Bébé & enfant Campanie (Naples) Italie Pasta & risotto Plats Pouilles Recettes de cuisine Régimes & occasions Rome (Latium) Toscane Végétarien

Pâtes aux tomates cerise comme en Italie (recette et vidéo)

Pâtes aux tomates cerise comme en Italie

Voici une recette du quotidien italien (en famille, en trattoria), avec encore les belles dernières tomates (en cette saison elles explosent !) prête en trois temps deux mouvements et qui m’accompagne depuis des années : des pâtes aux tomates cerise légèrement confites. Et en prime vous avez aussi une vidéo !

Les pâtes à improviser au retour du marché ou quand on a presque rien à la maison, ça sent encore un peu l’été, le potager, les soirées entre amis et elles sont un peu sciuè sciuè comme on dirait en napolitain (vite fait, comme on peut et savoureux). Je n’ai pas mis énormément d’huile mais sachez que souvent en Italie, il y en a beaucoup plus quand il y a peu de sauce et les pâtes sont bien présentes, ça fait partie du jeu 😉

Et voilà, des pâtes pour tous les jours ou les jours spéciaux pour se régaler en toute simplicité

Astuce du jour : quand vous égouttez les pâtes, versez-les toujours dans la sauce pour les assaisonner et pas l’inverse
Pâtes aux tomates cerise comme en Italie

Pâtes aux tomates cerise

Type de plat: Pates
Cuisine: Italienne
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes
Portions: 2 personnes
Auteur: Edda Onorato

Une recette italienne, facile, rapide, fraîche et savoureuse (et en bonus la vidéo)

Imprimer

Ingrédients

  • 160 g pâtes format court (ici des mezzi rigatoni)
  • 14 tomates cerises (voire un peu plus)
  • 1 gousse ail
  • 1 piment oiseau
  • basilic
  • huile d'olive vierge extra
  • quelques copeaux parmesan
  • sel
  • poivre
  • sucre

Instructions

  1. Laver et couper les tomates cerise en deux. Couper l'ail en deux.

  2. Dans une poêle faire revenir 3 càs d'huile d'olive puis ajouter l'ail et laisser rissoler. Ajouter le piment coupé en deux, les tomates, une bonne pincée de sucre, du sel et quelques feuilles de basilic ciselé.

  3. Laisser confire à feu doux pendant une vingtaine de minutes : les tomates doivent flétrir mais sans se défaire et sans rendre trop de jus.

  4. Peu avant la fin de la cuisson des tomates, porter à ébullition de l'eau dans une casserole puis la saler. Y plonger les pâtes et laisser cuire le temps indiqué sur le paquet (fiable surtout si vous avez une bonne marque de pâtes italienne, sinon goûter, elles doivent être cuites mais encore un peu fermes à coeur 1mm pas plus).

  5. Egoutter les pâtes et les plonger dans les tomates (pas l'inverse !), mélanger afin de les assaisonner, enrober. Il y a peu de jus, c'est voulu pour ce type de recette, mais elles vont quand même prendre le goût.

  6. Servir de suite bien chaud avec un filet d'huile d'olive, du poivre, quelques feuilles de basilic et des copeaux de parmesan.

Video

Notes

Conseils :

Comme toujours et encore plus pour ce type de recette de pâtes avec des légumes frais et fermes, servez-les de suite encore chaudes afin qu’elles ne soient pas séchées (toujours le risque quand on attends) et surtout soient les meilleures ! Pour vous organiser, vous pouvez cuire les tomates à l’avance et puis les réchauffer avec un peu d’eau avant d’ajouter les pâtes.

Pâtes : utilisez une bonne marque de pâtes italiennes, c’est un luxe ultra accessible 😉 et ça change tout : au niveau de la cuisson, de la texture et même du goût d’autant qu’ici les pâtes ont la part belle et ne sont pas noyées dans une sauce. En passant les mezzi rigatoni comme ici ou les mezze penne font partie de mes formats préférés et passe-partout.

Cuisson des pâtes : j’en ai longuement parlé dans ce billet comment cuire les pâtes (vous avez  les proportions, les astuces…) Si la marque est bonne vous pouvez vous fier aux temps indiqués et après, selon vos goûts et préférences rectifier un peu (souvent les temps sont légèrement inférieurs, par sécurité ? 😉 aux temps parfaits de al dente)

Sauce : si vous souhaitez plus de sauce, plus de rouge, utilisez plus de tomates (une vingtaine) et faites-les cuire plus longtemps. Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, faire confire des tomates au four comme dans cette recette de tomates confites.

Texture et saveurs : la texture est assez brute (plusieurs éléments séparés) puisqu’on sent bien les pâtes et puis arrive le fondant, le légèrement doux mais pas trop des tomates qui sont à la fois cuite mais encore avec un souvenir de fraîcheur. Le basilic, le parmesan et le poivre vont apporter des notes en plus.

Imprimer

19 Commentaires

    • En fait non si la cuisson est douce (et il y a plein de recettes italiennes avec du basilic ou du persil en début de cuisson), il change mais garde son pouvoir. Cela dépend du résultat que l’on souhaite : le mettre en début de cuisson et le cuire (toujours ciselé) va parfumer la sauce plus en profondeur alors qu’en touche finale cela va apporter de la fraîcheur et un parfum léger. C’est pourquoi dans cette recette je le mets en deux temps.

    • Avec grand plaisir !
      J’en utilise plusieurs : parfois Barilla (la base italienne) mais le plus souvent des Garofalo ou des Rummo (les deux plus « haut de gamme » si l’on puit dire pour des pâtes 😉 ou des De Checco. Cela dépend aussi du format que je souhaite et que je trouve.
      Bonne journée !

      • Bien sur que l’on pourrait parler de haut de gamme pour des vraies pates, pour lesdifférencier des nouilles à la panzani… Sinon c’est plutôt de Cecco et pas de checco

  • Bonjour, pour mon diner de ce soir j’ai prévu votre recette de poulet au raisin, pensez vous qu’en accompagnement cette recette de pâtes aux tomates irai bien??
    Merci de vos recettes!!!!

    • Bonsoir,
      Oui (j’arrive un peu tard). Vous pouvez servir d’abord les pâtes puis le poulet et vous aurez un vrai repas italien 🙂
      Bon appétit !

  • Bonjour, je vais tester cette recette. Je vais poser une question peut être stupide, mais tant pis : que fait on du piment coupé en deux ?

    • Il n’y a pas de question stupide 😉 Comme indiqué vous le mettez dans la poêle avec l’ail et l’huile et après vous pouvez le laisser dans al sauce (il aura presque disparu) ou bien le retirer
      Tenez-moi au courant !

  • Oui j’ai fini par le retirer, heureusement car c’était bien assez pimenté à notre goût. Nous avons aimé cette recette toute simple que je garderai dans mes favoris. Je profite jusqu’au bout des légumes d’été !

  • 5 stars
    J’ai testé cette recette ce soir. On s’est régalés. Recette simple mais parfaite. C’est pour moi le type même de la cuisine italienne des ingrédients de qualité , une association de saveurs et un résultat sublime.
    J’ai utilisé des Barilla dont je suis satisfaite. Je trouve les rummo trop fermes et c’est encore pire quand elles sont al dente. Peut être y a t’il un truc que je ne connais pas.

    • Mille merci Claude pour le retour si contente que vous vous soyez régalés ! Et vous avez parfaitement saisi l’esprit 🙂
      Pour les pâtes question de goûts comme toujours, choisissez celles que vous aimez (et cela dépend aussi des format d’ailleurs). J’ai remarqué que souvent les bonnes marques (comme la Rummo par exemple) ont tendance à mettre des temps plus courts. Du coup, je prolonge toujours un peu et je goûte pour avoir un al dente parfait (c’est juste un millimètre à coeur ce n’est pas cru 😉 mais là aussi question d’expérience, goûts, habitudes…
      Belle soirée !

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer