Liban Plats Recettes de cuisine Recettes du monde Sans gluten Végétarien

Moussaka végétarienne libanaise

Moussaka végétarienne libanaise
Moussaka libanaise (végétarienne) ou Moussaâ badhinjan
Découvrir cette moussaka libanaise végétarienne c’est immédiatement tomber sous son charme simple et ensoleillé : des aubergines, des tomates, des oignons et des pois chiches. Que des bonnes choses, de retour du marché 🙂 C’est fondant, plein de légumes, savoureux….
Tout le monde connait l’incontournable moussaka grecque, si gourmande ! Mais, comme je vous disais à propos d’elle justement, il existe autour du bassin méditerranéen (dont en Turquie, au Liban, dans les balkans) d’autres versions de moussaka qui ressemblent plutôt à des mijotés d’aubergine et autres légumes ou légumineuses, un peu dans le genre de la caponata sicilienne. La moussaka libanaise est un peu l’entre-deux puisque d’une part on mijote et de l’autre, on cuit au four par couches (comme dans la moussaka grecque).

J’ai découvert cette moussaka ou plutôt devrais-je dire cette Moussaâ Badhinjan (son vrai nom) grâce à mon amie Minouchka (heureusement elle a publié la recette sur son blog), il y a quelques années (que le temps passe vite !) lors d’un pique-nique. Elle était posée humblement sur la table au milieu de tonnes d’autres bonnes choses et ce fut le coup de coeur dès la première bouchée. Un mélange inattendu et pourtant quelque part si familier et qui marche très bien.

Je vous conseille vivement de vous lancer, c’est très simple et très pratique à faire à l’avance ou pour grandes tablées.
Moussaka libanaise (moussaâ badhinjan) pour 6 personnes

  • 6 aubergines moyennes
  • 300 g de pois chiches cuits (maison ou de qualité, en bocal)
  • 2 gros oignons ou 3 moyens
  • 4 gousses d’ail
  • 6 tomates grappes mûres 
  • une pincée d’origan ou de fenugrec
  • une pincée de coriandre en poudre 
  • une pincée de cumin
  • une pincée de paprika ou, à défaut de piment d’Espelette (facultatif)
  • huile d’olive vierge extra
  • sel et poivre

1. Laver, essuyer et couper les aubergines en rondelles de 1/2 cm d’épaisseur environ. Les faire frire dans une poêle avec de l’huile d’olive (environ un doigt de hauteur, à rajouter si besoin) bien chaude, en plusieurs fois, juste le temps qu’elles dorent à peine de chaque côté. Poser sur du papier absorbant au fur et à mesure et saler.
2. Préchauffer le four à 190-200°C. Préparer la sauce. Émincer les oignons et les faire revenir dans un casserole à fond épais avec 2 càs d’huile d’olive. Baisser le feu et laisser colorer (en gros ils doivent prendre du goût et se déshydrater un peu). Ajouter ensuite l’ail en morceaux, les épices et l’origan et laisser mijoter une minute.  
3. Ajouter 2 tomates coupées en petits dés et les autre tomates coupées en rondelles. Laisser mijoter quelques minutes juste le temps que les tomates tombent, s’attendrissent à peine et qu’il se forme un petit jus. Saler et poivrer.
4. Procéder au montage. Poser sur le fond d’un moule rectangulaire les rondelles d’aubergines, les unes à côté des autres et légèrement superposées. Poser dessus la sauce tomate avec les oignons ainsi que les rondelles de tomate. Ajouter ensute les pois chiches. Saler encore un peu et verser un filet d’huile d’olive. 
5. Laisser gratiner au four un quart d’heure environ (voire un peu plus selon les goûts) : les tomates et les pois chiches sècheront un peu. Pour ces derniers, s’ils sèchent trop vite, les mélanger un peu à la tomate pour le protéger.
Déguster tiède ou à température ambiante avec du pain ou du riz nature
Conseils :
– Il est important de frire les aubergines (d’ailleurs c’est le plat traditionnel) pour la texture, elles seront très fondantes et complètent la légèreté du reste :-). L’huile absorbé par les aubergines va contribuer au fondant et va aider ensuite lors de la cuisson au four (vu que les autres légumes sont peu huilés). Ceci dit si vous n’avez pas le temps ou l’envie, vous pouvez les cuire au four comme dans cette salade d’aubergines rôties. Ce sera un peu différent mais toujours bon
– Le plat se conserve bien à température ambiante jusqu’au lendemain, il est encore meilleur. Réchauffez-le un peu avant de servir
– Choisissez de bons pois chiches autrement ils seront durs et sans goûts. Au four ils vont devenir légèrement plus « croustillant » ce qui fait leur charme : une texture qui contraste avec le fondant du reste
– Avec des féculents ce plat est complet et végétarien :-), comme du pain pita par exemple
– Pour vous organiser, vous pouvez préparer la sauce la veille et frire les aubergines deux ou trois heures avant. Il vous suffira de procéder au montage et de cuire peu avant de servir
– Il existe comme vous pouvez l’imaginer plusieurs variantes familiales avec des proportions un peu différentes d’autres épices ou d’autres herbes (comme le persil plat par exemple). Certains ajoutent aussi des pommes de terre en lamelle (frites ou cuites au four). Celle-ci est inspirée de mon amie Nedra (Minouchka) du blog Passion culinaire dont je vous ai souvent parlé et qui est vraiment bien, de la vraie cuisine, de l’évasion et de la gourmandise
– Si vous ne trouvez pas de bonnes tomates mûres et goûteuses, vous pouvez préparer la sauce avec des bonnes tomates en boîtes concassées.

13 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer