Brunch Espagne Recettes de cuisine Soupes Végétalien

Gaspacho vert

Gaspacho vert tomates poivrons

Gaspacho vert

Après vous avoir présenté le gaspacho andalou traditionnel, un gaspacho de tomates jaunes et l’ajo blanco, voici une nouvelle version très légumière : un gaspacho vert aux tomates vertes et poivrons verts.
Je vous avais raconté qu’à la maison nous adorons ce genre de soupe fraîche et notamment le gaspacho, souvenir d’enfance de mon mari (ma belle-maman a passé une grande partie de son enfance en Espagne et a gardé avec elle quelques recettes comme la tortilla ou le gaspacho).

C’est joli, frais, léger, légumier (tout le potager d’été !) et intéressant aussi au niveau du goût. Parfait pour une soirée un peu chaude, un buffet, les vacances…
Gaspacho vert (pour 4 personnes)
Préparation : 20 min (+ repos quelques heures)
  • 500 g de tomates vertes (green zebra) (magasin bio, marché et certaines grandes surfaces)
  • 1poivron vert moyen ou 2 poivrons verts fins et allongés
  • 3 oignons nouveaux (sans le vert)
  • 3 tranches de pain de campagne (avec un croûte assez fine)
  • concombre moyen
  • 1 petite gousse d’ail dégermée (ou 2 gousses d’ail nouveau)
  • vinaigre de Xérès
  • huile d’olive vierge extra
  • poivre
  • sel
1. Laver et couper les tomates et les oignons en gros morceaux. Laver et couper le poivrons en gros morceaux ou en tranches (si longs) en ayant soin de retirer le pédoncule, la partie blanche et le graines. Peler le concombre et le couper en rondelles (on peut aussi garder la peau)
2. Mettre le pain dans un saladier, versez-y 5 c à soupe d’huile d’olive puis ajouter toutes les légumes (garder un peu de concombre et de poivrons pour servir), 2 c à s de vinaigre, une pincée de sel et de piment. Laisser reposer au moins une heure au frais (toute une nuit c’est encore mieux). Passer ensuite le tout dans le bol du mixeur en ajoutant un peu d’eau afin d’obtenir une soupe un peu épaisse. 
3. Rectifier l’assaisonnement et ajouter encore de l’eau selon vos goûts. Garder au frais au moins une heure, poivrer et servir avec des glaçons (facultatif), un filet d’huile d’olive et quelques dés de concombre et poivron.
Conseils :
Conservation : il se conserve bien (non garni) deux jours au frais.
Le vrai gaspacho se prépare en pillant le tout graduellement dans un mortier (en commençant par l’ail et le pain), cela va lui donner une texture particulière, très agréable, plus rustique et authentique 😉
Pour plus de finesse, passez la soupe au tamis
Saveurs : par rapport au gaspacho andalou, c’est légèrement plus acidulé et moins rond en goût, frais et avec un peu plus de caractère.

11 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer