mardi 27 août 2013

Gnocchi sardes au ragù de saucisse (Malloreddus alla Campidanese)

Pâtes sardes au ragù de saucisse, fenouil et pecorino
Pâtes au ragù de saucisse
Je ne pouvais pas vous laisser sur votre faim avec des gnocchetti sardes (Malloreddus) tous crus et tous nus n'est-ce pas ? Voici donc, après la base de ces pâtes maison, le ragù (et oui encore un) qui les accompagne. Une sauce très classique qui ne lasse pas, généreuse et gourmande. Vous n'aurez plus faim après ;-)
Il s'agit de la sauce à la Campidanese, typique du côté Sud Ouest de la Sardaigne (entre Cagliari et Oristano) le Campidano : un ragù de tomate (vous pouvez utilisez la passata maison), saucisse (sarde ;-) qui est servi avec du pecorino (sarde lui aussi, c'est un des meilleur).
Une sauce un peu rustique, sans chichi assez essentielle. Elle vous rappellera sûrement les lasagnes à la ricotta, saucisse et pecorino :-).

En principe on ajoute un peu de safran (qui se perd un peu à vrai dire ;-) et certains utilisent de la saucisse avec du fenouil (ma version préférée). Ce dernier va apporter du peps et une note de légèreté qui se marie bien avec la saucisse.
Comme tous les ragoûts de viande, vaut mieux si prendre à l'avance (c'est encore meilleur le lendemain quand toutes les saveurs auront diffusé) et l'avantage c'est qu'on peut tranquillement le congeler.
Pâtes sardes au ragù de saucisse et pecorino
Malloreddus à la Campidanese
Gnocchetti sardes (Malloreddus) au ragù de tomate, saucisse et fenouil (pour 4 à 6 personnes)
  • 450 g de gnocchetti sardes (recette maison ICI) ou autre format de pâtes de blé dur courtes et petites
  • 40 cl (400 g) de coulis de tomates (passata : recette maison ICI)
  • 300 g de saucisse fraîche (dans l'idéal sarde avec aussi un peu de fenouil sauvage) à défaut de chipolata nature ou autre
  • 1 oignon moyen jaune ou rouge
  • 1 petit piment d'oiseau (facultatif)
  • 1 pincée de safran (facultatif)
  • 1 pincée de graines de fenouil sauvage (facultatif)
  • huile d'olive vierge extra, sel
  • pecorino sarde (plus ou moins affiné, si sec, le râper) pour servir
1. Préparer le ragù même à l'avance. Couper la saucisse dans le sens de la longueur de manière à inciser le boyau et récupérer uniquement la chair. 
2. Faire revenir dans une casserole à fond épais l'oignon ciselé avec 3 cs d'huile d'olive. Ajouter le piment puis la chair de saucisse émiettée. Mélanger et faire colorer la viande. Ajouter ensuite le fenouil et la sauce tomate. Cuire encore 5 minutes puis baisser le feu et cuire très doucement pendant une heure environ. La sauce doit devenir plus dense (si trop, ajouter un peu d'eau), savoureuse mais encore liquide. Un quart d'heure avant la fin on peu ajouter le safran dilué dans un peu d'eau. Éteindre et laisser reposer. Saler si besoin.
3. Chauffer une grande quantité d'eau dans une casserole. Saler et y plonger les pâtes. Mélanger et cuire une dizaine de minutes (si préparées maison) ou le temps indiqué sur le paquet. Ajouter une louche d'eau de cuisson au ragoût et mélanger.
4. Égoutter les pâtes, les plonger dans la sauce et mélanger. Servir de suite avec le pecorino.
Le ragù de saucisse peut très bien se congeler, refroidi et bien couvert au contact de papier film. Il suffira de le faire décongeler doucement au frigo avant de le réchauffer.

29 commentaires:

  1. Délectable! Ce plat est simplement parfait.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. C'est comme ça que je les préfère... ou avec un pesto.

    Quand je suis en France, à la place de la saucisse sarde, j'utilise du saucisson sec (pas sec) pour essayer de coller un peu au niveau du goût :-)

    RépondreSupprimer
  3. Ogni volta che guardo ilt tuo blog e le tue foto mi viene in mente una parola: elegante.
    compliment!

    RépondreSupprimer
  4. Sono felicissima che tu abbia realizzato questo nostro piatto in tal modo..Brava!!!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour j'ai commandé cette petite planche sur Amazon ,on a en plus le petit baton pour lrs garganelles,pour 12 euros!
    Bons gnocchi,
    Elisabeth

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elisabeth, super !
      Pour les garganelli normalement ce n'est pas vraiment une planche mais des cordes (plus délicat). Vous me direz...

      Supprimer
  6. Bonjour à vous
    Merveilleux le ragù de tomates dont les parfums concentrés nous ont transportés en Italie!!!n'ayant pas de piment oiseau, je l'ai remplacé par du piment d'espelette! Petite entorse à l'original, pardon!
    Bonne soirée
    Mamijo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je suis ravie qu'il vous ait plu ! Merci :-)

      Supprimer
  7. voila un petit plat que j'aimerai bien voir dans mon assiette!!!

    RépondreSupprimer
  8. Oula comme ça m'a l'air vraiment délicieux!! Une vraie petite tuerie!
    Je me sens en vacances rien qu'en regardant ton assiette!
    Belle soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Max a fait goûté cet été à Stef des gnocchis et il a bien aimé, je suis certaine que ta recette lui plairait aussi

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour cette recette de ragù très simple qui nous a régalés hier... Je n'avais pas de graines de fenouil sauvage et je les ai remplacé par des graines d'anis vert, je crois que le goût est comparable et j'ai apprécié cette pointe de légèreté sur la saucisse. J'en profite pour signaler une petite erreur dans la liste des ingrédients : il manque le poivron qui apparaît dans le corps de la recette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci Aurélia pour le retour, je suis très contente que vous vous soyez régalés ! Bonne idée l'anis vert je n'y aurais pas pensé, j'aurais opté plutôt pour des graines de fenouil classiques.
      Merci également pour la signalisation, en fait quand j'ai écrit poivron je voulais dire piment ;-) C'est rectifié.
      Belle journée !

      Supprimer
  11. Tous les ingrédients sont prêts pour cette recette qui me donne bien envie depuis un moment! Une seule question: comme tu dis qu'il vaut mieux ne pas préparer trop en avance les gnocchis, penses-tu qu'il vaudrait mieux les cuire juste après les avoir préparés dans l'après-midi pour les réchauffer dans la sauce le soir venu ... ou est-ce tout de même une hérésie de les cuire avant ? ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Edda,
    J'ai fait cette recette hier avec de la perugina que j'ai rapportée de Nice, c'était parfait! Encore merci pour tout! Bien amicalement,
    Fabien

    RépondreSupprimer
  13. J'ai justement encore des saucisses italiennes au fenouil dans mon congélateur. Je la met habituellement dans des pâtes au four ou dernièrement sur une pizza... mais je vais tenter cette nouvelle recette qui a l'air très bonne! Je les trouvais habituellement dans certaines grandes surfaces en Belgique ces saucisses mais maintenant en France je ne sais pas ou en trouver. Des idées?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sera pour demain soir! Je dégèle mes saucisses :-)

      Supprimer
    2. Coucou Edda. Nous avons tous les deux adoré ce plat! On l'a fait avec de la saucisse au fenouil sans safran et j'avoue avec des pâtes achetées (pas le temps de faire maison). Comme je dis souvent "simple et efficace"! A refaire sans hésiter.. je ferai mon stock de ces saucisses en retournant en Belgique! Bon dimanche!

      Supprimer
    3. Super, merci beaucoup pour le retour ! Bon dimanche

      Supprimer
  14. planche a gnocchi

    http://www.amazon.fr/gp/offer-listing/B0047T6VC6/ref=sr_1_1_olp?ie=UTF8&qid=1409420089&sr=8-1&keywords=planche+à+gnocchi&condition=new

    RépondreSupprimer
  15. Les bons malloreddus! J'adore c'est un délice..j'ai acheté la planchette en Sardaigne l'année dernière..

    RépondreSupprimer
  16. Je découvre votre blog que j'ai tout de suite mis dans mes favoris, en admirateur de l'art de vivre à l'italienne. Je viens de faire la recette avec ce que j'avais dans mon garde-manger, à savoir des gnochetti sardi De Cecco, de la passata maison, des chipolatas aux herbes (je n'ai pas de finocchio, et c'est dimanche !), piments oiseaux, et safran (je suis pour !). Verdict de mes convives ce soir. Mais j'ai goûté, bien sûr, et en suis d'ores et déjà très fier. Merci infiniment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Silvano et bienvenue !!!

      Supprimer