Abruzzes Italie Pasta & risotto Plats Recettes de cuisine Régimes & occasions Rome (Latium) Toscane Végétarien

Gnocchis de pomme de terre à la sauce tomate (recette et vidéo)

Gnocchis de pomme de terre sauce tomate recette

Les gnocchis de pomme de terre à la sauce tomate. Un immense classique italien, absolument incontournable, un plat de famille, de trattoria, de la nonna, de restaurants étoilés… ils sont entrés dans ma vie et ceux des italiens depuis l’enfance. Fondants, gourmands, simples (rien à voir avec des trucs durs ou en caoutchouc), je vous invite vraiment à les préparer vous-même. Aujourd’hui je vous propose la recette et aussi la vidéo avec tous les tours de main. Vous verrez c’est un jeu d’enfant… et vous plongerez en Italie avec eux.

La sauce tomate est un peu la sauce par excellence pour les gnocchi (je me souviens encore de mes jeudi à Rome « Giovedì gnocchi » où dans les trattorie on pouvait trouver les gnocchi tout juste préparés). Car elle est humide, légère et enrobe bien ce type de mets. C’est aussi vraiment le goût de là-bas. Je vous ai donné une base de sauce tomate que je prépare le plus fréquemment mais vous pouvez varier avec d’autres aromates (voir mon article sur réussir la sauce tomate)

Le secret pour réussir les gnocchi de pomme de terre ?

Je vous en avais longuement parlé dans mon billet sur comment préparer les gnocchi de pomme de terre (qui a toujours beaucoup de succès et nombre d’entre vous ont été convertis pour mon plus grand plaisir ;-), la clé, finalement pratiquement la seule : les pommes de terre à chair farineuse !

Oui je sais ce n’est pas vraiment indiqué quand on les achète. En fait il faut qu’elles sont vieilles donc sèches avec peu d’eau (elles doivent avoir plusieurs mois voire un an). J’en ai parlé dans ce billet sur comment choisir les pommes de terre selon l’usage. La Bintje, la Manon, la Caesar et Vitelotte par exemple iront très bien.

Ensuite il y a le procédé mais là il suffit de faire dans l’ordre. Pour la farine je vous conseille de l’incorporer en plusieurs fois car selon la pomme de terre il en faudra plus ou moins (oui ça arrive si la pomme de terre contient très peu d’eau).

Autres types de cuisson des pommes de terre ?

Je vous ai indiqué la plus traditionnelle et répandue : à l’eau, entières et pelées. Mais cela marche aussi très bien avec une cuisson vapeur en morceaux, une cuisson au micro-ondes (si si comme dans ces gnocchis au micro-ondes, secret révélé par une nonna italienne ;-).

Vous pouvez aussi (méthode de chefs et plus moderne) cuire les pommes de terre au four sur un lit de gros sel. Cela permet aux pommes de terre de bien sécher, par contre personnellement je le trouve long, un peu fastidieux et il y a toujours un peu le soucis de la cuisson à coeur. Mais faites comme vous avez envie, habitude… au fond les pommes de terre doivent simplement cuire non ? 🙂

Astuce du jour : si vous souhaitez conserver les gnocchis (crus ou cuits), je vous suggère de lire mes notes et mon article sur comment conserver les gnocchis

Gnocchis de pomme de terre à la sauce tomate

Type de plat: Gnocchi
Cuisine: Italienne
Temps de préparation: 30 minutes
Temps de cuisson: 50 minutes
Portions: 4 personnes
Auteur: Edda Onorato

La recette italienne des gnocchi servis avec la sauce tomate, tous les secrets et la vidéo pas à pas

Imprimer

Ingrédients

Pour les gnocchi de pomme de terre

  • 600 g pomme de terre à chair farineuse, les plus "vieilles possibles) type Bintje
  • 150 g farine ordinaire T55 ou T65 (plus un peu)
  • 1 jaune oeuf
  • noix de muscade
  • sel
  • poivre

Pour la sauce tomate

  • 450 g tomates en boîte concassées ou de coulis
  • 1 gousse ail
  • thym frais
  • basilic
  • 1 piment oiseau
  • huile d'olive vierge extra
  • sel
  • laurier facultatif
  • pecorino ou parmesan râpés

Instructions

  1. Poser les pommes de terre (de même dimension et avec la peau) dans une casserole d'eau à température ambiante. Ajouter deux feuilles de laurier et porter à frémissement pendant 40 minutes environ (les pommes de terre doivent être cuites à coeur).

  2. Pendant ce temps, préparer la sauce. Dans une poêle faire revenir l'ail coupé en deux avec 3 cuillères à soupe d'huile d'olive puis ajouter le piment. Verser ensuite la sauce, les herbes et mélanger.

  3. Laisser mijoter à feu moyen 10-15 minutes (cela dépend aussi de la largeur de la poêle) : la sauce doit épaissir un peu mais pas trop. Saler.

  4. Egoutter les pommes de terre et les peler rapidement sous l'eau froide (pour ne pas se brûler mais en évitant de trop les mouiller). Les écraser au presse-purée ou moulin à légume dans un saladier. Saler, poivrer et ajouter la noix de muscade.

  5. Incorporer le jaune d'oeuf puis un tiers de la farine et mélanger. Laisser à peine tiédir puis ajouter encore un tiers de la farine puis travailler à la main (cela permet de sentir l'humidité, si la pâte l'est trop, trop collante continuer à ajouter de la farine) sur un plan de travail. Il faut travailler la pâte (avec encore de la farine sir besoin) juste ce qui est nécessaire pour qu'elle soit plus ou moins lisse, plus ferme et un peu plus sèche (elle sera toujours un peu molle et humide c'est normal).

  6. Fariner bien le plan de travail puis diviser la pâte en trois (ou en six parties). Rouler sous les mains pour obtenir une sorte de ruban. Couper en tronçons de 1 cm environ.

  7. On peut aussi les rouler sur une fourchette ou une planche en bois pour former des creux (ce n'est pas obligatoire, cela permet de mieux prendre la sauce et cuire mais en réalité si tout le reste est bon c'est vraiment une subtilité voire une non différence 😉

  8. Poser les gnocchis sur un plan de travail ou une feuille de papier cuisson bien fariné et bien séparés (sinon il vous coller).

  9. Porter à frémissement une casserole d'eau, la saler. Y plonger les gnocchi (attention aux giclements, en ça la feuille est utile pour verser).

  10. Dès qu'ils remontent à la surface (il faudra quelques minutes) les égoutter avec une écumoire et les verser dans la sauce. Les enrober.

  11. Servir bien chaud avec du pecorino ou du parmesan, du poivre.

Video

Notes

Conseils :

Conservation : une fois cuits, ils sont bien sûr plus frais et meilleurs tout juste préparés mais vous pouvez les conserver quelques heures et puis les gratiner au four à 180°C.

Les gnocchi crus se conservent très mal à température ambiante (oxydation et relâchement d’eau) mais vous pouvez les poser sur une plaque, farinés, et ensuite les congeler (quand ils seront congelés vous pouvez les mettre dans des sachets ainsi ils prendront moins de place). Il suffira ensuite de la cuire dans de l’eau bouillante encore congelés.

L’oeuf : vous pouvez omettre le jaune d’oeuf (c’est tout aussi traditionnel), personnellement je préfère avec (la pâte est plus liée) mais c’est des subtilités

Imprimer

28 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer