Desserts Recettes de cuisine Recettes du monde

Cake à la semoule, marmelade d’orange et coco

Cake à la semoule, marmelade d'orange et coco
Cake à la semoule, marmelade d’orange et coco
Tout d’abord je tenais encore à vous remercier pour tous vos voeux adorables et si chaleureux, ils me touchent à chaque fois ! Aujourd’hui je vous propose un gâteau à la semoule simple et ensoleillé grâce au parfum de l’orange, histoire de ne pas se casser la tête en ce début d’année ou de recycler des restes de marmelade, coco ou semoule par exemple. Il s’agit d’un cake à la semoule, marmelade d’orange et coco, très moelleux, gentil, parfumé qui est idéal au petit déjeuner ou au goûter.
Un gâteau presque oriental mais avec des touches plus européennes voire anglo-saxonnes comme la marmelade. Cette dernière permet de sucrer, donner une belle texture un peu moelleuse et de parfumée le gâteau. D’ailleurs je l’ai déjà utilisée dans ce fondant au chocolat et à la marmelade d’orange ou le pain d’épices de Felder et j’aime beaucoup l’effet que ça donne.

Je vous ai déjà proposé des gâteaux à la semoule très méditerranéens comme ce cake à la semoule, yaourt et amandes délicieux ou bien ce gâteau à la semoule et au yaourt un grand incontournable ou bien le Namoura ce gâteau libanais très spécial et gourmand. Ils sont tous différents au niveau texture, goût mais ce qui les réunit est la consistance qu’apporte la semoule et surtout ce côté parfumé unique.
Pour cette recette je me suis largement inspirée, avec quelques modifications notamment dans le proportion, du cake de Ottolenghi issu de son livre Jérusalem dont je vous ai déjà parlé et qui est très inspirant.
J’ai aimé tout d’abord un peu ce croisement entre les saveurs d’orient et quelques ingrédients/procédés plus de chez nous (comme mélanger les ingrédients secs puis ceux liquides ;-). Et la marmelade d’orange apporte un vrai plus renforcé par le jus d’orange. Le noix de coco n’est pas très présente mais ce sent plus à la fin et je trouve qu’elle s’y marie très bien apportant une touche de douceur et d’évasion.
Pour le moule, il préconise un moule à cake. J’ai utilisé mon moule fétiche (cadeau de mon mari peu avant Noël) dont je vous ai parlé à propos du pain d’épices de Conticini, qui donne un air de roi à un gâteau tout simple. Vous avez d’ailleurs le lien juste plus bas.
Le résultat est un gâteau moelleux, presque léger…
Cake ou gâteau à la semoule, marmelade d'orange et coco
Gâteau à la semoule, marmelade d’orange et coco
Cake ou gâteau à la semoule, marmelade d’orange et coco (pour 6 personnes)
Pour le cake :
  • 100 g de marmelade d’oranges amères ou pas (recette maison ICI)
  • 100 g de semoule fine
  • 9 cl d’huile d’olive vierge extra (ou, à défaut de l’huile de tournesol ou de pépins de raisins)
  • 40 g de farine ordinaire (T55)
  • 40 g de noix de coco séchée (+ des copeaux pour décorer)
  • 40 g de poudre d’amandes
  • 20 g de sucre de canne
  • 12 cl de jus d’orange fraîchement pressé
  • 2 oeufs entiers moyens (100 g environ sans la coque)
  • 1 càc de bicarbonate alimentaire (ou de levure chimique, « baking powder »)
  • le zeste râpé d’une orange non traitée
Pour le sirop :
  • 10 cl d’eau
  • 90 g de sucre semoule ou de canne
  • 1 à 2 càs d’eau de fleur d’oranger
  • 2 cs de marmelade d’orange

1. Préchauffer le four à 170°C. Beurrer et farine (ou bien beurrer et recouvrir de papier cuisson), un moule à cake de 30 cm ou un moule à gâteau de 20 cm de diamètre (mon moule, dont vous avez le lien plus bas, bien beurré et fariné, était rempli à moitié).
2. Dans un saladier mélanger : la farine, la semoule, la poudre d’amandes et la poudre de noix de coco ainsi que le bicarbonate. Dans un autre saladier, mélanger au fouet les oeufs avec le sucre (ils ne doivent pas monter mais juste bien se mélanger) et ajouter la marmelade d’orange, le jus d’orange mélangé à l’huile et le zeste d’orange. On doit obtenir un mélange plus ou moins homogène. Verser dessus les ingrédients secs et mélanger à nouveau.
3. Verser la préparation dans le moule et enfourner pendant 40 minutes environ (voire un peu plus si le moule est haut comme celui à cake) : la pâte doit gonfler, devenir souple, dorée et en enfilant la pointe d’un couteau ou un cure-den, ceux-ci doivent ressortir pratiquement secs.
4. Peu avant la fin de la cuisson, préparer le sirop : porter à ébullition l’eau avec le sucre jusqu’à ce que ce dernier se dissolve. Éteindre et ajouter l’eau de fleur d’oranger.
Sortir le cake, verser dessus doucement un tiers du sirop encore chaud, badigeonner avec un pinceau puis attendre deux minutes qu’il soit absorbé, verser ensuite peu à peu le reste du sirop toujours en attendant un peu entre chaque versée et en badigeonnant avec un pinceau. Laisser légèrement tiédir et démouler délicatement.
Si on craint un peu l’étape du démoule avec le gâteau imbibé, on peu le démouler encore tiède sur une grille avec un récipient en-dessous et puis badigeonner peu à peu de sirop encore chaud et récupérer le sirop qui s’est déposé.
6. Quand le gâteau est presque froid, le badigeonner de marmelade d’orange légèrement tiédie puis de copeaux de coco. Ce gâteau (sans les copeaux) se conserve bien à température ambiante, recouvert de film alimentaire pendant 2 à 3 jours. On peut le servir avec un peu de yaourt grec, du fromage blanc…


Cake ou gâteau à la marmelade d'orange, semoule et coco
Cake à l’orange, semoule et coco

21 Commentaires

  • Bonjour ! Cette recette semble très alléchante… Puis je remplacer la semoule de blé par de la semoule de millet ou du fonio ?
    Judith

    • Bonjour Judith,
      Je ne sais pas je n'ai pas testé, je ne me rend pas compte de la différence de texture/tenue que ça donnerai… Tenez-moi au courant en tous cas !

  • Voilà une recette qui me plait beaucoup, comme beaucoup d'autres de votre blog, d'ailleurs!
    Merci beaucoup pour ces doux moments de gourmandises à chaque visite et bonne année!

  • Meilleurs voeux à vous et à vos proches. Plein de belles et douces aventures pour le petit Adriano. Merci de nous régaler chaque jour de l'année.

  • Il est au four!! Merci Edda pour ces délicieuses saveurs dont vous nous régalez si souvent! Je vous souhaite une année des plus douces et gourmandes, à vous et votre famille.

  • Bravo Edda encore une fois. Voilà une recette qui a eu beaucoup de succès. Elle n'est pas trop sucrée (je conseille de faire le sirop final avec du sucre semoule plutôt que du sucre de canne) et a été très appréciée pour son petit goût subtil et son "croquant".
    Auguri !

  • Testée ce jour pour une réunion de collègues et unanimement appréciée! Merci Edda pour toutes les bonnes recettes et belles photos qui nous régalent les unes et les autres! Belle année à toi et ta famille! Margot

  • Bonjour Edda,
    Après avoir fait votre excellente recette de marmelade d’oranges, j’ai réalisé ce gâteau dans 4 moules à savarin individuels en divisant la recette par 2. Sur 2 gâteaux, j’ai fait un nappage chocolat. Nous avons beaucoup apprécié la texture mais pour nous les saveurs ont été gâchées par le goût de l’huile d’olive (une huile extra vierge bio pourtant extrêmement douce, même trop pour les salades). C’est un constat tout à fait personnel, j’ai déjà constaté que dans d’autres recettes sucrées, la présence d’huile qu’elle soit d’olive, de tournesol,… nous gênait. Par quoi pourrais je la remplacer à votre avis sans dénaturer la recette ? Purée d’amande, huile de coco, beurre ?
    Merci et bravo pour votre blog et vos recettes inspirantes

    • Merci beaucoup pour le message et le retour ! Si la présence de l’huile, n’importe laquelle vous gêne, tu peux simplement remplacer par du beurre fondu.
      Bonne soirée

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer