Chocolat Desserts Recettes de cuisine Recettes de fêtes Tarte

Gâteau chiffre aux deux chocolats

Gâteau chiffre deux chocolats recette facile

Gâteau chiffre aux deux chocolats

Après le gâteau chiffre aux fraises et noix de coco, voici un autre gâteau préparé pour l’anniversaire de Adriano (après c’est fini hein) le gâteau chiffre aux deux chocolats, noir et blanc (avec un soupçon de griottes qu’il n’a pas mangées ;-). Photo non prévue, prise en 5 minutes, juste avant dégustation, avec mon téléphone, c’est dire… mais c’était si bon, qu’il fallait que je partage.
C’est un délice, il fait son effet, est facile, se prépare par étapes (ce que j’apprécie vu que je suis jeune maman avec un emploi du temps très chargé ;-), pas besoin de moule ni de compétences particulières en pâtisserie. Et il est bon à n’importe quelle saison, en ce moment, avec des framboises par exemple il ferait fureur.

Ainsi que je vous avais raconté, ce gâteau qui en fait est une tarte c’est ma tendance préférée du moment car c’est bon , beau, à portée de tous et finalement bien au-delà des modes. Le principe est celui de découper la pâte à tarte en forme de chiffre (ou de lettre ou autre) à l’aide d’un dessin ou d’un carton que l’on pose dessus (ici j’ai tout fait avec une règle de 20 cm et cela m’a pris 5 min mais vous pouvez télécharger des gabarits).
Les ganaches montées sont mes chouchoutes : ganaches au chocolat mais plus aériennes et légères en bouche (ici le contraste avec la pâte à tarte est parfait) qui en fait sont des ganaches avec plus de crème que l’on fouette ensuite comme une chantilly. Je vous en ai d’ailleurs parlé dans le détail à propos de la ganache montée au chocolat noir et la ganache montée au chocolat blanc. Après si vous souhaitez quelque chose de plus consistant optez pour des ganaches classiques.
Voilà de quoi faire plaisir à un anniversaire (sans se prendre le tête) un simplement un soir d’été…
Gâteau chiffre aux deux chocolats (pour 6 personnes) forme de quatre, préparer un gabarit en dessinant un 4 avec une règle  (ou un autre chiffre, une lettre…) sur un carton comme dans ce gâteau chiffre fraises coco ou télécharger sur le net
Préparation : 40 min (+ repos 3 h)  Cuisson : 30 min (15 + 15)
Ingrédients
Pâte sucrée au cacao (il en restera, la congeler ou en faire des biscuits)
  • 170 g de farine T55 tamisée
  • 120 g de beurre
  • 80 g de sucre glace
  • 40 g de poudre d’amandes
  • 20 g de fécule de maïs ou de pomme de terre
  • 1 oeuf entier (50 g)
  • 2  c à café de cacao en poudre tamisé
  • 1 pincée de fleur de sel
Ganache montée au chocolat blanc
  • 130 g de chocolat blanc (dans l’idéal de couverture ivoire)
  • 20 cl (200 g) de crème fleurette ou de crème liquide entière

Ganache montée au chocolat noir :

  • 100 g de chocolat noir
  • 19 cl de crème fleurette ou de crème liquide entière
  • quelques griottes à l’alcool pour garnir (type Griottines)

1. Préparer la pâte quelques heures à l’avance ou même la veille (elle se garde bien et peut se congeler). Dans un saladier ou le bol d’un robot (avec fouet plat) ou même avec une cuillère, mélanger le beurre avec le sucre puis ajouter les amandes. Incorporer l’oeuf et travailler très rapidement. Mélanger la farine avec la fécule, la fleur, le café, le sel et le cacao. Les ajouter au mélange précédent et travailler rapidement afin d’obtenir une pâte homogène et souple (presque molle) sans morceaux de beurre. Former un disque (boule aplatie), couvrir de papier film et garder au réfrigérateur au moins 3 heures.

2. Quelques heures à l’avance (si pas la veille, c’est mieux), préparer les ganaches. Fondre le chocolat blanc au bain-marie ou au micro-ondes. Chauffer également 8 cl de crème puis la verser en trois fois en mélangeant délicatement avec une spatule (surtout au centre) sur le chocolat blanc pour obtenir une crème lisse. Ajouter le reste de crème froide (12 cl) et mélanger à nouveau. Couvrir de papier film au contact puis mettre au congélateur pendant 30 minutes. Le garder ensuite au réfrigérateur au moins 3 heures. Procéder de même avec le chocolat noir. Voir comment réussir la ganache montée.

3. Préchauffer le four à 170°C (chaleur tournante). Reprendre la pâte sucrée, la laisser se détendre quelque minutes à température ambiante. Étaler la moitié sur du papier cuisson (ou sur un plan de travail fariné) à 3 mm d’épaisseur. Poser dessus le carton avec la forme du chiffre et à l’aide d’un couteau bien affuté couper la forme. Poser le papier sur une plaque de cuisson et enfourner pendant 15 minutes environ (cela dépend des fours, surveiller et ne pas sur-cuire). La pâte doit colorer (même si avec le cacao ça se voit moins) et devenir croustillante (mais pas trop, elle le sera un peu moins ferme au toucher en sortant du four mais deviendra croustillante en refroidissant). Procéder de même avec l’autre moitié de pâte. Pour gagner du temps, on peut cuire les deux chiffres en même temps en invertissant (haut/bas) leur position dans le four à mi-cuisson. Laisser refroidir

4. Dans le bol d’un robot ou un saladier, verser la ganache blanche bien froide. Fouetter jusqu’à ce qu’elle devienne mousseuse et tienne presque sur le fouet (même principe qu’une chantilly, mais ce sera plus rapide, quelques minutes, et un peu plus ferme). La mettre dans une poche à douille. Procéder de même avec la ganache noire. Les mettre toutes deux dans deux poches à douille avec douille lisse ou à Saint-Honoré (comme sur la photo).

5. Procéder au montage. Poser une base de pâte sur une grande assiette.  Garnir en alternance avec les deux ganaches et quelques griottes. Poser dessus l’autre part de pâte et garnir de la même façon. Servir. Pour la découpe, utiliser un bon couteau grand et pointu et couper d’abord en appuyant la pointe sur la pâte ainsi ce sera plus simple et rien ne va s’écrouler (enfin la crème un peu mais c’est normal).

Conseils :

Conservation : une fois garnie la tarte se conserve deux à trois heures au frais (même toute la nuit mais la pâte aura tendance à être moins croustillante). Pensez à la recouvrir pour ne pas qu’elle prenne les parfums du frigo. Ceci étant dit tous les éléments séparés se conservent plusieurs jours voir plus bas  sur comment s’organiser 😉

Pour vous organiser :

– préparez la pâte plusieurs jours à l’avance et congelez-la ou préparez-la un ou deux jours à l’avance, gardez-la au frais et faites-la cuire le jour J. Ou bien vous pouvez aussi la faire cuire la veille, la garder à température ambiante (pourvu que l’air ne soit pas trop humide) et la garnir peu avant de servir.

– Les deux ganaches non encore montées se conservent un ou deux jours au frais bien recouvertes. La ganache montée se conserve plusieurs heures au frais mais a tendance à se raffermir c’est pourquoi mieux vaut la mettre sur le gâteau et puis conserver le tout au frais.

Variantes : c’est une base déclinable comme vous aimez, en aromatisant les ganaches avec des zestes d’agrumes, de l’eau florale (la fleur d’oranger par exemple) ou des épices, en garnissant avec des fruits rouges mais aussi des pêches par exemple ou bien pour un côté plus gourmands, avec des fruits secs caramélisés ou des copeaux de chocolat.

Si vous souhaitez moins de croustillant, vous pouvez opter pour une génoise cacao ou un biscuit joconde au cacao

Forme : ici j’ai utilisé une simple règle de 20 cm qui m’a aidée à écrire un 4 sur un carton. En fonction de la forme ou du chiffre que vous donnerez il faudra plus ou moins de pâte à tarte, c’est pourquoi je vous donne la quantité de base avec laquelle vous avez de la marge. Après il faudra peut-être adapter aussi la ganache si le gâteau est vraiment plus grand.

12 Commentaires

  • Bonjour Edda,merci bien pour tous ces précieux conseils!Désormais,ces beaux gâteaux ne me seront plus une difficulté!

  • de passage à paris (ma ville de naissance) je garde mon petit fils (2 ans) une chaleur terrible…et je m’occupe en regardant vos recettes; j’aime beaucoup vos commentaires, j’ai l’impression qu’une (petite) soeur me donne des conseils….j’ai fait la salle tiède de courgettes, un succès fou, je la refais aujourd’hui..après un petit tour au marché pour acheter la menthe et les petits pois, et hier j’ai fait la salle de lentilles, bien réussie également! ; .vraiment merci beaucoup!!!
    je me redis mais ce que j’apprécie vraiment c’est que vous justifiez ce que vous faites et nous suggérez ce que nous pourrions faire, par exemple, la salle de courgettes est meilleur tiède, etc, etc

    • Merci infiniment Marion, je suis touchée par votre message et heureuse que vous appréciez autant ce que je fais. Oui, je souhaite aussi cette connexion avec vous, mes lecteurs, comme des amis, des soeurs et frères avec qui on partage, on donne les meilleurs conseils possibles, les impressions issus de mon expérience… C’est beaucoup de passion, de travail et d’énergie mais cela en vaut tellement la peine !
      Et ravie pour la salade, nous l’aimons aussi beaucoup.
      Très bon week-end !

