Recettes de cuisine Sans gluten Viandes

Rôti de porc aux figues (et conseils de cuisson)

Rôti de porc aux figues et romarin
Rôti porc
Ah un plat de viande, facile, savoureux, un peu doux et surtout qui se fait tout seul : un rôti de porc au four avec des figues fraîches. Le sucré-fruité et le porc c’est toujours un mariage réussi n’est-ce pas ? (comme dans ce filet mignon de porc au vin rouge et raisins).
Le four a toujours été mon ami. Quand j’ai des invités à l’improviste, n’ai pas le temps de mettre les mains à la pâte, je suis fatiguée… il travaille un peu à ma place. Et puis j’aime les parfums qui s’en dégagent, ils me rappelleront toujours les dimanches d’enfance et d’adolescence avec les rôtis de ma mère (ou ses gâteaux d’ailleurs).
À la maison on adore les figues, ce fruit rustique, un peu sauvage et si lié à la Méditerranée. Et je dois dire qu’avec ce rôti elles ont fait des merveilles. C’est bon d’ailleurs aussi avec le jambon, un grand classique italien comme dans cette pizza au jambon et aux figues). Les figues apportent ce côté sucré presque caramélisé mais qui reste un fruit avec sa texture, son eau. Elles se marient parfaitement avec la saveur linéaire du porc.

Concernant la cuisson (temps, température), plus bas je vous donne quelques conseils… au milieu de mille méthodes qui s’appliquent. Sachant qu’ici c’est une cuisson classique à l’ancienne on va dire, pas de basse température (autre sujet passionnant mais il faut encore plus de temps).

Voilà une petite idée de plat pour ce soir.
Rôti de porc aux figues, recette et conseils de cuisson
Porc aux figues
Rôti de porc au four aux figues fraîches et romarin (pour 4 à 6 personnes)
  • 1-1,2 kg de rôti de porc (dans le filet), si possible avec moins de lard possible ajouté par le boucher 😉
  • 400 g de figues fraîches
  • 2 branches de romarin
  • 2 feuilles de laurier
  • huile d’olive vierge extra, sel et poivre
1. Préchauffer le four à 210°C. Enfiler dans les filets du rôtis les branches de romarin et sur le dessus les feuilles de laurier. Saler et poivrer. Poser le rôti dans un moule ou sur la plaque recouverte de papier cuisson. Verser un filet d’huile d’olive et mettre au four un quart d’heure environ (le temps que la surface colore (réaction de Maillard :-). Baisser la température du four à 180°C et cuire encore 30 minutes, en arrosant de temps à autre.
2. Pendant ce temps couper en quatre et éplucher (si on aime) 300 g de figues. Quand le rôti a cuit 45 minutes environ, ajouter les figues à côté. Saler, poivrer. Arroser tant la viande que les figues avec le jus. Cuire 10 min puis retourner le rôti sur le côté et cuire encore 10 minutes.
La viande doit être dorée, encore un peu juteuse (en la piquant le jus doit être clair ou doré aussi pas rouge) et un peu rétractée. La cuisson à coeur (si on a une sonde) doit être autour de 80-90°C. Laisser reposer quelques minutes puis couper en tranches fines (en ayant soin d’enlever la ficelle et le laurier 😉 et servir avec les figues cuites et le reste des figues fraîches.
Conseils :
– Comme vous pouvez constater un rôti c’est sympathique : on met tout au four et on attend ! Mais il faut quand même prendre quelques précautions comme arroser de temps à autre la viande et vérifier la couleur du jus
– Le temps de cuisson pour le porc est d’environ de 40 min par livre (donc 80 min par kilo). Cela dépend aussi des goûts et du four, le mieux serait d’utiliser une sonde (80-90°C à coeur). Mais bon sans et en vérifiant la couleur du jus ça marche aussi
– autre méthode de cuisson : faites rissoler le rôti dans une poêle et de tous les côtés de manière à ce que la surface soit doré, puis mettez-le au four à 160-170°C pendant le temps indiqué. Certains pour éviter la perte de jus enveloppe le rôti dans du papier aluminium. Mais là aussi il faut faire attention à ce que la croûte qui s’est formée ne ramollisse pas dans la vapeur.
– Vous pouvez très bien préparer le rôti à l’avance, puis le couper et le réchauffer à la poêle avec son jus (bien gardé)
– au lieu des figues vous pouvez servir avec des pommes, des coings, des mirabelles, autres prunes… Le porc aime ses amis sucrés.
– enfin certains préconisent de ne pas préchauffer le four pour que la viande ne dessèche pas. Je n’ai jamais essayé et j’ai quelques doutes : je crains que la viande devienne un peu ‘cuite à l’eau’. Avez-vous testé ?
Imprimer

24 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer