mardi 11 février 2014

Focaccia sans pétrissage

Focaccia sans pétrissage
La focaccia ou plutôt je devrais dire les focacce puisqu'il en existe différents types en Italie selon les régions, est un peu ma recette fétiche. Celle que je réalise quand je n'ai plus de pain, des invités, même hors de chez moi, presque les yeux fermés.... Tout le monde l'apprécie autant à chaque fois et je me dit qu'on aurait tort de s'en priver. On peut la servir seule ou garnie à l'apéritif, à la place du pain ou même l'utiliser comme base pour un sandwich.
Aujourd'hui je souhaitais vous proposer la version un peu pour les nuls (mais bon les autres aussi sont vraiment très simples à réaliser) que je réalise le plus souvent.. tout simplement car il ne faut pratiquement rien faire et qu'en moins de deux heures c'est prêt ! C'est la célèbre focaccia sans pétrissage (inspirée d'une recette d'un  Chef italien en Angleterre, Giorgio Locatelli). D'ailleurs je vous l'ai déjà proposée il y a quelques années en version plus particulière : focaccia sans pétrissage aux olives et blé arso (à découvrir). Elle se rapproche beaucoup de la focaccia typique de la Ligurie.

Celle que vous voyez sur la photo ressemble plus à une focaccia romaine (origines ? ;-) je vous explique dans les conseils comment obtenir cette aspect (la base est la même). Mais bon j'alterne souvent entre la version avec plus de mie ou plus de croûte selon l'inspiration.
L'onde (ou la mode à laquelle j'adhère d'ailleurs) de la boulange sans pétrissage nous vient des États-Unis et je dois dire que souvent les résultats sont bluffants (comme dans ce pain sans pétrissage à la farine complète). Et en effet, ce n'est pas stressant du tout.
La différence ici par rapport à d'autres recettes sans pétrissage (très pratique) c'est que les temps de levée sont courts et que la pâte n'est pas super hydratée. Vous verrez c'est vraiment une super focaccia... mais je ne vous cache pas qu'il faut la déguster pratiquement chaude. Par rapport à d'autres types de focaccia plus traditionnelles, elle perd plus vite son charme (en même temps on ne peut tout avoir non ? ;-)

Autres recettes de focaccia (toutes simples mais différentes) :

Focaccia sans pétrissage (pour 4 à 6 personnes)

  • 500 g de farine riche en gluten (gruau, manitoba, ou T45 avec 1 cs de gluten pur en magasin bio...)
  • 4 g de levure de boulanger sèche active (ou 12 g de fraîche)
  • 300 g (30 cl) d'eau tiède environ
  • 1 càthé bombée de sel fin (4 g) + sel gros pour la garniture
  • thym, romarin...
  • Huile d'olive vierge extra (6 cl)

1. Délayer la levure dans 10 cl d'eau et laisser fermenter 10 min le temps qu'il se forme une écume en surface.
2. Dans un saladier mélanger la farine avec le sel, former un puits et verser au centre le mélange levure-eau. Mélanger avec une cuillère en bois (ou le crochet d'un robot) en ajoutant le reste de l'eau et 1 cs d'huile. On doit obtenir une pâte homogène qui se détache des parois mais pas totalement lisse. Selon la qualité et la puissance d'absorption de la farine, il est possible qu'il faille ajouter encore un peu d'eau.
3. Huiler la surface, couvrir le saladier de film alimentaire ou d'un torchon humide et laisser lever une dizaine de minutes. Transvaser la pâte (en la renversant) sur une plaque recouverte de papier cuisson un peu huilée, sans la travailler. Couvrir à nouveau de film alimentaire et laisser lever dans un endroit tiède un quart d'heure.
3. Étirer très délicatement par le bas (il ne faut pas compromettre la levée en cours) la pâte de manière à former un rectangle épais de 2 à 3 cm. Ne l'écraser pas. Huiler la surface et laisser lever, couvert, une vingtaine de minutes.
4. Préchauffer le four à 220°C (statique). Mélanger 4 cl d'huile d'olive avec 3 cl d'eau et une grosse pincée de sel gros. Badigeonner la focaccia avec ce mélanger, parsemer d'un peu de sel et d'herbes.
Enfourner une vingtaine de minutes, en commençant (10 min) par le bas du four. La focaccia doit un peu lever et dorer en surface.
Laisser à peine tiédir et déguster !


Conseils :
- selon la chaleur de la pièce, les temps de levée peuvent être légèrement plus longs (surtout s'il fait frais, vous pouvez doubler)
- en principe cette focaccia est plutôt du type de la Ligurie c'est à dire un peu haute et avec de la mie comme ici. Si, comme moi dans ce cas précis, vous souhaiter plus de croûte et du croustillant, il faut augmenter un peu la quantité d'huile olive sur la surface et la température du four (autour de 230°C). Après à vous de juger quand c'est prêt, selon les goûts.
- Vous pouvez bien sûr ajouter d'autre herbes, du piment ou des épices, des olives dans la pâte (comme dans cette focaccia aux olives et blé arso).
- Vous pouvez même mélanger les farines (ex farine bise) toutefois en gardant toujours de 2/3 de farine de force. Dans ce cas, il se peut que les quantité d'eau varient un peu ainsi que le résultat (plus ou moins dense).
- la focaccia comme la pizza est bien meilleure à la sortie du four, vous sentirez toutes les belles sensations et textures. Ceci dit, s'il en reste, elle est encore bonne (mais très différente, plus souple) jusqu'au lendemain.

13 commentaires:

  1. Très belle et sûrement extrêmement savoureuse!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Oh oui, de la focaccia, ça me manque ! Je tente, ta recette n'a pas l'air trop compliquée ^^
    baci, Marion

    RépondreSupprimer
  3. Ca a l'air simple et délicieux, et j'aime beaucoup tous les conseils que tu nous donnes toujours à la fin de tes recettes, ça aide réellement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, très contente que ça te soit utile !!

      Supprimer
  4. J'adore réaliser vos focaccias c'est toujours un gros succès, ça sent bon le sud!!!merci à vous et bravo pour la photo !...
    Bonne nuit à vous
    Mamijo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !! Oui c'est vrai que ça fait bien sud :-)
      Belle journée

      Supprimer
  5. Elle fait très envie, mais nous ne sommes que 2 à être amateurs à la maison ; est-il possible de diviser les quantités par deux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anne,
      Ravie de vous donner envie. Oui vous pouvez partir d'une base de 250g de farine :-)

      Supprimer
  6. Bonjour, Pour un 1° essai( farine de gruau Nomexy) elle avait une forme "très artisanale " ....Des creux et des bosses. En fait il y avait du moelleux et du croustillant de quoi satisfaire les différents goûts des gourmands . Parce qu'étendre la pâte à la main en tirant de manière uniforme => j'ai besoin d'entraînement ...Sinon très croustillante , un plaisir gourmand apprécié qui change de ma recette habituelle. Merci pour la découverte Véronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Véronique,
      Merci à vous, ravie qu'elle vous ait plu ! Oui la forme est irrégulière (à moins de l'étirer très délicatement avec les mains sans la travailler) mais c'est ce qui fait son charme je trouve. Il faut juste faire attention à ne pas avoir trop de différence de hauteur ;-)
      Bonne journée !

      Supprimer
  7. Quel délice, cette focaccia!
    Sa simplicité m'a conquise au point que c'est mon petit garçon de 27 mois qui l'a préparée... (j'ai quand même pesé les ingrédients moi-même). C'était un délice, et je ne vous dit pas à quel point il était fier que ça lui qui ait fait la "focaaaaaccia" (il essaie même de prononcer à l'italienne :-)
    Merci donc beaucoup pour l'inspiration... On se réjouit d'essayer la brioche sans pétrissage!

    RépondreSupprimer