Conserves, sauces & condiments Recettes de cuisine Sans gluten

Confiture de myrtilles aux épices et Pinot noir inspirée de Christine Ferber

Confiture de myrtilles, épices et Pinot noir
Confiture de myrtilles et épices
Versione italiana più giù

C’est la saison des confitures ! Un
petit rituel (je n’en fait pas des tonnes non plus) qui m’amuse
toujours. Le parfum qui embaume la maison, le petit pot qui nous
attend pour le petit déjeuner.
Point de confiture de mirabelles et cardamome (un délice !) cette fois-ci mais une confiture de
myrtilles et épices. En plus cette confiture aura un beau destin
(vous verrez dans les prochains billets 😉
Cette semaine sera un peu dédiée à
la myrtille, fruit avec lequel j’ai un petit lien affectif. Comme
avec les fruits des bois :-).
Chaque fois que je cuisine les
myrtilles, je les goûte, les regarde compoter je repense à ma
grand-mère maternelle, à nos cueillettes dans les Vosges ou les
Alpes et à ses tartes préparées avec amour (d’ailleurs je vous ai déjà proposé une belle tarte aux myrtilles toute simple). C’est peut-être banal, mais
j’aime ce fil rouge avec elle et cette façon douce et gourmande de
la sentir.
Je me suis inspirée d’une recette de
la magicienne des confitures (et pas que) Christine Ferber, une
recette trouvé dans le numéro de Régal de cet été. Tout ce que
fait Christine Ferber est d’une gourmandise inouïe, elle a un
rapport avec les fruits notamment (et donc les confitures) totalement
séduisant 🙂

J’y ai mis un peu ma patte, tout
d’abord en diminuant la quantité de sucre et en utilisant un mélange
d’épices de Roellinger qui me plait beaucoup poudre équinoxiale.
J’ai gardé l’idée du vin (géniale à mon avis), je vais la recycler dans
mes autres confitures. L’alcool donne un parfum et une touche unique.
À elle seule cette confiture est un vrai dessert, c’est dire.

Confiture de myrtilles aux épices et
Pinot noir (ou Kirsch
) (pour un pot de 400 g environ)
– 450 g de myrtilles sauvages (fraîches
ou surgelées de Picard par ex) ou de bleuets (myrtilles cultivées)
– 280 g de sucre
– 1 càthé d’épices mélangées
(cannelle, anis étoilé… j’ai utilisé poudre équinoxiale de
Roellinger
– 80 g (8 cl) de Pinot noir ou 40 g (4cl)
de Kirsch
– le jus d’un demi-citron jaune
1. Mélanger les myrtilles avec le sucre,
les épices et le jus de citron. Porter légèrement à ébullition,
éteindre et laisser reposer au moins 8 heures couvert.
2. Stériliser le pot et le couvercle au
four à 130°C pendant 15-20 minutes ou bien à l’eau bouillante.
3. Porter à nouveau à ébullition
pendant une vingtaine de minutes. Le jus des fruits doit devenir un
peu plus dense (faire un essai sur une assiette). Elle sera encore fluide chaude, c’est normal. Ajouter le vin,
cuire encore 5 minutes et éteindre.
4. Verser la confiture dans le pot encore
chaud, presque à ras-bord. Retourner pour faire le vide jusqu’à ce
qu’il refroidisse. Retourner à nouveau et mettre au frais.
Conseils :
– Vous pouvez remplacer les myrtilles par
d’autres fruits des bois ou faire un mélange. 
– Vous pouvez aussi
omettre le vin (même si je trouve qu’il donne une touche spéciale
et aide à la conservation) ou même remplacer les épices.
– Chez nous, les confitures ne durent pas
longtemps : 15 jours, un mois 🙂

Blueberries jamMarmellata di mirtilli
Versione italiana

Questa settimana sarà un po’ nera e
mirtillosa. Adoro i frutti di bosco per il sapore ma anche per tutti
i ricordi legati a mia nonna materna e alle estati in montagna con
lei. La mattina si andavano a cogliere i mirtilli e i lamponi e il
pormeriggio avevamo diritto ad una bellissima crostata di mirtilli o
ad una charlotte ai frutti di bosco.
Ogni volta che li cucino mi sento
vicino a lei e mi piace. Tra l’altro questa marmellata profumatissima
avrà un destino molto bello (vedrete nei prossimi post 😉
Mi sono ispirata ad una ricetta della
grande Christine Ferber trovata sulla rivista francese Régal, diminuendo lo zucchero, cambiando un po’ le
proporzioni e usando un miscuglio di spezie che mi piace molto la
poudre Équinoxiale. Ho conservato l’idea del vino che dà un tocco
speciale ad una semplice marmellata. Idea che mi tengo stretta per le
mie prossime marmellate.
Marmellata di mirtilli alle spezie e
Pinot nero (o Kirsch)
(per una vasetto di 400 g circa)
– 450 g di mirtilli selvatici (freschi o
surgelati tipo Picard)
– 280 g di zucchero
– 1 cucchiaino di spezie miste (cannella,
chiodi di garofano, anice stellato… (ho usato la poudre équinoxiale
di Roellinger)
– 80 g (8 cl) di Pinot nero o 40 g (4cl)
di Kirsch
– il succo di mezzo limone
1. Mescolare i mirtilli con lo zucchero,
le spezio e il limone. Portare appena a bollore poi versare in un
recipiente e lasciar riposare in fresco per almeno 8 ore.
2. Sterilizzare il vasetto in forno a
130°C per 20 minuti oppure in acqua bollente.
3. Portare nuovamente a bollore la frutta
per una ventina di minuti finché non si addensi (fare la provare con
una goccia su un piattino). Rimmarrà ancora un po’ liquida calda, è
normale. Aggiungere il vino e cuocere ancore 5 minuti. Rimmarrà
ancora un po’ liquida calda, è normale. 
4. Versare nel vasetto ancora
caldo chiudere, riggirare e lasciar raffreddare.
Consigli:
Potete sostituire i mirtilli con altri
frutti di bosco o un mix. Potete togliere il vino (anche se trovo che
dia un sapore speciale e aiuta la conservazione). Potete ovviamente
sostituire le spezie.
Blueberries jam with spices
Marmellata di mirtilli e spezie

29 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer