Desserts Recettes de cuisine Recettes de fêtes Sans gluten

Pavlova aux myrtilles, mûres et Limoncello

Pavlova myrtilles et mûres avec crème au Limoncello
Pavlova myrtilles limoncello
Après le granité aux myrtilles et limoncello voilà que j’ai recyclé ce binôme dans une pavlova… à tomber ! J’aime énormément les pavlova, vous savez ce gâteau meringué, coiffé de crème chantilly et de fruits. Simple comme bonjour, frais, beau, léger, craquant, aérien… et déclinable à l’infini. Il a tout pour lui et il nait souvent chez moi pour recycler des blancs d’oeuf (un peu comme les financiers ou l’angel food cake ;-). Je vous avais déjà proposé une pavlova fraises des bois et coco mais aujourd’hui elle est plus violette avec des myrtilles, des mûres et une chantilly au limoncello (ma grande découverte du moment).
Dessert australien ou de la Nouvelle Zélande (la paternité est discutée) au fond très anglosaxon ami de l’Eton Mess (oh combien j’en ai mangé en Angleterre), très maison. Le concept est simple : on compose avec 3 bonnes choses classique, indémodables comme la meringue, la chantilly et les fruits.
Je suis sûre que la fameuse danseuse russe Anna Pavlova à qui a été dédié ce gâteau n’aurait jamais imaginé son immense succès ni que son nom devienne aussi connu 😉

Pour la meringue, n’ayez pas peur, tout est détaillé dans la recette et vous avez un billet tous les secrets pour réussir la meringue. Les proportions sont environ les mêmes, j’ai juste diminué la quantité de sucre et ajouté du jus de citron (ça va donner un petit goût, elle tient mieux mais est un peu plus craquante). Le grand secret est de fouetter les blancs très bien séparés des jaunes (la meringue n’aime pas le gras) dans un récipient bien propre mais surtout de bien faire sécher au four. Pas très fatiguant tout ça.
Pour la crème fouettée, les deux secrets sont le froid et la patience. Pour le reste cela se fait tout seul.
Cette pavlova est quand même particulière (nous avons adoré) grâce à sa chantilly parfumée au… limoncello ! Quand j’ai lu la recette dans le magazine australien Donna Hay, j’ai craqué. Et j’ai bien fait.
Enfin, autre avantage, histoire de vous donner encore plus envie, c’est non seulement facile mais vous pouvez très bien préparer les bases à l’avance et faire le montage peu avant de servir (ça prend 5 minutes).
Un beau dessert du dimanche !
Pavlova myrtilles mûres avec chantilly au limoncello
Pavlova avec chantilly au limoncello
Pavlova aux myrtilles, mûres et crème chantilly au Limoncello (pour 6-8 personnes)
Pour la base de meringue (mieux vaut la préparer la veille)
  • 5 blancs d’oeufs à température ambiante (150 g)
  • 130 g de sucre glace
  • 130 g de sucre semoule
  • 1 cs de fécule de maïs
  • le zeste d’un citron non traité + 4 cs de jus de citron
Pour la garniture :
  • 35 cl (350g) de crème fleurette bien froide
  • 5 cs de limoncello (bien froid)
  • 2 cs de sucre glace
  • le zeste d’un demi-citron non traité
  • 1 barquette de myrtilles et une barquettes de mûres
1. Préparer la meringue la veille. Préchauffer le four à 110°C. Fouetter en neige d’abord à petite vitesse puis à moyenne les blanc d’œufs avec la moitié du sucre. Quand ils commencent à devenir plus fermes et brillants ajouter le reste de sucre et continuer de fouetter jusqu’à ce qu’ils deviennent encore plus fermes. Ajouter le jus de citron, le zeste et continuer de fouetter. Il doit se former une sorte de mousse assez ferme qui reste sur le fouet. Tamiser dessus le sucre glace, la fécule et l’incorporer délicatement par mouvements circulaires du bas vers le haut.
2. À l’aide d’une cuillère former d’abord un disque sur une plaque recouverte papier cuisson puis des bords  de meringues en laissant un creux au centre. Cuire pendant une heure dans le bas du four puis une autre heure au milieu et vérifier si la meringue s’est déjà solidifier sinon cuire encore une heure. laisser refroidir dans le four éteint toute la nuit. Sortir la meringue et la garder dans un endroit sec (même deux jours) à température ambiante.
3. Le lendemain, fouetter la crème bien froide avec le limoncello d’abord à petite vitesse puis à vitesse moyenne. Quand elle commence à mousser ajouter le sucre glace et le zeste. La crème doit devenir mousseuse presque ferme. Couvrir de papier film et garder au frais max 3 heures.
4. Peu avant de servir procédez au montage en garnissant la meringue avec la crème et les fruits.
Conseils :
– Garnissez le tout au dernier moment (max une heure avant) de manière à ce que la meringue garde son craquant.
– Vous pouvez préparer les bases à l’avance : la meringue la veille et la crème plusieurs heures à l’avance

25 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer