Biscuits & mignardises Desserts Émilie-Romagne Italie Recettes de cuisine Recettes de fêtes Régimes & occasions Rome (Latium)

Beignets à la ricotta comme en Italie

Beignets à la ricotta (castagnole) comme en Italie recette très facile et rapide

Beignets à la ricotta comme en Italie

Carnaval est là avec toute sa gaieté, sa gourmandise, son côté léger et nonchalant. Si pour nous les déguisements sont un peu loin (pas pour Adriano ;-), les beignets de carnaval par contre marquent cette période. Je vous propose ici des beignets italiens à la ricotta (castagnole di ricotta) qui ont eu un succès fou et qui sont d’un moelleux incroyable ! L’avantage c’est que c’est très facile à préparer (pas besoin de levée, la pâte est très simple), il faut juste prendre le temps de former des boulettes.

Je vous avais déjà parlé des castagnole, le nom vient de châtaigne pour leur forme et leur couleur. Il ne s’agit pas vraiment de beignets au sens strict de pâte à brioche frite puisqu’il s’agit d’une pâte avec de la levure chimique qui se cuit de suite. Mais la sensation est très proche et c’est si bon !

Je vous ai souvent raconté que la friture a été ma bête noire pendant de nombreuses années, jusqu’à ce que j’ai compris et, depuis, je suis un as (en toute modestie… à part les blagues, elle me réussi très bien et l’huile est impeccable ce qui est bon signe). Tout ça pour dire que c’est facile si si (sans friteuse : je n’en ai pas) en suivant deux règles : la température de l’huile (oui même sans thermomètre) et un peu de patience pour cuire à plusieurs reprises. C’est tout et je vous ai tout expliqué dans ce billet : réussir vos fritures : tous les conseils

Et pour le petit détail photo, Adriano (qui me tourne souvent autour quand je prends des photos mais là il était plus qu’intéressé) a accepté de poser pour… 5 secondes avant de dévorer plusieurs beignets. Pour moi cette photo est pleine de tendresse 😉

À déguster dans la cuisine, le salon, la rue… les mains pleines de sucre, le sourire aux lèvres et avec la sensation, l’espace d’un instant, d’être un enfant insouciant !

Astuce du jour : ici le secret de cuisson des beignets est la rapidité : plongez les boulettes, retournez-les et égouttez-les. Elles gonflent et deviennent très vite dorées.

Recette de beignets à la ricotta (castagnole) moelleux et faciles

Beignets à la ricotta comme en Italie

Beignets à la ricotta (castagnole di ricotta)

Type de plat: Dessert
Cuisine: Italienne
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes
Temps total: 35 minutes
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato

Des beignets minutes à la ricotta comme en Italie qui restent moelleux longtemps.

Imprimer

Ingrédients

  • 250 g ricotta fraîche brebis, bufflonne ou du brousse ou brocciu (voir mes notes)
  • 180 g farine
  • 2 oeufs entiers
  • 80 g sucre glace
  • 3 c. à soupe liqueur douce (sassolino, marsala, rhum) ou d'eau de fleur d'oranger
  • 1 zeste citron jaune non traité
  • 2 c. à café levure chimique ou bicarbonate alimentaire
  • sucre semoule (pour l'enrobage)
  • huile pour le bain de friture (arachide...)

Instructions

  1. Dans un saladier ou le bol d'un robot, mélanger la ricotta (il faut qu'elle soit bien égouttée et assez ferme) avec le sucre, le zeste de citron, la liqueur et les oeufs pour obtenir une sorte de crème épaisse.

  2. Tamiser la farine avec la levure puis l'ajouter au mélange précédent. Mélanger rapidement afin d'obtenir une sorte de pâte uniforme et légèrement molle.

  3. À l'aide des mains humides, voire mouillées, former des petites boules de taille d'une noisette (ou légèrement plus, sachant qu'elles vont gonfler). Les poser sur du papier cuisson les unes à côté des autres. Si la pâte est trop molle humide (elle doit l'être un peu c'est pourquoi on la manipule avec les mains mouillées) ajouter un tout petit peu de farine avant de forme les boulettes.

  4. Dans une sauteuse ou une casserole à fond épais, assez large, verse de l'huile à 10 cm de hauteur. La faire chauffer à 170°C (sans thermomètre : en plongeant un petit morceau de pain ou de pâte des mini bulles doivent se forme tout autour). Attention à ne pas la faire fumer. 

  5. Y plonger délicatement 10 à 15 boulettes (cela dépend aussi un peu de la taille de la poêle) et les faire dorer des deux côtés en les retournant à l'aide d'une cuillère ou écumoire (et mieux vaut faire le tout avec un gant de cuisine et pas les yeux sur la casserole ;-). Il faudra une ou deux minutes maximum, il faut être rapide. Les égoutter sur du papier absorbant puis les enrouler dans le sucre glace. Procéder de même avec reste de pâte.

  6. Servir chaud ou tiède... ou même à température ambiante (même s'ils ont moins de charme).

Notes

Conseils :

Conservation : plus que les castagnole classiques du fait de la présence de la ricotta, ces beignets vont garder leur moelleux jusqu'au lendemain, conservés à température ambiante.

