Italie Lombardie (Milan) Plats Recettes de cuisine Viandes

Osso buco à la milanaise (recette et vidéo)

Ossobuco milanaise recette et vidéo
Ossobuco (et pas osso bucco)

Réconfortant à souhait, avec ce goût d’antan à la fois simple mais avec une saveur unique (la gremolata !). C’est doux moelleux, gentil… Je vous propose l’ossobuco à la milanaise (l’authentique et plus ancien, sans sauce tomate, vous verrez on sent beaucoup plus tout le reste 😉 en recette et aussi en vidéo ! Parfait si servi avec du risotto à la milanaise (au safran). Un plat d’hiver très facile, très italien qui réchauffe les coeurs.

Comment réussir l’osso buco ?

Il s’agit d’un plat mijoté à la cuisson douce avec de la viande tendre qu’est le veau. En gros, il ne faut pas faire grand-chose mais il est important de:

  • Respecter les étapes (faire revenir la viande à part par exemple)
  • Utiliser les légumes (soffritto, le trio italien) et le bouillon (on peut aussi y ajouter du vin blanc en début de cuisson
  • Bien le parfumer au dernier moment avec la gremolata, ce mélange de persil, ail et zeste de citron (des fois aussi des anchois), la touche unique
Osso buco milanaise
Recette et vidéo ossobuco (et pas osso bucco) à la milanaise
Osso buco milanaise

Osso buco à la milanaise

Type de plat: Plat
Cuisine: Italienne
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 2 heures
Portions: 4 personnes
Auteur: Edda Onorato

La vraie recette italienne de l'osso buco (et non pas osso bucco) à la milanaise (sans sauce tomate). Facile et réconfortant.

Imprimer

Ingrédients

  • 4 tranches jarrets de veau de même dimension 3 cm épaisseur environ
  • 80 g beurre
  • 1 oignon
  • 1 carotte
  • 2 branches céleri
  • 40 cl bouillon de viande ou végétal
  • 1 gousse ail
  • 1/2 bouquet (feuilles) persil plat
  • 1 citron jaune non traité
  • farine
  • sel
  • poivre

Instructions

  1. Piquer les bords de la viande (elle se rétractera moins en cuisson, pas obligatoire). La passer dans la farine. Faire revenir dans grande poêle 60 g beurre et faire dorer quelques minutes la viande des deux côté (ne pas superposer les morceaux de viande). Enlever de la poêle et garder au chaud.

  2. Dans le même poêle, ajouter le beurre restant (20 g) et faire revenir l’oignon ciselé, la carotte et le céleri.

  3. Dès qu’ils colorent (il faudra quelques minutes) ajouter la viande à plat. ). Saler légèrement. Verser le bouillon, couvrir et cuire à feu moyen-doux pendant au moins une heure. Vérifier la cuisson (la viande doit devenir très tendre), si besoin prolonger la cuisson d’une demi-heure et ajouter un peu d’eau chaude.

  4. Cinq minutes avant la fin de la cuisson préparer la gremolata. Hâcher très finement les feuilles de persil avec l’ail, ajouter le zeste du citron

  5. Verser cette gremolata sur la viande et cuire encore, à découvert, 5 minutes. Saler et poivrer. Servir chaud avec son jus, accompagné d’un risotto à la milanaise au safran.

Video

Notes

Conseils :

Conservation : la viande se conserve bien jusqu’au lendemain (voire deux jours au frais), pensez à ajouter la gremolata (ou un supplément) peut avant de servir et réchauffer le tout.

Risotto à la milanaise : vous avez la recette du risotto au safran sur le blog. 

 

30 Commentaires

  • 5 stars
    Bonjour Edda, quelle délicieuse recette!! C’est donc celle là, l’originale alors, sans tomate; je prends note alors 😉 Belle journée à toi !

  • Hello Edda!
    Un classique de la cuisine italienne, et merci pour la précision sans tomate. Un plat goûteux avec l’incontournable gremolata.
    Bises.

  • Bonsoir Edda
    Oh la la que du bonheur en ce début d’année : un osso buco servi avec un risotto , tu nous gâtes, j’adore !
    Merci pour cette belle recette qui plus est sans tomates.

  • J’ai fait cette recette hier et wouah que c’etait bon😋😋 J’avais l’habitude de le faire avec de la tomate et j’avoue qu’à la milanaise c’est vraiment autre chose, le risotto au safran très bon, j’ai bien aimé mais mon époux moins! D’habitude j’accompagne avec des pâtes fraîches, mais il a mangé quand même 😃😀
    Merci pour toutes ces magnifiques recettes
    Bon week-end

  • Bonjour, par quoi est il possible de remplacer le persil ? j aimerais essayer cette recette mais avec une autre herbe.
    merci pour vos recettes, mon mari de Turin est toujours enchanté ! ce soir c était risotto à la trévise et on s est tous régalés !

    • Bonsoir Ellen,
      Merci pour le message, ravie pour le régal ! Vous pouvez remplacer par de la ciboulette ou éventuellement du thym frais (bien sûr ce sera différent).
      Belle soirée

  • 5 stars
    Bonsoir,
    Je n’ai pas l’habitude de laisser des commentaires mais c’est la deuxième recette de votre blog que je teste et que nous trouvons vraiment délicieuse. Dans celle-ci, j’apprécie le fait qu’il n’y ait pas de tomates et je trouve que la gremolata est un vrai plus. Elle apporte une note très sympa. Bref, simple et délicieux. Que demander de plus.
    La première recette, dont mon fils de 11 ans raffole (est qui m’a fait découvrir votre blog) est la salade de pâtes tomates mozzarella à la checca.
    Je reviendrai avec plaisir sur votre blog pour d’autres délices.

    • Un grand grand merci pour le message et l’enthousiasme, si contente que vous vous régalez !
      Venez autant que vous le souhaitez 🙂
      À bientôt

  • Nous nous sommes régalés! Merci pour cette recette délicieuse! C’est la deuxième fois que je réalise une de vos recettes, après le cheese cake, et à chaque fois, c’est succulent…

  • 4 stars
    L’osso bucco ici on adore ca ! et j’ ai aussi l’habitude d’y mettre de la sauce tomate. J’essaierais sans la prochaine fois
    bonne idée le risotto ca me changera des pâtes lol
    merci pour ce partage Edda

  • Bonjour Edda, quelle est la différence en goût avec la recette de 2012 in bianco ? Je vois qu’il y avait beaucoup plus de bouillon, mais un peu moins de beurre. Laquelle est la plus authentique ?
    J’adore votre site, c’est ma référence pour la cuisine.

    • Merci beaucoup pour la fidélité et vos mots ! Les deux sont authentiques, c’est une question de subtilités et de goûts (par exemple dans l’une il y a les anchois dans la gremolata et dans l’autre pas).
      Belle soirée

  • Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog. Je vais faire votre recette cette semaine pour des amis, et vous direz les commentaires. Par contre je suis étonnée qu’il n’y ait pas de basilic. Bon apm

    • Bienvenue Ghislaine, vous me direz alors !
      Concernant le basilic il n’y en a jamais sur l’osso-buco traditionnel. Tout d’abord car c’est un plat d’hiver (donc pas de basilic) et ensuite car c’est un plat du Nord, de la Lombardie et leurs mets n’en contiennent pas (le basilic partout est un cliché 😉
      Belle soirée

  • 5 stars
    Edda, tu as révolutionné ma vision de l’osso buco avec ta recette ! Définitivement A-DO-PTEE ! 😀 Exit les tomates haha

Commenter

Evaluation de la recette




Partagez
Tweetez
Enregistrer