samedi 21 février 2015

Petits pains faciles à l'épeautre

Petits pains facile à la farine d'épeautre (sans pétrissage)
Pain facile à l'épeautre
Ces petits pains à la farine d'épeautre sont non seulement moelleux, savoureux mais aussi très sympathiques car très faciles à réaliser même pour les débutants, ceux qui ne sont pas portés pour la boulange et ne demandent pratiquement aucun ustensile si ce n'est deux saladiers et une cuillère. Que des bonnes nouvelles n'est-ce pas ? Ah j'oubliais, ils se conservent bien (gardant leur souplesse) et sont aussi une bonne idée comme pain à sandwich.

Le principe est simple : on mélange bien, avec beaucoup d'eau, on laisse lever (sans pétrissage) et enfin on lui donne une forme. Mais ce qui est encore mieux c'est qu'ils ne demandent qu'une seule levée... et n'on rien à envier à d'autres pains même si différents :-). 
Une mie dense, moelleuse et cette petite saveur apportée par l'épeautre, le parfum du thym (ou autre herbe ou épice de votre choix) et enfin ces pépites de sel au-dessus... les rendent irrésistibles.

La recette, un peu modifiée dans les proportions et par rapport à mon placard, vient du livre italien Fragole a merenda dont je vous ai parlé et plein de pépites. Le titre était : pain du débutant (parfait pour moi qui court toujours et n'ai pas de temps même si je ne suis pas une débutante en boulange ;-).
En plus l'approche m'a attirée. En gros au lieu d'ajouter de l'eau à la farine on fait l'inverse (même si je connaissais cette méthode pour des recettes de boulange plus compliquées).
Lancez-vous, vous serez surpris par le beau résultat et vous pourrez dire c'est moi qui l'ai fait !

Petits pains à la farine d'épeautre (sans pétrissage) (pour 10 à 16 petits pains, selon les dimensions)

Pour le premier saladier :
  • 35 cl d'eau tiède
  • 6 de levure sèche active de boulanger (ou 18g de levure fraîche)
  • 1 càc de miel
Pour le deuxième saladier :
  • 200 g de farine riche en gluten (gruau, T45, manitoba, voir ce billet) + un peu pour le plan de travail
  • 170  g de farine d'épeautre (blanche ou pas) (en magasin bio)
  • 80 g de farine T65
  • 60 g de flocons d'avoine
  • les feuilles de 3 brins de thym frais (dans ce cas le laver et le sécher) ou sec
  • 10 g de sel fin
  • gros sel et thym pour la finition

1. Mélanger les ingrédients dans le premier saladier (assez grand puisqu'il devra contenir toute la pâte). Laisser reposer une dizaine de minutes. Pendant ce temps, mélanger tous les ingrédients du deuxième saladier.
2. Ajouter 2 cs du mélange du deuxième saladier dans le premier saladier et mélanger à l'aide d'un fouet (en gros on ajoute peu de farine à la fois à la masse liquide). Procéder de même, au même rythme jusqu'à ce que la pâte devienne une sorte de masse. Remplacer le fouet par une cuillère en bois, ajouter ce qu'il reste de farine et mélanger à nouveau jusqu'à ce que la pâte devienne souple (elle formera des sortes de cordes qui se décollent de parois ;-).  Couvrir le saladier de film alimentaire et laisser lever dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air pendant 1h30 environ. La pâte doit doubler de volume.
3. Préchauffer le four à 210°C (statique). Couvrir de papier cuisson deux plaques de cuisson. Renverser la pâte sur un plan de travail bien fariné (la pâte est collante), la diviser en deux puis diviser moitié en 5 pâtons. On doit obtenir en tout dix pâtons de même taille (ou même 16) mais mieux vaut procéder par moitié de pâte et cuire 5 pains à la fois.
4. Avec les mains farinées, rouler un pâton à la fois sur le plan de travail avec la paume de la main dessus, sans trop appuyer de manière à former une sorte de boule (si elle n'est pas parfaite ce n'est pas grave). Poser chaque boule sur la plaque de cuisson. Badigeonner d'un peu d'eau et saupoudrer de thym et de gros sel.
5. Enfourner pendant 15 minutes environ, le temps que le pain colore et forme une légère croûte (il restera en tous cas clair). Laisser tiédir le pain sur une grille et déguster. Ils se conservent bien un jour (voir deux, si couverts) à température ambiante et sont très pratiques aussi pour en faire des petits sandwichs.

31 commentaires:

  1. Ils me plaisent bien tes petits pains !

    RépondreSupprimer
  2. Qu'ils sont beaux! J'aurai pensé qu'ils seraient plus foncés mais non! En tout cas, ils me plaisent. Plus qu'à se mettre derrière les fourneaux...et accessoirement avant au magasin bio pour acheter de la farine d'épeautre en premier lieu ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me diras... Oui oui ils sont clairs, c'est le type de pain (moelleux avec très peu de croûte)

      Supprimer
  3. C'est vrai qu'ils sont beaux, tes petits pains! Bises!

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de les sortir du four et de les goûter : non seulement ils sont tout beaux, mais ils sont absolument DELICIEUX !!!! Je ne suis pas du tout une experte en boulange, je me suis donc posé quelques questions : qu'est-ce que la farine T65 ? (j'ai mis de la farine complète n'ayant que ça) faut-il retravailler la pâte une fois qu'elle a levé, au moment du façonnage des pâtons ? (j'ai expérimenté les deux et il me semble que ceux que j'ai un peu plus pétris sont légèrement plus aérés) En tout cas je vais en refaire et congeler la pâte pour en avoir toujours sous la main.
    Merci pour cette recette, et toutes les bonnes idées que j'ai trouvées sur ce blog (et bravo pour les photos qui sont magnifiques)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci Céline pour vos mots et pour le retour enthousiaste ! Très contente que le blog vous inspire et que ces petits pains vous aient plu.
      Concernant la farine T65 c'est une farine que l'on trouve la plupart du temps en magasin bio un peu moins fine que la T45 ou 65. Je l'utilise souvent pour le pain. Mais beaucoup plus claire et raffinée que la farine complète (en général autour T180) qui elle a une saveur plus marquée mais a beaucoup plus de mal à lever du coup il faut la mélanger avec la blanche et la travailler.
      Comme indiqué dans la recette, pas besoin de pétrir, l'air incorporé reste à condition de ne pas trop les écraser ;-)
      Bonne journée et à bientôt !

      Supprimer
    2. Merci Edda pour votre réponse, je vais me procurer de la farine T65 pour réessayer (mais même à la farine complète ils sont délicieux : j'en ai refait une fournée aujourd'hui !) J'ai également testé la recette des Offelle di Parona : je voulais utiliser des citrons bergamote (que je ne connaissais pas, c'est en cherchant des infos sur ce fruit que j'ai découvert votre blog) et comme l'idée de la poudre de zeste m'avait également attiré l'oeil, au lieu de mettre le zeste frais, j'ai utilisé la poudre ; résultat : délicieux une fois encore ! et depuis je fais le tour des 1001 recettes toutes plus alléchantes les unes que les autres que vous proposez, et j'ai envie de les essayer toutes... Encore merci pour ce partage et à très bientôt

      Supprimer
  5. Cela me semble être la parfaite recette pour que je me lance enfin dans la boulange ! Il ne reste plus qu'à acheter de bonnes farines et à trouver un peu de temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui c'est vraiment à portée de tous et encourageant :-) Vous me direz...

      Supprimer
  6. Bravo et merci pour ce partage de boulange très bien réussi!..j'adore faire des petits pains individuels c'est très pratique pour en faire des sandwichs en effet!..l'épeautre est une merveilleuse céréale aux nombreuses vertus pour notre santé, elle mérite d'être plus utilisée et son goût est délicieux!..
    Très bonne soirée à vous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour le retour, je suis ravie (et quelle rapidité ;-) !
      Je suis tout à fait d'accord avec l'épeautre c'est aussi une céréale que j'aime beaucoup.
      Belle journée à vous !

      Supprimer
  7. Bonsoir,

    Ces petits pains sont superbes, on a envie de les tartiner de beurre et confiture !
    Bonne fin de weekend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui exactement, les parfaits compagnons ;-))
      Bon lundi !

      Supprimer
  8. bonsoir !
    Je ne sais pas si ils seront bons, ils refroidissent sur la grille pour l'instant !
    Par contre, ils sont vraiment pâlichons ces p'tits pains !
    bonne fin de WE
    Viviane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Viviane,
      Merci pour le message et bravo pour les avoir réussi ! Oui c'est leur couleur (à moins qu'il manque un tout petit peu de cuisson), des petits pains moelleux avec une croûte très fine, recouverte en plus de farine :-)
      Bonne journée !

      Supprimer
  9. quelle belle recette ! l'essai d'hier est un essai réussi ...même si j'ai du mettre un peu trop de miel , le gout est tenace mais bon aussi , mes invités ont adorés ! la prochaine fois je les ferais vraiment petits de type portion individuelle sur la table ...une question comment les faire dorer un peu plus ? belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le retour, ravie qu'ils aient autant plu ! Très bonne idée petits, c'est si si joli.
      Pour la couleur de la croûte, comme indiqué plus haut, c'est un peu la nature de ce petit pain à la croûte fine. Vous pouvez éventuellement badigeonner d'un peu d'huile d'olive ou de blanc d'oeuf ou même d'oeuf battu qui lui donnera une couleur dorée.
      Belle journée également !

      Supprimer
    2. je vais essayer tout de suite , merci Edda et belle journée à vous

      Supprimer
  10. Etonnant que ces petits pains n'aient pas besoin d'une seconde levée....et si on essayait tout de même, il suffit d'avoir le temps nécessaire....seraient-ils plus moelleux ?
    Merci pour le partage
    Petit beurre

    RépondreSupprimer
  11. Compliments for the recipe ! I joint your blog i'm your follower ! :)
    Complimenti per il blog e le fotografie, mi sono iscritta tra i tuoi lettori !
    Un saluto Lisa

    RépondreSupprimer
  12. Edda, au secours! Les miennes étaient "chewy" un peu comme de la chiclette (chewing-gum). Zut alors. :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, dommage... Peut-être ont-ils été trop travaillés ou ils manquent de cuisson ? Difficile de dire à distance
      Bonne soirée

      Supprimer
    2. J'en prends note. Merci. OT

      Supprimer
  13. merci pour cette excellente recette, c'est le meilleur pain que j'ai testé depuis un an environ. J'ai fait plus que tester, c'était la troisième fois hier. Et je m'étais posé la question : pourquoi ne pas former les petits pains sitôt le pétrissage terminé et les laisser lever tranquillement avant de les glisser dans le four. J'ai donc tenté hier et ça marche super bien. En ce qui concerne la pâleur, en fin de cuisson, je les retourne (attention, c'est chaud) et je les laisse 2 à 3 mn dans le four.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous le retour enthousiaste et les petits plus !! Très contente qu'ils vous aient plu.
      Une seule levée marche bien (grâce aussi au taux d'hydratation) comme dans ce pain de mie http://www.undejeunerdesoleil.com/2014/03/pain-de-mie-maison-pan-carre.html tout aussi simple. D'où la facilité de la recette même pour les non experts
      Après bien sûr on peut les faire à nouveau lever un peu (pas trop non plus ;-)
      Bonne journée et à bientôt !

      Supprimer
  14. Bonjour, avant de tester cette recette je me posais une question: pensez-vous qu'ils se congèlent bien ?
    Je refais régulièrement votre recette de petits pains à l'huile d'olive, et ils se congèlent vraiment trés bien (parfaits pour faire des sandwiches: il suffit de les sortir du congélateur la veille et de les mettre au frigo pendant la nuit).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Estelle,
      Je ne saurais vous dire je n'ai pas testé d'autant que la pâte est quand même différente d'un pain classique ou des pains à l'huile (qui en effet, comme indiqué dans la recette, se congèlent très bien et c'est pratique).
      Faites-moi savoir si vous testez...

      Supprimer