Bébé & enfant Brunch Cake Desserts Italie Lombardie (Milan) Recettes de cuisine Régimes & occasions Venise (Vénétie)

Gâteau moelleux à la courge (sans laitages)

Gâteau moelleux à la courge sans laitages

Et voici le dessert du menu tout courge italien que je vous ai proposé cette semaine : un gâteau moelleux à la courge et pépites de chocolat (dans l’esprit d’un ciambellone et un peu différent du cake au potimarron puisqu’ici la courge est insérée crue). Il est super moelleux (je crois que je l’ai déjà dit ;-), parfumé et même sans laitages. Parfait pour le goûter, le petit déjeuner mais aussi en tranche fine en fin de repas… avec de la glace au potimarron et chocolat par exemple hi hi. En plus il est très rapide à préparer et même pas besoin de cuire la courge.

Le rôle de la courge dans le gâteau

Elle va apporter de l’humidité, des fibres, de la couleur (cela dépend aussi de l’intensité de l’orange de la courge) et permettre d’utiliser moins de matière grasse.

Qu’est-ce qui rend le cake moelleux ?

La courge en partie mais aussi la levure et l’huile d’olive… ah tous ces secrets ! 😉

Avec ou sans laitages

C’est au choix (vous avez dans les notes à la recette la variante avec laitages). Sans cela permet aussi d’avoir quelque chose de plus léger en bouche (je ne dis pas en termes de calories hein, ça ne change rien) et surtout de mettre plus en valeur la courge et l’orange. Mais après à vous de voir.

Le goûter coloré tout en gaieté

Astuce du jour : utilisez un moule en métal (ou à défaut en silicone mais pas de verre ou céramique) et beurrez-le et farinez-le soigneusement.
Cake moelleux à la courge et pépites de chocolat recette

Gâteau moelleux à la courge butternut et chocolat

Type de plat: Dessert
Cuisine: Italienne
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato

Un cake moelleux, sans laitages et très facile à réaliser

Imprimer

Ingrédients

  • 150 g courge butternut (que la chair)
  • 140 g farine ordinaire T55 + un peu pour le moule
  • 80 g amandes en poudre
  • 8 cl jus orange fraîchement pressé
  • 1 zeste orange finement zesté
  • 80 g sucre glace + un peu
  • 2 oeufs
  • 1 càc levure chimique, poudre à lever ou bicarbonate
  • 5 cl huile d'olive vierge extra
  • sel
  • huile de noix de coco (ou du beurre si laitages 😉
  • 30 g chocolat noir haché ou en pépites (voire plus)

Instructions

  1. Préchauffer le four à 170°C (chaleur tournante ou 180°C statique). Beurrer avec l'huile de noix de coco et fariner un moule de 20-22 cm (on peut utiliser un moule à kouglof en métal comme ici).

  2. Mettre les morceaux de chair de courge (sans la peau) dans le bol du mixeur avec le zeste et le jus d'orange, l'huile, une pincée de sel. Mixer afin d'obtenir une sorte de purée (la courge est utilisée crue).

  3. Dans un saladier ou la cuve d'un robot, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu'à ce qu'ils deviennent mousseux (pas besoin qu'ils soient clairs ou doublent de volume). Ajouter la purée précédente.

  4. Tamiser la farine avec la levure et la poudre d'amandes. Les incorporer délicatement au reste, en ajoutant le chocolat, sans trop travailler la pâte afin d'obtenir un ensemble homogène.

  5. Verser le tout dans le moule, tapoter pour avoir une bonne répartition et enfourner plutôt dans le bas du four pendant 30 minutes environ. Le gâteau va gonfler, colorer, de fendre un peu. En enfilant un cure-dent dans la pâte, il doit ressortir presque sec (pas complètement).

  6. Laisser tiédir puis démoule d'un coup sec. Déguster tiède ou à température ambiante.

Notes

Conseils :

Conservation : ce gâteau est très bon juste tiède du fait des petits morceaux de chocolat légèrement fondus mais il est aussi très bon après quelques heures quand les parfums auront diffusé. Il se conserve deux jours à température ambiante, recouvert de film alimentaire ou bien trois jours au frais. Une fois complètement refroidi, vous pouvez le congeler bien envelopper dans du film alimentaire ou une boîte hermétique. Il suffira de la faire décongeler (éventuellement congelez directement des tranches) quelques heures à température ambiante. 

Variantes : compte tenu du côté assez neutre de la courge (que vous pouvez remplacer par du potimarron, de la courge musquée, ce sera plus coloré) il est très important de parfumer le gâteau.

Ici l’orange apporte un vrai plus mais vous pouvez remplacer le zeste par du zeste de citron jaune, par des épices comme la cannelle, le clou de girofle, la coriandre ou de la cardamome. Vous pouvez remplacer le jus d’orange par du jus de pomme ou simplement de l’eau

Vous pouvez remplacer les amandes par des amaretti ou de la poudre de noisettes ou de noix.

Avec laitages (selon ce qu’on a à disposition et ses exigences 😉 : remplacez le jus d’orange par du lait ou, encore mieux, du lait fermenté et l’huile par du beurre fondu.

La recette est inspirée d’un blog italien très sympathique et clair Tavola Arte e Gusto

Imprimer

29 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer