Conserves, sauces & condiments Mexique Recettes de cuisine Recettes du monde Sans gluten Végétarien

Guacamole mexicain

Guacamole
Guacamole
Versione italiana più giù

Cette semaine je vous emmène
(re)découvrir la cuisine mexicaine. Cuisine goûtée aux États-Unis
et avec laquelle j’avais besoin de me réconcilier… 🙂
Commençons donc par quelque chose de très
très familier : le guacamolequi signifie avocats écrasés 🙂 et qui était préparés par les Aztèques déjà depuis le 16ème siècle.
Sauce dip par excellence, connue et adoptée dans le monde entier,
elle donne toujours un air de fête détendue.
C’est extrêmement simple à préparer, avec que des
ingrédients frais (normalement il n’y a pas d’épices sauf le
poivre) et si rapide que je me demande pourquoi on
l’achète tout prêt ;-). Apparemment il existe différentes versions
dans tous les pays du Sud de l’Amérique. Celui-ci est plutôt
mexicain avec uniquement des avocats, du citron vert, de l’oignon, de la
coriandre
et du poivre. Certains y ajoutent aussi quelques tomates, je n’en avais
pas à la maison.

Lors de mon voyage en Californie,
j’avais été frappée par la grande présence d’une ambiance
hispanique. Presque tout est écrit en deux langues, beaucoup de
mexicains y travaillent (souvent d’ailleurs il s’agit des métiers
les plus humbles) et on y rencontre énormément de restaurants (ou
plutôt fast food) avec des plats mexicains. Ils sont vraiment entrés
dans cette culture au point qu’on parle aussi de cuisine tex-mex.
J’ai donc goûté avec grande curiosité
à ces plats notamment aux tacos (sorte de sandwich très anciens
dont je vous reparlerai). Je vous avoue que j’ai été souvent très
déçue (pour ne pas dire pire), des goûts et des mélanges souvent
improbables. Je suis sans aucun doute mal tombée surtout parce que
d’habitude il s’agit des restaurants à bon marché.
Toutefois j’avais du mal à accepter
qu’une cuisine si ancienne, comme la cuisine mexicaine, dont beaucoup
de produits sont devenus les nôtres puisse ne pas être bonne. Je me
suis mise donc à questionner de nombreux amis qui m’ont rassurée :
au Mexique ils avaient très bien mangé.
À défaut de partir dans l’immédiat, j’ai voulu me lancer dans certains mets classiques mais fait
maison de A à Z … et c’était délicieux ! Rien à voir avec les
trucs semi-industriel mangés aux États-Unis.
Donc voilà, toute la semaine vous
aurez un petit goût de là-bas avec des recettes super simples et
colorées. C’est l’été non ?
Bon début de semaine !
Guacamole (pour un gros bol, 4
personnes)
– 2 avocats bien mûrs en morceaux
– 1/4 d’oignon rouge (ou si on aime, un petit ail)
– le jus d’un citron vert
– les feuilles d’une demie botte de
coriandre (une vingtaine)
– un piment d’oiseau, sel et poivre
Écraser avec la fourchette les avocats
(ou piller dans un mortier) avec le jus de citron, l’oignon en petits morceaux, le piment et la
coriandre. Quand il se forme une sorte de crème grossière, saler et
poivrer.
Servir de suite ou garder dans un
récipient au frais couvert de papier film au contact.

Guacamole
Versione italiana
Questa settimana un po’ di cucina
colorata messicana. Perché mi direte? Beh semplicemente perché avevo
bisogno di riconciliarmi con lei 😉
E si comincia con il successo mondiale
del guacamole (che significa avocadi pestati). Basta pronunciare la
parole e siamo subito catapultati in un festa super rilassata (senza
tequila eh ;-). Questa versione è quella più essenziale con soli
avocadi, coriandolo e lime. Alcuni aggiungono anche qualche pomodoro.
Comunque ne esistono tante varianti in vari paesi del Sud America.
Quando sono stata in California sono
rimasta colpita dall’atmosfera ispanica che si respirava, quasi tutto
era scritto in due lingue, una liriade di ristorante, tantissimi
messicani (spesso destinati ai lavori più umili). Si sentiva che
questa cultura sta pentrando quella made in USA.
Tutta curiosa sono andata quindi spesso
a mangiare messicano (di solito era molto a buon mercato, un fast
food esotico 😉 però devo ammettere (sicuramente sono capitata
male) che non era tanto buono. O insapore o con miscugli improbabili.
Però non potevo accettare che questa cucina non fosse buona in
assoluto e tanti amici mi avevano in effetti confermato che in Messico
avevano mangiato benissimo.
Visto che un tale viaggio non è ancora
all’ordine del giorno, ho fatto un po’ di ricerche e mi sono messa a
cucinare messicano… Era buonissimo, super semplice e fresco.
Tutto questo per dire che questa
settimana vi beccate un po’ di cucina messicana e vedrete che in
fondo ci è molto più familiare di quanto crediamo. D’altra parte molti
ingredienti del nuovo mondo sono diventati nostri.
Buon inizio settimana!
Guacamole (per 4 persone)
– 2 avocadi ben maturi
– 1/4 di cipolla rossa a pezzetti (oppure un piccolo aglio)
– il succo di un lime
– una ventina di foglie di coriandolo
fresco
– un piccolo peperoncino (facoltativo), sale e pepe
Schiacciare con una forchetta o in un
pestello gli avocadi con il succo di lime, la cipolla, il coriandolo e il
peperoncino. Non appena si forma una specie di pasta grossolana,
salare e pepare.
Servire subito o conservare in frigo, coperto da
pellicola a contatto diretto.  

27 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer