lundi 2 mai 2016

Patate douce rôtie, sauce au yaourt

Patate douce rôtie sauce au yaourt
Patate douce rôtie sauce au yaourt
Voici une entrée ou même un repas léger, ultra simple et qui change un peu : une patate douce rôtie avec une sauce au yaourt. Le fondant et la douceur de la patate rencontre la fraîcheur et le côté lacté du yaourt et le tout est rehaussé par quelques herbes. Il y a aussi des noix (qu'on peut remplacer par des amandes, des noix de cajou) pour la texture. Que des bonnes choses qu'on a sous la main et un plat assez rassasiant je trouve.
La bonne nouvelle en plus c'est que cela vous prendra peut-être 10 minutes de travail et que la cuisson se fait vraiment toute seule... sur du gros sel !

Ce n'est pas une croûte de sel mais le principe s'en rapproche. Cette cuisson des pommes de terre et des patates permet d'une part d'isoler le bas (il ne brûle pas et cuit) et surtout de faire sécher doucement. À adopter.
Je me suis inspirée d'une recette trouvée sur le magazine australien Donna Hay qui m'avait intriguée et j'ai changé quelques détails dont la sauce et le condiment.

Patate douce rôtie, sauce au yaourt (pour 4 personnes)
  • 4 petites patates douces ou 2 moyennes
  • 1 kg de gros sel
  • 250 g de yaourt à la grecque
  • 100 g de fromage frais à tartiner (ou bien 300 g de labné (clic) en tout)
  • quelques cerneaux de noix
  • quelques feuilles de roquette et de menthe pour servir
  • huile d'olive vierge extra (ou de l'huile d'olive à la mandarine, mmm)
  • sel et poivre
1. Préchauffer le four à 200°C. Verser le sel dans un moule rectangulaire puis poser dessus les patates douces, lavées et séchées (non épluchées). Laisser cuire 30 minutes environ voire (40 min) : la patate doit flétrir, la peau se détacher facilement et la chair devenir plus moelleuse.
2. Pendant ce temps, préparer la sauce en mélangeant le yaourt et le fromage frais. Poivrer.
3. Retirer la patate du sel et l'éplucher délicatement. La poser sur une assiette et servir encore chaud avec la sauce au yaourt, de l'huile d'olive, les herbes et les noix.

13 commentaires:

  1. j'en mangerai sans arrêt !!! merci pour la recette je l'ai adoré
    bon mois de mai
    bisous
    rosa

    RépondreSupprimer
  2. Ohlala, la photo est juste trop belle ! On a juste envie d'y plonger une fourchette et de déguster...

    RépondreSupprimer
  3. Je salive sur cette cuisson de la patate douce. A essayer !

    RépondreSupprimer
  4. Tu ne peux pas m'exposer à de si jolies photos de si bon matin... et un lundi en plus!!! Magnifique!!

    RépondreSupprimer
  5. Simple à réaliser et probablement délicieux. Cette recette change de la classique pomme de terre et sa creme fraîche à la ciboulette.

    RépondreSupprimer
  6. Çà donne envie et je crois bien que je vais essayer. Merci pour cette recette

    RépondreSupprimer
  7. Cette recette est très délicieuse et très simple.
    Magnifique

    RépondreSupprimer
  8. bonsoir.
    est ce qu'il faut que le sel recouvre completement la patate??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Sylvie,
      Non, comme indiqué, il suffit de la poser dessus.
      Tenez-moi au courant !

      Supprimer
    2. Merci pour votre réponse.. Je vais essayer ça ...

      Supprimer
  9. Bonsoir Edda
    Bon je ne suis pas très fan des patates douces, mais ta photo est tellement incroyable que j'ai testé.
    C'est très bon! La roquette et la menthe ne joue pas qu'un rôle de décoration de mon point de vue, elles sont essentielles à l'équilibre du plat. J'ai mélangé philadelphia et yaourt grec à équivalence et ciselé un peu de roquette pour rajouter dans la crème.
    Je la recommande vivement aux amateurs, le visuel est magnifique et ouvre l'appétit
    Sauf que définitivement, je n'aime pas les patates douces.....
    J'ai bien envie de tester avec de très grosses pommes de terre, qu'en penses-tu? ou avec des carottes rôties, mais là on change complètement de registre!
    Merci et bonne soirée
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, ravie que ça t'ait plu ! Oui oui les herbes sont importantes, elles équilibrent. Et je souris aussi car mon mari n'aime pas non plus la patate douce et les rares fois où je la présente (sous différentes formes) tu devrais voir l'expression de son visage, pas convaincu du tout... je le détecte en une seconde à chaque fois.
      À part ça, oui, je pense que l'idée est transposable, bien sûr c'est différent mais comme toi j'ai beaucoup aimé la sauce.
      Belle soirée et à bientôt !

      Supprimer