Brunch Desserts Entremets Recettes de cuisine Régimes & occasions Sans gluten

Pavlova pastèque framboise

Pavlova pasteque framboise (meringue chantilly)
Pavlova framboise pastèque. Recette facile, fraîche et sans gluten

C’est la princesse du coeur de l’été avec ses couleurs vives, sa pureté blanche, sa fraîcheur, sa douceur et son acidité, son côté élégant et festif ! Je parle de la fameuse pavlova, ici à la pastèque, framboise avec un coulis de groseilles. Un dessert très séduisant et gai. Bon 15 août les amis !

Origine de la pavlova et sa composition

La pavlova est un dessert d’origine néo-zélandaise et australienne (l’on se dispute encore la paternité), réalisé en l’honneur de la ballerine russe Anna Pavlova. C’est un dessert à base de meringue, crème fouettée et fruits frais (le kiwi est souvent présent comme vous pouvez imaginer ;-).

C’est frais, simple, aux trois texture et équilibré en sucre (puisqu’il n’y a que la meringue qui l’est). Et on peut le décliner de mille façons

Trois astuces pour réussir la meringue pour la Pavlova

Je vous ai longuement parlé (avec plein de détail) des astuces pour réussir les meringues. Et en résumé il est important, notamment pour la Pavlova qui est une grande meringue, de :

  • incorporer le sucre graduellement pendant que les blancs sont fouetté de manière à ce qu’il soit absorbé et structure le tout
  • pour stabiliser on ajouter aussi du jus de citron (permet de mieux monter les blancs) et de l’amidon de maïs type Maïzena (il permet d’absorber l’humidité)
  • cuire à température douce autour de 90°C et 100°C et bien longtemps (2 à 3h) et faire reposer au four éteint de manière à ce que la meringue sèche bien.

Comment réussir la crème fouettée

Pour la crème fouettée ou chantilly, il y a deux astuces absolues (tout le reste sont des subtilités voire des choses inutiles 😉

  • utiliser de la crème fleurette ou liquide à au moins 30% de matière grasse
  • utiliser de la crème très froide (passez-la une dizaine de minutes au congélateur)
Pavlova framboise pasteque recette sans gluten facile
Pavlova à la pastèque et à la framboise avec coulis de groseille. Un délice facile et frais

D’autres recettes de Pavlova d’été

Pavlova pasteque framboise (meringue chantilly)

Pavlova à la pastèque et framboise

Type de plat: Dessert
Cuisine: australienne
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 3 heures
Repos: 2 heures
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato

Une pavlova fraîche fruitée acidulée absolument délicieuse en été.

Imprimer

Ingrédients

Pour la base de meringue (20-22 cm de diamètre et de 3-4 cm de hauteur environ) Mieux vaut s’y prendre la veille ou plusieurs heures à l’avance

  • 3 blancs d’oeufs à température ambiante, 90-100 g sans la coquille
  • 100 g sucre semoule
  • 60 g sucre glace
  • 1 càs amidon de maïs type Maïzena
  • 1 càc vinaigre de cidre ou de jus de citron

Pour la garniture :

  • 28 cl crème fleurette bien froide ou, à défaut de crème liquide entière
  • 1 à 2 càs eau de rose
  • 150 g pastèque coupée (sans les pépins)
  • 150 g framboises
  • 100 g groseilles
  • quelques feuilles menthe

Instructions

  1. Préparer la meringue la veille ou plusieurs heures à l’avance. Préchauffer le four à 100°C (statique) et 90 (tournante).

  2. Dans la saladier ou le bol d’un robot, fouetter en neige les blancs d’oeufs d’abord à petite vitesse puis à moyenne, d’abord sans sucre et en ajoutant d’abord le vinaigre ou le citron. Incorporer le sucre semoule graduellement, en quatre fois (attendre toujours que les blancs soient encore plus montés avant de rajouter du sucre). Quand ils commencent à devenir plus fermes et brillants ajouter la moitié du sucre glace.

  3. Continuer de fouetter jusqu’à ce qu’ils deviennent encore plus fermes puis incorporer l’amidon de maïs. Arrêter de fouetter et incorporer délicatement le reste sucre glace en soulevant la préparation. Elle doit tenir sur le fouet en formant une pointe. Voir les cinq astuces pour réussir les meringues.

  4. Poser une feuille de papier cuisson sur une plaque et y former (avec une poche à douille, ou une cuillère ou même une cuillère à glace, cela permet d’avoir des quantité régulières) un disque de 22 cm avec des bords hauts réguliers mais plus creux au centre (creuser avec une cuillère). Ou bien former une base et puis une couronne avec la poche à douille. Cela permet une meilleure cuisson.

  5. Enfourner à 100°C ou 90°C (si tournante) et laisser cuire encore 2 heures voire 3h. La surface doit devenir croustillante, brillante, le tout doit sembler vide et la meringue doit pouvoir se détacher facilement (et délicatement). Dans le doute laisser cuire encore 20 minutes. Éteindre, ouvrir puis refermer le four et laisser sécher la base de meringue dedans au moins 2 à 3 heures (même toute la nuit).

  6. Peu avant de servir (1/2 heure, voire une heure), préparer la crème fouettée. Verser la crème dans un saladier ou le bol d’un bol, ajouter l'eau de rose et la fouetter d’abord à petite vitesse puis moyenne (voir mes conseils pour réussir la crème fouettée) jusqu’à ce qu’elle soit mousseuse presque ferme.

  7. Mixer les groseilles avec 1 càs d'eau pour avoir un coulis (on peut aussi le filtrer c'est encore mieux et plus joli que le mien)

  8. Garnir la pavlova de crème puis de fruits et enfin du coulis de groseilles et de menthe.

Notes

Conseils :
Conservation : la pavlova garnie se conserve deux voire trois heures maximum au frais. Plus longtemps la meringue aura tendance à ramollir et les fruits vont perdre leur éclat et fraîcheur. L’idéal sera de la garnir une heure environ avant et de conserver au frais : ainsi le tout va bien s’amalgamer et ce sera parfait pour servir

En revanche, pour vous organiser, vous pouvez :

  • préparer la base de meringue jusqu’à 5 jours à l’avance, à condition de les conserver dans une boîte hermétique (ou en carton) dans un endroit sec (important) à température ambiante. Surtout pas de frigo !
  • préparer la crème pour la garniture même trois heures à l’avance (elle tient bien jusqu’à 12h) et la garder au frais. Ainsi vous n’aurez qu’à garnir peu avant de servir

Texture de la meringue à pavlova : contrairement aux plus petites meringue, du fait de son volume et forme la pavlova est croustillant à l’extérieur mais reste légèrement souple, fondante à coeur, c’est absolument normal ! Si vous souhaitez que du croustillant, déstructurez : crème et petites meringues 😉

Sucre : la meringue est sucrée par définition, c’est sa nature et son charme, il suffit de compenser avec quelque chose de peu ou pas sucré (comme ici) et l’équilibre sera parfait vous verrez. Comme expliqué maintes fois, ne soyez pas tentés de diminuer les quantités de sucre (sauf un peu comme ici) car c’est lui qui au niveau chimique va vous garantir un bon montage des oeufs, stable, une texture croustillante qui le restera. Il existe aussi des meringues avec moins de sucre, plutôt destinées au desserts à l’assiette, comme finition ou décor, elles sont aériennes mais s’effritent, prennent très vitre l’humidité et surtout ne sont pas structurées. Pour la pavlova nous avons besoin d’une base solide.

9 Commentaires

Commenter

Evaluation de la recette




Partagez
Tweetez
Enregistrer