Italie Pasta & risotto Recettes de cuisine Végétarien

Gnocchi d’aubergines à la « Norma »

Gnocchi d'aubergines à la norma
Gnocchi aubergines
Versione italiana più giù

Comme vous pouvez le déviner je suis en phase d’exploration du fabuleux monde…des gnocchi. E particulier des gnocchi d’été composés de légumes, ce qui les rend particulièrement légers et moelleux. Et nous voilà dans l’aventure sur une base d’une fameuse cuisinière- auteure culinaire italienne Laura Ravaioli, que j’ai modifié à ma façon en introduisant de la farine de blé dur comme pour les pâtes. Et puis mes gnocchi ont fait un petit tour en Sicile: les pâtes à la Norma (spécialité Sicilienne dont le nom est inspiré d’une célèbre oeuvre de Bellini), très goûteuses, sont assaisonnées avec des aubergines frites, des tomates et de la ricotta séchée salée. J’ai un peu renversé les rôles tout en gardant les éléments de base: gnocchi d’aubergines, tomates frites et ricotta salée.
Ces gnocchis sont fabuleux, fondants à souhait grâce à la présence de l’aubergine (même si sa saveur reste discrète) relevée par la bon goût de la tomate et le côté fromageux mais délicat de la ricotta salée. Cette dernière se trouve assez facilement chez les traiteurs italiens et se garde bien.

Ainsi je participe au concours Cuisinons l’aubergine organisé par 750g dont les membres du jury sont Eric Guerin et Lavande
P.S. Encore aucune connexion à l’horizon (dur dur). Je fais un peu des acrobaties pour poster. Excusez-moi si je ne suis pas très présente et merci pour votre enthousiasme quotidien.

Gnocchi d’aubergines, au tomates frites et ricotta salée (pour 4 personnes)

– 2 aubergines moyennes de 400 g l’une environ
– 130 g de farine de blé dur (+ pour travailler les gnocchi)
– 40 g de parmesan râpé
– 1 oeuf
– 2 gousses d’ail
– quelques feuilles de basilic
– 5 tomates longues à sauce coupées en rondelles
– 80 g de ricotta salée
– huile d’olive, sel, poivre et un piment d’oiseau « pili-pili »
1. Cuire les aubergines comme pour le caviar, les couper dans le sens de la longeur faire des incisions et cuire au four à 180°C pendant une demi-heure environ
2.Retirer la chair cuite, la couper en tous petits morceaux avec un couteau et la faire revenir sur une poêle avec 2 cs d’huile d’olive, 1 gousse d’ail (à retirer), le basilic ciselé pendant quelques minutes. Eteindre et faire refroidir
3. Pendant ce temps prépare la sauce. Dans une sauteuse faire revenir 4 cs d’huile d’olive et une gousse d’ail et un piment. Y verser les rondelles de tomates côte à côte à côte et les faire cuire à feu moyen pendant 10 minutes. Les retourner et cuire à feu vif quelques minutes le temps de faire légèrement frire les tomates. Saler
4. Mélanger la chair d’aubergines au parmesan, la farine et l’oeuf. Saler et poivrer. Travailler pour obtenir une pâte homogène qui sera moelleuse. La fariner
5. Pour former les gnocchi: verser la pâte dans une poche à douille (ou former des quenelles avec deux petites cuillères humides ou même former des boulettes à la main mais il faudra plus de farine). Au dessus d’une casserole d’eau bouillante salée couper des petites cordes de 2 cm de longueur (les gnocchi) et les faire couler dans de l’eau au fur et à mesure. Les retirer 2 minutes après qu’ils soient revenus à la surface avec une louceh perforée
6. Verser les gnocchi dans la poêle avec les tomates pour les assaisoner, puis servir avec la ricotta salée en morceaux

Versione italiana

Si vede che sono entrata del favoloso mondo…degli gnocchi (poi mi passa eh). Partendo da Laura Ravaioli, passando da Adrenalina e vedendo la foto di izn, del bel blog, particolare « Il pasto nudo » ho fatto il salto con gli gnocchi di melanzane. Sono sorprendentemente leggeri, delicati, fondenti, un’ottima scoperta. Ho un po’ modificato la ricetta d’origine introducendo la farina di grano duro, un ingrediente del sud e li ho conditi con un accento siciliano, ispirandomi alla Norma. In realtà è piuttosto una Norma scombussolata con ruoli invertiti: le melanzane sono negli gnocchi e i pomodori sono leggermente fritti ;-). Il sapore di questo piatto molto mediterraneo è familiare, al contempo delicato e forte (grazie ai pomodori cotti in questo modo). Insomma è stato promosso a pieni voti!

P.S. Scusatemi se non sono presente da voi purtroppo ancora nessuna connessione all’orizzonte (è dura). Faccio un po’ delle acrobazie per postare da un’altro computer (con tempi brevi e frequenze rare). Ad ogni modo, grazie di cuore per il vostro calore e entusiamo quotidiano, che traspare dallo schermo ;-). torno appena posso!


Gnocchi di melanzane, pomodori fritti e ricotta salata (per 4 persone)

– 2 melanzane medie di 400 g l’una
– 130 g di farina di grano duro (+ un po’ per lavorare gli gnocchi)
– 40 g di parmigiano grattuggiato
– 1 uovo
– 2 spicchi d’aglio
– qualche foglia di basilico
– 5 pomodori lunghi da sugo tagliato a fette
– 80 g di ricotta salata
– olio d’oliva, sale, pepe e peperoncino
1. Cuocere le melanzane al forno tagliate nel senso del lungo ed inciderle (come per il caviale) a 180°C per una mezz’ora circa
2. Scavare la polpa cotta, trittarla con il coltello e soffriggerla con uno spicchio d’aglio e due cucchiai d’olio per qualche minuto (ritirare l’aglio) e aggiungere il basilico. Spegnere e far raffreddare.
3. Nel frattempo, preparare il sugo. Far soffrigere in una padella i pomodori con 4 cucchiai d’olio, il peperoncino e l’aglio per circa dieci minuti a fuoco medio. Rigirarli e aumentare il fuoco per friggerli leggermente. Spegnere e salare
4. Lavorare la polpa della melanzane con la farina, l’uovo, il parmigiano, fino ad ottenere un’impasto omogeneo. Infarinarlo
5. Formare gli gnocchi o con il sac à poche facendoli colare nell’acqua bollente e tagliando con le forbici o formando delle quenelles con cucchiaini umidi o con le mani, ma servirà più farina. Scolare gli gnocchi due minuti dopo che siano tornati in superfice. Condirli con i pomodori e la ricotta grattuggiata.

36 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer