Desserts Recettes de cuisine Tarte

Gâteau chiffre fraise coco

Gâteau chiffre fraise coco pate sucree coco chantilly coco et fraises

Gâteau chiffre fraise coco

Et voici le deuxième gâteau pour le petit Adriano (après celui de l’école) dégusté à la maison. Sur l’air d’une tarte aux fraises (qu’il aime beaucoup, enfin… surtout les fraises 😉 voici number cake ou gâteau chiffre fraises et coco. Tout beau et surtout tout simple ! Au fond c’est une tarte (mais encore plus facile puisque pas besoin de moule) à double étage, jolie et gourmande avec plein de textures. Nous avons beaucoup aimé : c’est léger (en bouche hein ;-), frais et festif.

La base est une pâte sucrée au coco bidouillée par mes soins et délicieuse déjà seule, la crème est la fameuse chantilly coco que je vous ai proposée et enfin j’ai garni de fraises et de guimauves à la framboise maison. Ainsi on a un dessert et des mignardises. Avec elle succès assuré (et vous n’avez pas passé des jours en cuisine).

Le gâteau chiffre sous cette forme c’est LA tendance (voire la folie) du moment sur les réseaux (notamment sur Pinterest et Instagram). Vous me connaissez, j’arrive toujours un peu en retard avec les tendances (parfois des années comme le gâteau magique ou le gâteau invisible), parfois je teste pas trop convaincue et parfois j’oublie d’essayer… enfin, je ne suis jamais en première file. Mais là le coup de foudre et puis de coeur est arrivé tout de suite, je cherchais un gâteau pour l’anniversaire de quatre ans (cela étant dit vous pouvez faire de même avec des lettres ou autres formes) et c’est mon amie Sylvie aux mains d’or et auteur du superbe blog Amuses bouche qui m’a donné d’emblée l’envie de me lancer (vous pouvez d’ailleurs télécharger le gabarit chez elle). L’idée vient apparemment d’une jeune pâtissière israélienne Adi Klinghofer et à l’origine il s’agit d’une pâte sablée, garnie de crème diplomate et puis de fruits, macarons, fleurs etc… j’adore le concept et on peut vraiment le décliner à l’infini aussi avec d’autres bases (vous avez des suggestions dans mes notes).

J’ai associé la noix de coco à la fraise (déjà testé dans cette pavlova coco et fraises des bois) avec une touche de citron vert mais à vous d’adapter selon vos goûts et vos envies. En ce qui concerne le gabarit vous en trouvez sur le net, personnellement j’ai fait toute seule comme une grande car c’était plus simple que chercher, imprimer etc… avec une règle de 20 cm : j’ai dessiné un quatre sur un carton, découpé les bords et puis je les ai posés sur la pâte. C’est tout.

Gâteau chiffre ou number cake fraise coco facile et fraiche

Gâteau chiffre fraise coco

Gâteau chiffre tarte coco et fraises (pour 6 personnes), numéro 4 longueur de 20 cm (imprimer un gabarit, ou dessiner soi-même le chiffre sur un carton, ici avec j’ai réalisé le 4 avec une règle de 20 cm, c’est très simple)

Préparation : 40 min (+ repos de 2h) Cuisson : 15 min

Pour la pâte sucrée coco (il en faudra la moitié environ) :

  • 280 g de farine ordinaire
  • 180 g de beurre demi-sel mou
  • 100 g de sucre glace
  • 50 g de farine de coco (en magasin bio), à défaut de la farine ordinaire
  • 50 g de poudre de noix de coco
  • 1 oeuf entier
  • le zeste d’un citron vert non traité

Pour la crème coco et la garniture :

  • 300 g de crème de coco bien froide (et passée 10 minutes au congélateur) (voir mon article sur la chantilly coco)
  • une barquettes de fraises bien parfumées
  • 1 c à s de sucre glace
  • 1 c à s de poudre de noix de coco râpée
  • le zeste de deux citrons verts non traités
  • coco en poudre, menthe et guimauves à la framboise (recette ICI) pour décorer.
  1. Préparer la pâte sucrée à l’avance (même la veille). Mélanger la farine avec la farine de coco et la poudre de noix de coco. Dans la cuve d’un robot ou un grand saladier, mettre le beurre mou, le sucre et le zeste de citron. Mélanger avec la feuille (ou avec une cuillère) jusqu’à obtenir une sorte de crème. Incorporer l’oeuf puis ajouter le mélange de farine. Mélanger rapidement, juste ce qu’il faut pour obtenir une pâte homogène. Former deux disques de 4 mm d’épaisseur (il suffit d’aplatir avec les mains, la pâte est assez molle), recouvrir de film alimentaire et garder au frais au moins deux heures voire toute la nuit.
  2. Préchauffer le four à 170°C (chaleur tournante). Reprendre la pâte et la laisser se détendre 5 à 10 min à température ambiante afin qu’on puisse l’étaler (attention à ne pas la faire trop ramollir, autrement il faut un autre passage au frais). Etaler un disque de pâte à 2-3 mm sur du papier cuisson en farinant légèrement le rouleau. Poser dessus le carton en forme de chiffre et couper à l’aide d’un bon couteau. Retirer l’excédent de pâte.
  3. Transférer le papier sur une plaque du four et enfourner pendant 12 à 15 minutes : la pâte doit bien colorer mais pas brûler hein. Surveiller l’aspect. Procéder de même avec le deuxième disque. Il faudra deux étages
  4. Pendant que les pâtes cuisent, préparez la chantilly coco. Verser la crème dans la cuve d’un robot ou un saladier, ajouter le sucre et le zeste de citron vert. Commencer à fouetter d’abord à petite vitesse puis moyenne (voir mes conseils pour réussir la chantilly) jusqu’à ce qu’elle devienne mousseuse et tienne sur le fouet.
  5. Procéder au montage. Poser une pâte cuite en forme de chiffre sur une assiette. À l’aide d’une poche à douille lisse, décorer toute la surface. Poser des morceaux de fraises (lavées et légèrement séchées) coupées en deux. Poser dessus l’autre pâte cuite, décorer de la même façon puis saupoudrer de coco, ajouter de la menthe et des guimauves. Servir de suite ou garder au frais une à deux heures. Ramener à température ambiante 20 minutes avant de servir.

Conseils :

Conservation : le gâteau se conserve maximum trois heures au frais (il reste croustillant), plus longtemps les fraises vont un peu souffrir et la pâte ramollir sous l’effet de l’humidité. Mais ça reste bon même plusieurs heures après.  La pâte sucrée crue se conserve trois jours au frais et peut se congeler (il suffit de la faire décongeler une nuit au frais). La chantilly coco se conserve un jour au frais, recouverte de film alimentaire. La ramener à température ambiante avant de garnir.

Pour s’organiser : préparez la pâte sucrée la veille ou plusieurs jours à l’avance, préparez la chantilly plusieurs heures à l’avance et enfin les guimauves plusieurs jours à l’avance.

Textures et saveurs : c’est sûr c’est vraiment réussi, il y a un effet tarte mais plus facile et léger. Le croustillant de la pâte, le crémeux de la chantilly et la fraîcheur acidulée des fraises (très important pour l’équilibre). Les saveurs sont à la fois familières (un peu comme des fraises chantilly) mais avec la touche exotique de la noix de coco.

Base et variantes :  sur cette base et en vous amusant avec des chiffres mais aussi des lettres vous pouvez donner libre cours à votre imagination. Une base de pâte sucrée ou de pâte sucrée au cacao ou même une génoise, une dacquoise, un biscuit joconde… La crème peut être une crème au chocolat, un curd au citron, une ganache montée, une crème pâtissière, une chantilly au mascarpone… L’important est l’équilibre dans les texture, il faut un peu de dense, d’aéré… Pour la déco, j’adore les fruits mais des chocolats ou des macarons iront très bien.

Et avec le reste de pâte ? Vous pouvez soit réaliser un deuxième gâteau (ou un plus grand) en doublant les quantités de garniture, soit en faire de biscuits soit la congeler (déjà dans un moule à tarte pour gagner du temps par exemple).

9 Commentaires

  • Superbe 👍 👍 Cela donne envie de déguster ce gâteau.
    Bravo 👏 Bon week-end à toi. Bises. Sabine

  • Qu’il est beau, bravo! J’ai fait il y a peu pour les 20 ans d’une jeune fille une base biscuit Joconde (un seulétage, ça me semblait lourd, sinon,) chablonne au chocolat blanc. Au centre, une compotee de fraises au romarin, autour et dessus, une chantilly mascarpone vanillee. Le tout couvert de fraises, fleurs meringues et bien de romarin…… miam! C’est vrai que l’on peut vraiment s’amuser et épater la galerie rapidement, super idée! J’ai bien envie d’essayer tes associations coco/fraise/citrono vert.

    • Je craignais aussi la même chose mais finalement non si la pâte est fine et pas trop trop cuite (d’où mes indications). Après il faut d’abord enfoncer la pointe du couteau au centre puis appuyer (et non pas appuyer simplement) et la part ressort bien. Bien sûr ce n’est pas super compact, des fraises peuvent rouler… mais cela arrive aussi dans les tartes ordinaires 😉

  • Les number cakes, ça épate la galerie, c’est sûr!
    J’en ai fait un récemment, pour le premier anniversaire de mon petit fils (le 1 et son initiale), j’avais suivi la recette du blog Amuses bouche, et je n’avais pas osé faire la pâte sablée, j’avais peur au découpage. J’avais donc fait un biscuit Joconde.
    Mais je vais tester avec une pâte sablée maintenant que j’ai lu les conseils pour le découpage.
    Et je l’avais aussi décoré de fraises et feuilles de menthe et qq bonbons.
    Merci pour tous vos articles, j’adore vous lire et bon anniversaire au petit Adriano!

    • Mille merci Marie pour le message ! Oui c’est vrai 😉 Mon prochain essai sera avec un biscuit plus moelleux mais là je recherchais vraiment du croustillant.
      Belle journée et à bientôt !

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer