jeudi 29 novembre 2012

Confiture d'ananas, coco et vanille

Confiture d'ananas et coco
Confiture ananas coco
Versione italiana più giù

Ce n'est pas parce qu'il n'y a plus les beaux fruits d'été (comme les myrtilles ;-) qu'on ne fait plus de confiture. Celle-ci a un goût d'ailleurs et est différente des autres confitures. Plus crémeuse et même plus liquide, presque un dessert à lui seul. Délicieuse avec du fromage blanc je l'ai même servie comme coulis d'un dessert léger et fruité (que je vous présenterai).
J'aime le goût sucré mais légèrement acidulé de l'ananas qui vient se fondre avec le coco, ami discret qui donnera un côté crémeux à la confiture. Le fruit de la passion et le citron viennent apporter l'acidité nécessaire, rééquilibrée par la merveilleuse vanille...

Confiture d'ananas et coco (pour 2 pots de 300 g environ)

- 400 g d'ananas en morceaux (net)
- 380 g de sucre semoule
- 200 g (20 cl) de lait de coco
- 100 g (10 cl) de jus de fruit de la passion (environ 6 fruits mûrs)
- le jus et le zeste d'un citron jaune (ou de 2 citron verts) non traité
- la pulpe d'une demi-gousse de vanille

1. Mélanger tous les ingrédients. Mettre dans une casserole à fond épais et porter à ébullition 10 minutes. Laisser reposer au fais plusieurs heures (même toute une nuit) couvert de papier film.
2. Porter à nouveau à petit ébullition pendant une vingtaine de minutes le temps que la confiture devienne plus dense (elle sera en tous cas plus liquide que les confitures ordinaires, ressemblant à une compote). Éteindre, mixer grossièrement (si on aime) et verser dans des pots préalablement stérilisés (à l'eau bouillant 5 minutes ou dans le four à 130°C pendant un quart d'heure).
Couvrir et retourner les pots pour faire le vide. Laisser refroidir puis retourner et garder au frais.

Versione italiana

Questa marmellata qui richiama il sole dei tropici (ne avremmo bisogno in questo periodo ;-) è quasi un dessert a se stesso. Cremosa, dolce, un po' più liquida.. è deliziosa con dello yogurt ma anche su una torta di frutta poco zuccherata.
Amo l'ananas di solito fresco e da solo ma qui si lascia sedurre dal cocco che lo trascina nelle sue vesti morbide pur rimanendo molto discreto, incontra la sua migliore amica vaniglia e infine rimane una piccola scia acidula grazie al limone e al frutto della passione. Fa viaggiare un po' no?

Marmellata d'ananas e cocco (per 2 barattoli di 300 g circa)

- 400 g d'ananas a pezzi (netto)
- 380 g di zucchero semolato
- 200 g (200 ml) di latte di cocco
- 100 g (100 ml) di succo di frutto della passion (frutti circa 6)
- il succo e la scorza di un limone o di due lime
- la polpa di mezza bacca di vaniglia

1. Mescolare tutti gli ingredienti. Metterli in una pentola e portare a bollore per 10 minuti. Spegnere coprire di pellicola o carta forno, far intiepidire poi conservare al fresco per diverse ore (anche tutta la notte).
1. Portare di nuovo a bollore per una ventina di minuto finché la marmellata comincia ad addensarsi (sarà comunque più liquida di altre marmellate). Frullare grossolanamente, poi versare in barattoli sterillizzati. Rovesciare per fare il vuoto, far raffreddare poi rimetterli dritti. Conservare al fresco.

30 commentaires:

  1. Un cucchiaino di sole e di tropico in questa giornata uggiosa e liquida. Sto sognando su questa ricetta.
    Bravissima, Pat

    RépondreSupprimer
  2. Che bel colore giallo sole!!
    ci vorrebbe oggi, con il cielo grigio di Firenze!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sììì... e qui mi sa che è ancora più uggioso snif

      Supprimer
  3. Une recette simplement fabuleuse. A essayer d'urgence.

    RépondreSupprimer
  4. Una confettura davvero insolita. Immagino che sapore e che profumo. Davvero da immaginare di essere sdraiati sotto una palma :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se bastasse solo una marmellata... ;-)

      Supprimer
  5. Che meraviglia!!
    Io adoro l'ananas...non avevo mai pensato di farne una confettura!!
    Bella idea..anzi ottima!!
    j.

    RépondreSupprimer
  6. Je note cette belle recette avec beaucoup de plaisir et je teste bientôt!!!!

    RépondreSupprimer
  7. Somiglia molto alla mia, quella che feci per le Tamerici, solo che la mia è alla pina colada, la tu versione con frutti della passione è davvero molto interessante!
    Baci!

    RépondreSupprimer
  8. Il frutto della passione si può sostituire con qualcos'altro o si può anche omettere..? Putroppo a casa non piace molto =(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ciao Ale, sì certo, potresti mettere un po' più di ananas e di succo di limone (70-30 ad esempio).

      Supprimer
  9. Miam! Ça ferait bien dans mes paniers de Noël cette belle confiture!

    RépondreSupprimer
  10. Che meraviglia, Edda! Mi ispira proprio tanto, chissà che non diventi uno dei regali che confezionerò per questo Natale! Grazie dell'idea :)

    RépondreSupprimer
  11. Effectivement ça à l'air délicieux, sur une panna cotta ou sur une tranche de pain, je signe de suite pour cette jolie confiture aux parfums exotiques !

    RépondreSupprimer
  12. Che ricetta!! Se è buona quanto bella....da provare assolutamente!

    RépondreSupprimer
  13. Cela me tente bien de faire cette confiture. Penses-tu que je puisse faire l'impasse sur les fruits de la passion ? Bises

    RépondreSupprimer
  14. Oui tu as raison, moi je préfère même faire les confitures maintenant avec mes fruits que j'ai surgelé. La tienne à l'air terriblement bonne.

    RépondreSupprimer
  15. Une confiture extra...qui pourrait très bien se servir pour Noël. Bises

    RépondreSupprimer
  16. Intéressante cette association, j'ai préparé de mon côté de la confiture d'ananas à la menthe, c'est sympa aussi!

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Edda,
    Tes derniers posts sont comme toujours, riches, variés et passionnants, merci pour tout ce partage.
    Petit retour d'expérience de cette belle recette qui m'a "envoyée" dans les îles (oui il m'en faut peu..).
    Réalisée sans fruit de le passion, avec 50g de sucre en moins, un jus de citron en plus et un peu de gingembre frais râpé en fin de cuisson : merci pour cette délicieuse découverte.
    Mais (eh oui!), mes premières 10mn d'ébullition devaient être un peu trop agressives, car après 5mn de cuisson le lendemain, la confiture était déjà à 114°...
    Tu l'as compris, pas de confiture/compote pour moi, mais une divine pâte à tartiner/caramel très tendre!!
    Bonne journée
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Danielle pour ton retour, tes essais sont toujours passionnants et instructifs ;-) Je suis étonnée par le résultat car la mienne était plutôt liquide au point que je me suis inquiétée un peu. Je ne sais si c'est dû à l'aquosité de l'ananas (cela dépend des fruits), au fait qu'il n'y avait pas le jus de fruit de la passion, que cela a trop cuit... C'est bon à savoir en tous cas. Comme quoi, les recettes ne sont pas des pierres immobiles.
      Je t'embrasse et bonne après-midi !

      Supprimer
  18. Bonjour Edda !
    Eh bien la mienne aussi est restée liquide... mais néanmoins hyper délicieuse ! Merci beaucoup pour cette recette -j'en ai fait des petits bocaux à offrir pour Noel- elle est parfaite ! Un saluto da Milano (c'è un sole stupendo oggi e tanto freddo!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ciao Aurélie ! Merci pour le retour :-) Elle était un peu liquide chez moi aussi (je l'ai d'ailleurs aussi utilisée comme coulis). Je pense que ça dépend vraiment du fruit.
      Buona serata (e ti invidio il sole...)

      Supprimer