Ricotta : pour la bonne texture et tenue, il est important d'utiliser de la vraie ricotta artisanale un peu épaisse et bien égouttée (en épicerie italienne). À défaut vous pouvez opter pour du brousse ou du brocciu (on en trouve dans certaines grandes surface ou épicerie ou fromageries).

Si vraiment vous n'en trouvez pas, opter pour la ricotta pasteurisée de grande surface mais elle sera plu aqueuse et il faudra plus de farine du coup la texture sera moins idéale. En tous cas, adaptez la consistance : une pâte légèrement molle, qui puisse se manipuler mais qui reste moelleuse.

Variantes : vous pouvez parfumer la pâte comme vous voulez, avec des épices, d'autres zestes, des eaux florales... et vous pouvez aussi remplacer la ricotta par du mascarpone ou du yaourt grec (dans ce dernier cas il faudra plus de farine, même discours que plus haut 😉

Il existe beaucoup de recettes très différentes et souvent le rapport ricotta/farine est inversé. Je préfère de loin celui-ci pour le moelleux que ça lui donne (j'ai l'impression que les beignets sèchent moins).

Pour gagner du temps et si vous n'avez pas trop envie de vous salir les mains, vous pouvez former des sortes de boules avec deux petites cuillères et les plonger directement dans l'huile (attention quand même aux éventuelles projections).

Castagnole à la ricotta beignets de carnaval italien

Beignets à la ricotta comme en Italie

Imprimer

18 Commentaires


  • Bonjour Edda,il n’y a pas que petit Adrianno qui est intéressé par ces délicieux beignets!!! Moi la suivante 😋

  • Bonjour Edda ! Je me rajoute à la liste des personnes intéressées 😂😂 et je pense qu’elle va être longue ah ah!
    Vivement Carnaval 👺
    Bises. Sab


  • Bonsoir chère délicieuse Edda et ses admiratrices toquées 😉
    Une question
    Puis je remplacer huile d’arachide par de l’huile pépin raisin?
    Merci et Bonne fin de semaine gourmande
    La toquée des recettes d’Edda

    • Merci Tine pour le message adorable et le sourire !
      Oui vous pouvez, ça marche bien, sachant que le point de fumée est plus bas (200°C°). L’huile d’arachide a l’avantage d’avoir un haut point de fumée (220°C) et d’être de qualité (c’est d’ailleurs celle qui est le plus utilisée pour les fritures en Italie). Ceci dit, vous pouvez aussi utiliser de l’huile de tournesol ou de maïs
      Belle soirée de la part de la toquée de ses lecteurs 😉

  • Bonsoir chère délicieuse Edda et ses admiratrices,
    Une question
    Puis je remplacer huile d’arachide par de l’huile pépin raisin?
    Merci et Bonne fin de semaine gourmande
    La toquée des recettes d’Edda

  • Bonsoir Edda
    Ces beignets m’ont tellement tentés que je me suis lancée dans la friture pour la première fois de ma vie.
    J’ai bien fait, votre recette est absolument délicieuse. Tout le monde a apprécié.
    Auriez-vous par hasard la recette des fritolle, les beignets du carnaval de Venise. J’ai eu l’occasion d’en goûter une fois et j’en garde un bon souvenir.
    Merci pour toutes vos recettes.

    • Mille merci Karine, tellement contente de vous avoir donné envie de vous lancer, défier la friture et que vous soyez régalés !!
      Pour le fritole c’est de la pâte à beignet avec des raisins. Vous pouvez utiliser cette base https://www.undejeunerdesoleil.com/2019/03/beignets-sucre-boulangerie.html, ajouter pendant le travail de la pâte et avant le beurre 80 g de raisins secs (préalablement trempés 30 min dans le rhum). Ensuite il suffira, à l’aide d’une cuillère de tremper des morceaux de pâte dans le bain de friture.
      Belle soirée et merci pour la fidélité !

  • Buona sera Edda,
    merci pour cette belle recettes, miam miam! les beignets, les fritures, j’adore cela! accra, tempura, frito misto, pasteis de bacalhau, mozzarella in carrozza, fish and chips, ….tout devient si tendre, mais croustillant, c’est le confort en une bouchée et la regression d’avoir les doigts luisant de graisse ! haha
    Pour cette recette, peut on laisser reposer la pate? Est ce que cela peut donner de meilleurs résultats en terme de texture ? ou au contraire ?
    Je voudrais en faire pour dimanche, et accompagner d’un beau gelato de matcha (le carême on connait pas ici ! hihi)
    Merci encore pour tout votre amour de la cuisine que vous transmettez si bien!

    • Bonsoir Arthur,
      Merci beaucoup pour le message ! Je partage les mêmes émotions avec les fritures 😉
      Je n’ai pas testé avec le repos mais en principe ce n’est pas l’idéal car la levure chimique perd son pouvoir si on fait reposer la pâte (donc cela ne lèvera pas bien). De plus la ricotta apporte de l’humidité qui va être absorbée avec le temps par la farine et vous aurez une pâte collante et modifié…
      En tous cas, vous pouvez les préparer plusieurs heures à l’avance (voire même la veille) elles gardent leur moelleux (même si c’est meilleur le jour même de la cuisson).
      Belle soirée et bons beignets !

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer