Recettes de cuisine

Truffes brésiliennes à la noix de coco (Beijinho)

truffes bresiliennes coco beijinho
Truffes à la noix de coco (beijinho ou presque)

Ou presque… Doux, rond, coco et cacao… Des truffes à la noix de coco inspirées des Beijinho : des petits baisers brésiliens ;-). Plein de promesses non ? Si vous souhaitez servir à la fin du repas (ou quand vous voulez) une petite bouchée gourmande, avec une touche d’évasion… ou si vous souhaitez utiliser le reste de lait concentré sucré qui dort chez vous, voici une super recette qui ne prend que quelques minutes et sans cuisson. Il ne s’agit pas exactement la recette traditionnelle des truffes brésiliennes car ici il y du cacao en plus (comme dans les brigadeiro) et pas de beurre ni de cuisson. Ils me rappellent un peu les Bounty mais sans la chocolat et moins sucrés.

La saveur est simple, franche, ce n’est pas particulièrement sucré, au contraire. La petite douceur parfaite avec le café. Vous pouvez même vous amuser à les réaliser avec les enfants.

Aller à la recette
truffes bresiliennes coco cacao trois ingrédients
Truffes faciles à la noix de coco et cacao (recette d’inspiration brésilienne)

Les ingrédients des truffes coco cacao

Il y en a que trois et c’est très pratique quand à la maison on n’a plus de sucre, de beurre, de farine ou d’oeuf… la catastrophe quoi 😉

  1. Lait concentré sucré
  2. Poudre de noix de coco (noix de coco râpé)
  3. Cacao en poudre

Comment réaliser les Beijinho ou cette version

Les Beijinho originaux sont composés également de beurre (et décoré avec des clous de girofle) et sans la cacao. En général on mélange tout et on fait cuire le tout dans une casserole une dizaine de minute afin que l’ensemble épaississe. Et puis on laisse reposer avant de réaliser les truffes

Dans ma version rapide, il suffit de tout mélanger (pas de cuisson et pas de beurre) et de faire reposer au frais avant de réaliser les boules. Voilà simple comme bonjour !

beijinho truffes bresiliennes coco lait concentre
Truffes coco lait concentré (beijinho)

D’autres recettes avec du lait concentré sucré

Bouchées chocolat coco façon Bounty
Des bouchées au chocolat coeur de coco façon Bounty en version maison et peu sucrée. Une recette simplissime parfaite en fin de repas, à offrir…
Voir la recette
Key lime pie : tarte au citron vert de Floride
La recette parfaite de la tarte au citron vert (cuite) avec une crème super soyeuse. En plus facile et rapide (avec des biscuits et du lait concentré sucré)
Voir la recette
key lime pie tarte citron vert recette
Gâteau aux trois laits (tres leches cake)
Gâteau mexicain aux trois lait : lait frais, lait fermenté et lait concentré sucré. Moelleux, humide, frais et gourmand !
Voir la recette
gateau aux trois laits
Crèmes au lait concentré et à la vanille
Des petits crèmes prises, super simples, au lait concentré et à la vanille (avec juste trois ingrédients).
Voir la recette
creme facile lait concentré
beijinho truffes bresiliennes coco lait concentre

Truffes coco et cacao au lait concentré sucré (Beijinho)

Type de plat: Dessert
Cuisine: brésilienne
Temps de préparation: 15 minutes
Repos: 1 heure
Portions: 20 pièces
Auteur: Edda Onorato
Des truffes faciles et rapides avec juste trois ingrédients : poudre de coco, lait concentré sucré et cacao inspirées d'une recette brésilienne (beijinho)
Imprimer la recette

Equipment

  • 1 Saladier
  • 1 cuillère

Ingrédients

  • 180 g lait concentré sucré
  • 100 g coco en poudre (noix de coco râpée) + 3 càs pour l'enrobage
  • 3 càs cacao non sucré

Instructions

  • Verser le lait concentré dans un saladier. Ajouter le cacao puis le poudre de noix coco (les 100 g).
  • Mélanger avec une cuillère jusqu'à obtenir une pâte un peu molle.
  • Couvrir et laisser reposer une heure au frais.
  • Verser le reste de noix de coco dans une assiette plate.
  • À l'aide des mains humides, former des boulettes de la taille d'une noix puis enrober dans la poudre de noix de coco.
  • Déguster de suite ou garder au frais.

Notes

Conseils :
Conservation : ces truffes se conservent 3-4 jours au frais dans une boîte. Pensez à les sortir 10 minutes avant de déguster.
Variantes : sur cette base vous pouvez
  • enrober les truffes de chocolat noir comme dans ces bouchées chocolat coco façon Bounty
  • omettre le cacao (dans ce cas ce sera presque comme la traditionnel à la différence qu’il n’y a pas de beurre et que ce n’est pas cuit)
  • ajouter (toujours sans la cacao) un arôme comme des zestes de citron vert

8 Commentaires

  • Bonjour
    Cela ressemble à la recette des truffes à la ricotta , et noix de coco,qui sont appréciées car peu sucrées.
    Peut on remplacer le lait concentré sucré par du non sucré ,et rajouter du sucre glace ,éventuellement ?ou la texture est différente…?
    PS merci pour toutes vos recettes …j ai découvert avec plaisir votre site en fin d annee ,et je comprends mieux les influences régionales de la cuisine de mon enfance. .entre Emilie Romagne et Marches , pas facile de retrouver le goût exact d autrefois ….sans cahier de recettes de grand-mère, hélas !
    Grâce à vous ,j ai enfin osé faire les Vincisgrassi pour les fêtes…..le plaisir de mon parrain de 92 ans qui y a retrouvé le gout de sa jeunesse ….
    Amicalement

    • Merci beaucoup Murielle pour le message, ravie que vous retrouviez les secrets de la vraies cuisine italienne… et si contente pour les vincisgrassi !
      Pour revenir aux truffes, je n’ai pas testé avec le lait concentré non sucré mais ce qui est sûr c’est que ça n’a pas la même texture/tenue.
      En tous cas, je vous suggère de tester la recette, elle n’est pas particulièrement sucrée au contraire, je trouve.
      Bonne soirée !

  • Génialement simple!!!
    Il nous manquait des petits chocolats pour accompagner le café lors de notre réunion de famille.
    Cette recette tombait à pic. J’ai doublé les quantités et j’ai enrobé une moitié de coco et l’autre de cacao.
    Merci Edda

  • Bonjour!
    Je suis brésilienne et aimaint, comme tous les brésiliens, le « Beijinho », je dois faire une correction dans la recette que vous avez publié. Dans le « Beijinho » il n’y a pas de cacao, ni chocolat. Le « Beijinho » on fait avec le lait concentré, beurre et noix de coco rapée fraîchement. On le fait cuire à la cassarole, jusqu’au point pour pouvoir rouler à la main. On regarde quand l’appareil comence a décoler du fond de la cassarole. On le laisse refroidir, pour pouvoir faire des petites boules, on passe au sucre semoule et on met un clous de girofle par dessous, C’est incroyablement bon!!!
    C’est le « Brigadeiro » qui as le cacao ou le chocolat en poudre, mais il n’as pas de noix de coco. C’est tellement bon!

    • Bonjour Jane,
      Merci beaucoup pour le message et oui les deux sont très bons !…. Concernant la remarque c’est exactement ce que j’ai expliqué dans l’introduction au billet et mes notes (d’ailleurs les premiers mots sont presque). J’ai bien indiqué qu’il s’agit d’une inspiration, que j’ai ajouté, le cacao et omis le beurre et la cuisson (à partir de la ligne 4 😉 ou dans le paragraphe Comment réaliser…)
      C’est la même idée, je souhaitais la faire découvrir mais comme précisé à plusieurs reprises ce n’est pas en effet la recette traditionnelle.
      Bonne journée et à bientôt !

Commenter

Evaluation de la recette




Partagez
Tweetez
Enregistrer