autre et de l’arroser d’eau. Elle doit être cuite mais encore bien entière.
  2. Ouvrir l’orange, retirer les pépins puis la mixer toute entière (y compris la peau) dans un bol à mixeur.
  3. Préchauffer le four à 170°C (chaleur tournante). À l’aide d’un pinceau huiler un moule de 20 cm en métal ou un moule à savarin (comme ici) ou même un moule rectangulaire. Le fariner légèrement puis renverser et tapoter pour retirer l’excédant.
  4. Mélanger la semoule avec les amandes et le bicarbonate.
  5. Dans un saladier ou le bol d’un robot y mettre les oeufs, le sucre et l’huile et fouetter afin que ça prenne un peu de volume. Incorporer la pulpe de l’orange, l’eau de fleur d’oranger et le zeste. Ajouter ensuite le mélange de semoule/amandes/bicarbonate et fouetter juste un peu, le temps que le tout devienne homogène.
  6. Verser la préparation dans le moule et laisser cuire 25 à 35 min (cela dépend du four mais aussi du moule, avec un moule à savarin en métal c’est plus rapide) : le gâteau doit colorer, gonfler légèrement et en enfilant la pointe d’un couteau ou un cure-dent, ils doivent ressortir secs. Si le gâteau colore trop vite, baisser la température à 160°C.
  7. Pendant ce temps, préparer les sirops dans deux casseroles différentes. Pour le premier porter à frémissement jusqu’à ce que le sucre soit dissous et le tout devienne légèrement plus dense. Pour celui à l’orange sanguine, procéder de même mais laisser cuire jusqu’à ce qu’il nappe la cuillère. Laisser refroidir.
  8. Quand le gâteau est cuit y verser (toujours dans le moule) le premier sirop tiédi. Laisser s’imbiber puis démouler délicatement sur une grille. Déguster à température ambiante, décoré avec des oranges et servir avec le sirop à l’orange sanguine.

Conseils :

Conservation : ce gâteau, grâce aussi au sirop, se conserve bien deux à trois jours à température ambiante encore mieux si sous cloche.

Sucre et texture : le gâteau est finalement peu sucré (j’ai diminué un peu les quantités sur la recette d’origine qui déjà elle avait été revisitée par rapport à la recette traditionnelle). Vous pouvez donc augmenter un peu la quantité de sucre dans le sirop. La texture reste très moelleuse, même si la mie est un peu dense et légèrement rustique du fait de la présence de la semoule

La recette, avec quelques mini modifications (dont le sirop à l’orange sanguine qui est mon plus) est inspirée du livre Food from many Greek kitchens de Tessa Kiros, c’est la recette de de deux de ses amies grecques Artemis et Galatia.

22 Commentaires

  • Bonjour Edda!! Très original ce gâteau. Je suis curieuse de goûter. Mais il y a tellement de bonnes choses à tester de ton blog qu’il faudrait 2 journées en une 😅😅😅😅. En tout cas, je te dis si je le fais.
    Belle journée. Bises. Sabine

    • Bonjour Camille,
      Le nom est portokalopita quelque chose (il faut que je le retrouve) mais ce n’est pas la Portokalopita classique qui elle ne contient pas d’oeuf et a de la pâte phyllo (filo) et une texture différente.
      Oui bien sûr tous les moules vont bien (notamment rectangulaires pour après pouvoir couper en carrés).
      Bonne journée !

  • Bonjour Edda,
    Je connais bien ce gâteau qui est un délice! sauf que je mets plus de sirop… j’aime bien quand c’est bien imbibé 🙂
    Je l’ai testé avec de la semoule moyenne, je préfère avec la fine.
    Avec du thé ou du café, c’est un vrai bonheur .
    Très belle journée au chaud!
    Valérie

    • Bonjour Valérie,
      Oui c’est bon bien imbibé mais ici je souhaitais moins sucré. Je suis d’accord pour la semoule : quand elle est fine c’est mieux.
      Très belle journée à vous !

  • je pense le tester dimanche j’adore les gâteaux à la semoule , et celui ci a l’air particulièrement bon

    très bon wk

  • Bonjour Edda,
    Et encore une recette à base d’orange et d’huile d’olive !
    Comme j’aime beaucoup ce genre de gâteaux, j’ai besoin d’un conseil : quelle recette me conseilleriez-vous parmi toutes celles que le blog propose ? Pour vous aider un peu, j’apprécie que le parfum de l’orange soit bien présent et que le gâteau soit bien humide…

  • J’ai fait ce gâteau hier, il a beaucoup plu. Le deuxième sirop (fait avec une orange normale, pas sanguine) n’est pas superflu à mon goût. Délicieux

  • Bonjour,
    Je viens de réaliser ce gâteau avec des oranges maltaises (celles que j’avais à la maison). C’est vraiment un régal. Original mais il vaut le coût d’être essayé !!!
    J’adore toutes vos recettes. Avec une maman Italienne je retrouve mes racines, c’est un rayon de soleil dans ce monde si gris …..

    • Mille merci pour le retour, vos mots lumineux et votre enthousiasme ! Si contente que le blog vous plaise autant 🙂
      À très bientôt

  • Je l’ai essayé, et c’est super bon,comme toutes les recettes essayées sur ce blog. J’ai dû faire cuire l’orange plus longtemps, elle flottait, et il a fallu tout ce temps pour qu’elle veuille bien s’immerger complètement.

    • Merci beaucoup Solenn pour le message ! Pour qu’elle soit mieux immergée, on peut poser du papier cuisson dessus et puis le couvercle mais c’est vrai qu’elle a tendance a flotter car légère.
      Belle journée !

  • Parfait … Je l’ai déjà fait deux fois . Toutes les recettes sont sublimes et je me régale depuis des années avec votre site .

  • Bonjour Edda,
    Je vous avais contactée pour vous demander conseil sur un gâteau à l’orange à faire.
    J’ai réalisé celui à la polenta et aux amandes et nous nous sommes régalés !
    Je tenais aussi à vous féliciter pour les 9 ans de votre blog de cuisine, votre investissement pour nous concocter tant de bonnes recettes ainsi que le temps que vous consacrez à nous répondre si gentiment.

    • Mille merci à vous Isa, c’est adorable ! Et si contente que vous appréciez mon travail et dévouement 🙂
      À très bientôt

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer