Italie Recettes de cuisine Sans gluten Végétarien

Écrasée de pommes de terre au citron et aux olives

Écrasée de pommes de terre au citron et aux olives
Écrasée de pommes de terre à l’huile d’olive, citron et olives
Pour changer un peu de la purée (que j’aime beaucoup en passant) voici une autre idée d’accompagnement très simple et qui sent bon la Méditerranée : une écrasée de pommes de terre à l’huile d’olive, citron et olives.
Les pommes de terre sont un régal sous toutes leurs formes, même les plus essentielle comme une écrasée et sont toujours appréciées avec de la viande, du poisson  ou même en entrée dans ce cas.
Vous avez dans cette version d’écrasée deux touches italiennes que j’adore (à part l’huile d’olive) : le citron (jus et zeste) qui va offrir du parfum et de la fraîcheur et le persil plat (l’herbe aromatique par excellence italienne utilisée un peu partout et en toutes saisons, à la différence du basilic).
Les olives apportent une nouvelle texture, un côté salé très agréable.

Vous pouvez bien sûr après la personnaliser avec des épices tel que la coriandre en poudre ou d’autres herbes comme la ciboulette, la coriandre… Remplacer les olives vertes par des noires (par exemple avec des olives marinées maison à l’orange et au fenouil maison) ou carrément par des câpres. E ajouter des citrons confit comme dans ce tortino de pommes de terre et chipirons (un délice !), de l’ail rôti
C’est un accompagnement finalement très rapide à faire (à part la cuisson des pommes de terre mais c’est toujours ainsi), très bon chaud mais également à température ambiante. 
Écrasée de pommes de terre à l’huile d’olive, citron et olives (pour 4 personnes)
  • 1 kg de pommes de terre à chair farineuse type Bintje (voir cet article sur quelles pommes de terre choisir) si possible de même calibre
  • 10 cl d’huile d’olive vierge extra (voire un peu plus)
  • le jus et le zeste d’un citron jaune non traité
  • 16 olives vertes de qualité (dénoyautées ou à dénoyauter) coupées en morceaux
  • 2 feuilles de laurier
  • une quinzaine de feuilles de persil plat ciselé
  • sel et poivre

1. Laver les pommes de terre puis les plonger dans un grande casserole remplie d’eau froide avec une pincée de sel et le laurier. Porter à frémissement et laisser cuire 30 à 40 minutes (cela dépend des dimensions des pommes de terre) jusqu’à ce qu’elles soient fondantes.
2. Les égoutter, attendre quelques minutes puis les éplucher et les couper en gros morceaux. 
3. Dans un saladier verser le jus de citron, ajouter le zeste, 1 càc de sel et mélanger. Ajouter les pommes de terre et écraser à la fourchette (ou presse-purée) en ajoutant au fur et à mesure l’huile (les pommes de terre en absorbent beaucoup, pour éviter d’en mettre trop, j’ajoute aussi un peu d’eau). Il se peut qu’il faille un peu plus d’huile. Incorporer le persil, les olives et poivrer.
4. Servir chaud-tiède ou à température ambiante.

20 Commentaires

    • Le temps est environ le même (faut toujours éplucher et cuire des pommes de terre entières ;-). Pour ce type de préparation (comme pour la purée et les gnocchi) je préfère les cuire entières sans éplucher car elles se gorgent moins d'eau. Après vous pouvez bien sûr faire comme vous le souhaitez/avez l'habitude et même les couper en morceaux et les cuire à la vapeur (pas dans l'eau). C'est plus long à préparer mais la cuisson est plus rapide.

  • Une idée originale d'utiliser les pommes de terre et je pense utiliser une très bonne huile d'olive fruitée pour sentir son goût si subtil et pourquoi pas avec du jus de citron Bergamote bio (j'ai d'ailleurs fait ta crème au citron bergamote , un pur délice.

  • Bonjour, j ai fait la même choses pour Noël avec 3 sorts de pomme de terre. Patate douce,patate violette et patate normal. C était un délice.je vais publier la recette à bientôt sur mon blog

  • délicieuse recette que j'ai encore faite ce soir accompagnée de dés de poulet enrobés de farine de maïs et grillés à la poêle! c'était succulent!
    vraiment Edda, merci pour votre blog, vos recettes sont dignes d'un restaurant étoilé!

    • Mille merci à vous pour vos mots enthousiastes, quel honneur ! Bon ma cuisine est plutôt simple mais on peut se régaler avec peu n'est-ce pas ?
      Belle soirée et à bientôt !

  • Bonjour Edda !
    Comment allez vous ?
    J’adore votre site, c’est un de mes premiers gestes du matin que de m’y rendre chaque jour.
    Tout comme vous, j’aime la cuisine simple, frugale, du produit, une cuisine du désir, imprégnée de soleil, d’Italie ou au moins de sa générosité, son honnêteté, sa rusticité parfois aussi.
    Cette recette est formidable et la première fois que je l’ai préparé, ce fut je vous assure une très très grande émotion, tant le gout est Umami (héhé) mais surtout surprenant car peu commun dans nos habitudes quotidiennes (enfin auparavant hihi)
    J’aimerais la préparer pour un événement où j’officie comme cuisinier (et oui j’ai enfin sauté le pas et changé de vie enfin cela l’a toujours été en fait), et je sers une 100aine de personnes par jour (seul!). Pour me faciliter un peu la tache, je voudrais préparer à l’avance ou du moins les étapes de cuisson avant mélange final. Avez vous déja expérimenté cela ? Avez vous des conseils? Merci encore pour toutes vos inspirations, je pense que vous êtes une des personnes qui m’a constamment stimulé et qui a excité ma curiosité, ma soif d’expérimenter, et l’envie de franchir le pas de ma cuisine pour la partager au dehors.
    Merci vraiment

    • Merci infiniment Barthélémy pour le si beau message, je suis touchée et surtout heureuse de vous avoir inspiré, de vous avoir donné envie de suivre vos souhaits profonds à vous.
      Je n’ai pas testé avec cette recette mais je me souviens que je congelais les pots de bébés avec les pommes de terre (et ça marche). Sinon préparer pour réchauffer ? Je ne sais pas, il faudrait expérimenter.
      Belle soirée et encore merci à vous !

      • Merci de votre réponse Edda! En fait mon prénom c’est Arthur ( nom de famille Barthelemy). Je tenais à vous le dire car même si je suis principalement végétarien, votre belle âme cuisinière fait échos en moi, car je trouve la même sensibilité pour le végétal, le soleil et l’envie de découvrir et d’essayer des technique qu’on pourrait transposer aux produits locaux qu’on a alors sous la main. Je vais essayer de préparer l’écrasé à l’avance, et faire le mélange une fois sur place avant le service. Du coup il sera froid mais le mélange olive, huile, citron et persil redonnera un coup de fouet et de la vie à tout ça. Qu’en pensez vous? Ou bien le fait de garder l’écrasé tout simple au frais va trop le raffermir et le rendre sec ? Je m’interroge un peu.

  • Facile à faire et très bon ( même si j’ai  » triché  » en épluchant les pommes de terre avant la cuisson ). J’allais faire une écrasée « classique » pour accompagner un ragoût de boeuf, et suis allée sur votre site pour voir les recettes de pommes de terre. Super avec le jus de citron et les olives, on s’est régalés, merci !

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer