mercredi 5 février 2014

Tarte au chocolat et au praliné

Tarte aux deux chocolats et praliné
Tarte chocolat praliné
Après vous avoir proposé la délicieuse pâte sablée au praliné (certes moins fofolle que du praliné pur dégusté à la petite cuillère), voici notre dessert ultra gourmand : une tarte aux deux chocolats et praliné. Pour encore plus de chocolaté et une texture plus craquante, vous pouvez aussi remplacer la pâte sablée par de la pâte sucrée au cacao.
Que voulez-vous c'est l'hiver, il fait gris et quelques fois on a besoin de se consoler ;-)
Sur le blog vous avez une multitude de tartes au chocolat, toutes différentes : tarte tout chocolat, tarte chocolat au lait et mangue, tarte au chocolat blanc, tarte au caramel, chocolat et noixtarte chocolat framboises et maïs, tarte au riz et au chocolat... En voici donc une nouvelle version, toujours délicieuse.

Le tout est simple, assez rapide et peut se préparer en deux étapes. Au fond il s'agit d'un assemblage avec une pâte sablée et une ganache aux deux chocolats (toujours un bel équilibre)... et la surprise du praliné au fond. Des saveurs familières n'est-ce pas ?
Bonne soirée chocolatée !
Tarte aux deux chocolats et praliné
Tartelettes ganache chocolat praliné
Tarte aux deux chocolats et praliné (pour 6 personnes)

Pour la pâte sablée au praliné (utiliser la moitié et congeler le reste) :
recette ICI ou
  • 190 g de farine T55
  • 40 g de farine de châtaignes
  • 100 g de beurre doux + 30 g de beurre demi-sel
  • 70 g de sucre glace
  • 40 g de de poudre d'amandes ou de noisettes (de qualité)
  • 25 g de pâte à praliné (recette maison ICI ou bien la pâte à tartiner au pralin de de Cluizel (presque tout praliné avec un peu de beurre) ou bien celui de Chapon (très bon aussi)
  • 1 cs de sirop d'érable
Pour la ganache aux deux chocolats et la garniture :
  • 70 g de chocolat noir (dans l'idéal de couverture à 70% de cacao)
  • 60 g de chocolat au lait (dans l'idéal de couverture à 37-40% de cacao)
  • 120 g de crème fleurette
  • 4 à 6 cs de pâte à praliné noisettes (clic pour la recette maison ou chez magasins spécialisés, épiceries, net)
  • quelques noisettes pour décorer

1. Préparer la pâte sablée bien à l'avance ou encore mieux la veille (on peut aussi la congeler). Mélanger dans un saladier (ou la cuve d'un robot avec la feuille ou même un mixer) les beurres avec le sucre et le sirop d'érable jusqu'à obtenir une sorte de crème. Incorporer l'oeuf puis la poudre d'amandes ou de noisettes, le praliné et enfin la ou les farines tamisées. Travailler rapidement de manière à obtenir une pâte lisse, homogène (pas de traces de beurre) et un peu molle. Former une boule aplatie, couvrir de papier film et laisser reposer au frais au moins 4 heures (encore mieux toute une nuit).
2. Couper la moitié de la pâte (et garder le reste au frais ou congeler voir les conseils ICI). L'étaler entre deux feuilles de papier cuisson ou sur un plan fariné, assez rapidement (et si possible dans un endroit frais) à 3-4 mm d'épaisseur. La rouler sur le rouleau et dérouler sur un moule à tarte ou un cercle posé sur une plaque de 20-22 cmm de diamètre (ou 4 à 6 cercles individuels). Faire bien adhérer les bords puis passer sur le bord avec le rouleau pour retirer l'excédant de pâte. Piquer le fond avec une fourchette et mettre au frais 20 min.
3. Préchauffer le four à 170°C.  Couvrir la pâte à tarte de papier cuisson et de billes de cuisson (ou de légumineuses) et cuire pendant un quart d'heure environ. Enlever les billes et cuire encore 5 à 10 minutes le temps que la pâte dore et devienne croustillantes (pas trop non plus). Laisser tiédir.
4. Préparer la ganache. Porter à ébullition la crème puis la verser sur les deux chocolats concassés et mélanger au centre assez rapidement en faisant attention à ne pas incorporer d'air de manière à obtenir une crème lisse et brillante (on peut aussi s'aider d'un mixer plongeant).
Étaler le praliné sur le fon de tarte cuit puis verser la ganache et décorer de noisettes. Déguster tiède (un délice) ou garder au frais jusqu'à dégustation (maximum un jour).

18 commentaires:

  1. OH.MON.DIEU!!! Je prends ma cuillère et j'arrive ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Qu'une envie... , croquer dedans...

    RépondreSupprimer
  3. tu vas réconcilier mon homme et moi: chocolat noir pour lui et praliné pour moi... ce pourrait être notre dessert de saint valentin tellement il représente notre complémentarité merci ;-)

    RépondreSupprimer
  4. fondu de chocolat...je dois dire c'est un classique magnifiquement bien réalisé. BRAVO

    RépondreSupprimer
  5. OH Oh, je bave devant mon écran. Je suis sûre que tu ravis déjà les papilles du petit cœur qui bat en toi. Toutes mes félicitations pour cette jolie recette et pour ce joli bonheur auquel je m'associe. Guylaine

    RépondreSupprimer
  6. Que de gourmandise! Je découvre ton blog à l'instant et c'est un vrai plaisir tant pour les yeux que pour les papilles :)

    RépondreSupprimer
  7. Je ne fais que baver sur toutes les recettes depuis que j'ai découvert ce blog ! Merci pour toutes ces recettes ! Je compte très bientôt expérimenter celle-ci :-)

    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  8. J'ai testé cette recette ce week-end et quel délice !
    J'ai rajouté une pointe de fleur de sel dans la ganache, et c'était vraiment parfait ... à refaire, donc !

    (Seul problème : dans la recette de la pâte au praliné, il est fait mention du praliné dans la liste des ingrédients, mais pas dans la recette ... je l'ai rajouté avant la farine, et ça allait!)

    Merci

    Marine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Marine pour le retour, ravie que vous vous soyez régalés ! Et pardon pour l'oubli (je l'ai rajouté). Vous avez deviné : le praliné s'incorpore en effet juste avant la farine.
      Bonne soirée

      Supprimer
  9. cette recette est fabuleuse, merci , je l'ai testé hier et elle a beaucoupplu. je la mettrai à l'honneur demain sur mon blog
    encore merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne, ravie que ça vous ait plu !!

      Supprimer
  10. Coucou Edda,

    Je sais que tu ne me déçois jamais quand je dois trouver une bonne recette au dernier moment. J'ai une amie qui vient demain, ce sera ça le dessert, adjugé! Feedback ce we ;-)

    Bon journée!

    RépondreSupprimer