  • Ouh comme il est gâté ce petit Adriano avec un si beau dessert d’anniversaire. Comme je dois aussi faire un gateau d’anniversaire à la fin du mois d’août ça m’a donné une idée : sur le principe du number cake faire une génoise au cacao, mettre des cerises amarena au lieu des cerises fraiches et garder les deux ganaches; d’ailleurs vers chez moi je ne vois plus de cerises sur le marché. Je partage l’avis de Marion sur tes recettes toujours très justes et tes commentaires avisés. Chez nous aussi la salade de courgettes a fait un carton. Merci Edda et BON ANNIVERSAIRE ADRIANO (je suis en retard mais c’est dit avec le cœur).

    • Hi hi mille merci Guylaine pour le message, vos mots adorables, les voeux ! Vous me direz alors pour le gâteau. Concernant les cerises, ici aussi c’est les dernière mais dans ce gâteau c’est de la pure déco (facultative), j’ai surtout mis des griottines (c’est à dire des cerises à l’alcool, parfaites avec le chocolat), du coup c’est un gâteau qui va en toute saison.
      Belle journée et à bientôt

  • Coucou Edda. Ici la maman de Sophie ! On vient juste de déguster ce gâteau pour l’anniversaire de l’oncle de Sophie et on a simplement rajouté un 0… Il n’en reste pas un miette. C’était délicieux ! Merci pour la recette. Profitez bien des vacances et à très bientôt ! Bisous et un gros bisous à Adriano de la part de Sophie.

    • Coucou Elisabet,
      Quel plaisir que ton message, ravie du succès ! Plein de bises et surtout à Sophie de la part de Adriano
      À bientôt !

  • Bonjour Edda
    J’ai consulté des dizaines et des dizaines de site pour essayer de faire un Number cake et je suis « tombé »sur vos explications. J’ai très envie d’essayer de réaliser ce gâteau pour les 68 ans de mon époux (demain) , le repas ne se fera que dimanche prochain mais je suis une piètre pâtissière; je n’ai jamais réussi à faire une pâte à tarte (63 ans il serait temps!!!!)…. j’angoisse beaucoup.je souhaiterai donc préparer enfin essayer de préparer les pâtes à tarte avant et les congeler mais d’après beaucoup de commentaires elles risquent de se rétracter en les étalant.
    Y a t il des astuces ? J’ai lu également qu’il ne fallait pas trop les travailler ?
    Je n’ai pas de robot enfin si le Volupta de Moulinex mais pas de recette de pâte à tarte sur la notice de recettes ?
    En vous remerciant pour votre réponse
    Geneviève

    • Bonjour Geneviève,
      Merci pour le message ! Non n’ayez pas peur et il n’est jamais trop tard, c’est tout à fait à votre portée, promis (et bonne idée de s’entraîner un peu à l’avance, vous aurez le tour de main et serez plus sereine).
      Pour la pâte à tarte, elle peut se congeler sans problèmes et ne va pas se rétracter (où avez-vu lu ça ?). En général je la congèle en boule et la fais décongeler mais vous pouvez aussi la faire reposer puis l’étaler, couper le chiffre et la congeler ainsi crue sur une plaque avec du papier cuisson. Vous n’aurez plus qu’à la cuire (juste décongelée une dizaine de minutes) encore un peu congelée. Il faudra juste rallonger un peu les temps de cuisson.
      Autrement vous pouvez aussi la préparer et cuire à l’avance (cela se garde un ou deux jours à température ambiante mais il fait que l’air soit bien sec).
      Pour le travail de la pâte, vous avez tous les conseils dans la recette mais aussi ici https://www.undejeunerdesoleil.com/2013/09/pate-sucree-chocolat-cacao-recette-astuces.html ou https://www.undejeunerdesoleil.com/2013/06/pates-sucree-maison-tarte-recettes-astuces-cuisson-conservation.html.
      Il est important d’aller vite (c’est pourquoi je conseille de partir avec du beurre mou et du sucre cela évite de la travailler ensuite) juste le temps de former une pâte homogène. Cela prend quelques minutes, c’est l’avantage. Après le repos est également important ainsi elle sera plus stable. En tous cas vous avez tous les détails dans la recette.
      Tenez-moi au courant et bon anniversaire à votre époux !

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer