vendredi 20 mars 2015

Pavlova au chocolat au lait

Pavlova facile avec mousse légère au chocolat au lait
Pavlova chocolat lait
Pour la grande semaine chocolatée (Pâques approche et on aime toujours n'est-ce pas ?), je commence avec une belle douceur facile et qui fait son effet : des pavlova à la mousse légère au chocolat au lait. Une belle bouchée, douceur bicolore, croquante avec la meringue et aérienne mais gourmande surtout grâce à cette mousse aérienne (une belle méthode) en bouche comme celle utilisée pour l'entremets au chocolat au lait et aux fruits rouges). Enfin, j'ai ajouté la touche croquante de la noisette et un trait de sirop d'érable, petit clin d'oeil de saveur caramel :-)

La recette est simple. Vous pouvez la préparer tranquillement en deux temps : les meringues (si elles vous font peur, vous pouvez lire ce billet sur comment réussir les meringues) à pavlova donc un peu plus fondantes et la mousse légère au chocolat au lait qui vous prendra 10 minutes. C'est tout...

Et vous verrez les yeux pétillants des gourmands quand vous l'apporterez à table :-)
Pavlova avec mousse légère au chocolat au lait
Pavlova mousse légère au chocolat
Pavlova au sucre de canne avec mousse légère au chocolat au lait (pour 6 à 8 personnes)

Pour la base de meringue :
  • 90 g de blancs d'oeufs (équivalent de 3 mais mieux vaut peser) à température ambiante, très bien séparés des jaunes et dans l'idéal vieux de 2 à 3 jours (voir ce billet sur que faire avec des blancs d'oeufs)
  • 160 g de sucre de canne blond
  • 1 càs de d'amidon de maïs (type Maizena)
  • 1 càc de vinaigre blanc (d'alcool ou de vin)

Pour la mousse légère au chocolat au lait et la finition :
  • 140 g de chocolat au lait (dans l'idéal de couverture à 37-40% de cacao)
  • 8 cl de lait frais entier
  • 180 g de crème fleurette bien froide
  • noisettes entière torréfiée 10 minutes à 150°C au four
  • sirop d'érable

1. Préparer les mini pavlova de base, même la veille ou l'avant veille.
Préchauffer le four à 100°C. Dans un saladier parfaitement propre, verser les blancs d'oeuf et commencer à fouetter. Dès qu'il se forme une mousse ajouter 1/3 du sucre et le vinaigre et fouetter à vitesse moyenne jusqu'à ce que le sucre soit absorbé, verser encore 1/3 de sucre fouetter et ajouter enfin le dernier tiers et l'amidon et fouetter encore pas trop fort afin que les blancs soient bien montés, lisses et brillants et forme une sorte de pointe sur le fouet. 
2. Tapisser deux plaques de papier cuisson (poser en-dessous un tout petit peu de meringue pour bien coller le papier à la plaque). À l'aide d'une cuillère ou d'une cuillère à glace former des meringues et étaler un peu en disque de 7 cm environ de diamètre. Enfourner pendant 1h30 jusqu'à ce que les meringues sèchent et il se forme une croûte puis laisser refroidir encore dans le four éteint pendant 2 h. Sortir les meringues et les conserver dans une boîte en carton (jusqu'à 3 jours)
3. Le jour J, préparer la mousse. Porter à ébullition le lait puis le verser sur le chocolat concassé en deux fois tout en mélangeant de manière à ce qu'il se forme une crème lisse et brillante (émulsion). Si besoin (pas assez homogène), passer au mixeur plongeant. Laisser tiédir à 35°C environ (en gros cela doit être bien tiède sur la main).
4. Pendant ce temps fouetter la crème bien froide en chantilly, d'abord à vitesse moyenne puis plus forte jusqu'à ce qu'elle devienne mousseuse presque ferme. L'incorporer délicatement au mélange chocolat-lait par mouvements circulaires du base vers le haut en soulevant la préparation. Couvrir la mousse avec du film alimentaire et laisser prendre au froid au moins une heure.
5. Une demi-heure environ avant de servir (mais on peut s'y prendre aussi jusqu'à 2h avant maximum), garnir le pavlova de mousse au chocolat. Au moment de servir ajouter les noisettes et un trait de sirop d'érable.

6 commentaires:

  1. Hou la la! Que tu es cruelle! ;-)
    Bon ben y'a plus qu'à s'y mettre hein!?
    Puis en plus il vaut mieux s'entraîner une fois ou deux pour être sûr de son coup pour Pâques, pas vrai? ;-)
    Jean-Marc

    RépondreSupprimer
  2. Pffff... et moi qui sue déjà avec de simples meringues que j'arrive pas à réussir! Ne parlons pas de ce délice qui me met l'eau à la bouche. MAIS je ne me porte pas vaincue! On n'apprend pas à jouer au tennis en 1 jour, donc pour les meringues ... faut ajuster le coup de main. OT

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour
    L'autre jour, j'ai réussi mes Pavlova ;-)
    Grâce à toi Edda

    RépondreSupprimer
  4. Bravo, comme toujours c'est magnifique tant au niveau réalisation que photo, j'aime ce camaïeu de couleur et ces petites douceurs sont plus que tentantes !!!merci encore pour toutes ces jolies recettes que vous nous offrez!...
    Très bonne fin de journée!

    RépondreSupprimer
  5. Très gourmandes ces pavlovas ! J'en ai l'eau à la bouche ! Miam !

    RépondreSupprimer
  6. Recette testée et largement approuvée ce dimanche ! Très simple et inratable, c'est une très belle présentation et un délice à manger.

    RépondreSupprimer