mardi 24 septembre 2013

Rôti de porc aux figues (et conseils de cuisson)

Rôti de porc aux figues et romarin
Rôti porc
Ah un plat de viande, facile, savoureux, un peu doux et surtout qui se fait tout seul : un rôti de porc au four avec des figues fraîches. Le sucré-fruité et le porc c'est toujours un mariage réussi n'est-ce pas ? (comme dans ce filet mignon de porc au vin rouge et raisins).
Le four a toujours été mon ami. Quand j'ai des invités à l'improviste, n'ai pas le temps de mettre les mains à la pâte, je suis fatiguée... il travaille un peu à ma place. Et puis j'aime les parfums qui s'en dégagent, ils me rappelleront toujours les dimanches d'enfance et d'adolescence avec les rôtis de ma mère (ou ses gâteaux d'ailleurs).
À la maison on adore les figues, ce fruit rustique, un peu sauvage et si lié à la Méditerranée. Et je dois dire qu'avec ce rôti elles ont fait des merveilles. C'est bon d'ailleurs aussi avec le jambon, un grand classique italien comme dans cette pizza au jambon et aux figues). Les figues apportent ce côté sucré presque caramélisé mais qui reste un fruit avec sa texture, son eau. Elles se marient parfaitement avec la saveur linéaire du porc.

Concernant la cuisson (temps, température), plus bas je vous donne quelques conseils... au milieu de mille méthodes qui s'appliquent. Sachant qu'ici c'est une cuisson classique à l'ancienne on va dire, pas de basse température (autre sujet passionnant mais il faut encore plus de temps).
Voilà une petite idée de plat pour ce soir.
Rôti de porc aux figues, recette et conseils de cuisson
Porc aux figues
Rôti de porc au four aux figues fraîches et romarin (pour 4 à 6 personnes)
  • 1-1,2 kg de rôti de porc (dans le filet), si possible avec moins de lard possible ajouté par le boucher ;-)
  • 400 g de figues fraîches
  • 2 branches de romarin
  • 2 feuilles de laurier
  • huile d'olive vierge extra, sel et poivre

1. Préchauffer le four à 210°C. Enfiler dans les filets du rôtis les branches de romarin et sur le dessus les feuilles de laurier. Saler et poivrer. Poser le rôti dans un moule ou sur la plaque recouverte de papier cuisson. Verser un filet d'huile d'olive et mettre au four un quart d'heure environ (le temps que la surface colore (réaction de Maillard :-). Baisser la température du four à 180°C et cuire encore 30 minutes, en arrosant de temps à autre.
2. Pendant ce temps couper en quatre et éplucher (si on aime) 300 g de figues. Quand le rôti a cuit 45 minutes environ, ajouter les figues à côté. Saler, poivrer. Arroser tant la viande que les figues avec le jus. Cuire 10 min puis retourner le rôti sur le côté et cuire encore 10 minutes.
La viande doit être dorée, encore un peu juteuse (en la piquant le jus doit être clair ou doré aussi pas rouge) et un peu rétractée. La cuisson à coeur (si on a une sonde) doit être autour de 80-90°C. Laisser reposer quelques minutes puis couper en tranches fines (en ayant soin d'enlever la ficelle et le laurier ;-) et servir avec les figues cuites et le reste des figues fraîches.

Conseils :
- Comme vous pouvez constater un rôti c'est sympathique : on met tout au four et on attend ! Mais il faut quand même prendre quelques précautions comme arroser de temps à autre la viande et vérifier la couleur du jus
- Le temps de cuisson pour le porc est d'environ de 40 min par livre (donc 80 min par kilo). Cela dépend aussi des goûts et du four, le mieux serait d'utiliser une sonde (80-90°C à coeur). Mais bon sans et en vérifiant la couleur du jus ça marche aussi
- autre méthode de cuisson : faites rissoler le rôti dans une poêle et de tous les côtés de manière à ce que la surface soit doré, puis mettez-le au four à 160-170°C pendant le temps indiqué. Certains pour éviter la perte de jus enveloppe le rôti dans du papier aluminium. Mais là aussi il faut faire attention à ce que la croûte qui s'est formée ne ramollisse pas dans la vapeur.
- Vous pouvez très bien préparer le rôti à l'avance, puis le couper et le réchauffer à la poêle avec son jus (bien gardé)
- au lieu des figues vous pouvez servir avec des pommes, des coings, des mirabelles, autres prunes... Le porc aime ses amis sucrés.
- enfin certains préconisent de ne pas préchauffer le four pour que la viande ne dessèche pas. Je n'ai jamais essayé et j'ai quelques doutes : je crains que la viande devienne un peu 'cuite à l'eau'. Avez-vous testé ?

22 commentaires:

  1. Je ne dirai qu'un mot : délicieux !

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique recette ! Je n'ai jamais osé essayer le four froid au départ, mais mon boucher, qui est fantastique, recommande très souvent cette méthode quand il donne des conseils de cuisson de rôtis à ses clients. Je pense qu'il est digne de confiance (vu sa viande, je ne le vois pas donner des conseils qui la gâcheraient), encore faudrait-il que je me lance un jour !

    RépondreSupprimer
  3. mmmh, elle donne envie cette recette! malheureusement, difficile de trouver des figues fraîches goûteuses à Bruxelles... ce sera donc la version aux pommes pour moi ce week-end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très bon avec les pommes aussi :-)

      Supprimer
  4. Anch'io adoro cucinare con i fichi freschi e con la carne di maiale stanno che è una meraviglia...anche con il pollo secondo me, ma la carne di maiale è un pò più grassa e richiede il dolce, no? peccato che i fichi finiscono presto e con quelli secci non è la stessa cosa...
    ciao !

    RépondreSupprimer
  5. Démarrer la cuisson à four froid n'est pas un problème pour toutes les viandes blanches rôties, idem pour le rôti de veau je le fais régulièrement.

    RépondreSupprimer
  6. C'est effectivement délicieux et c'est un vrai plat familial du dimanche!...avec du porc fermier nourri aux grains quel bonheur!..j'utilise la méthode que vous citez rissolage sur toutes les faces puis cuisson douce à 160° avec beaucoup d'oignons et des pommes de terre coupées en deux (variété chair ferme, par ex. les belles de fontenay,ou des pommes grenailles entières avec la peau etc..)
    Il faudra que je teste avec des fruits pour changer de la tradition! Merci pour cette belle réalisation et qui met l'eau à la bouche!...
    Belle soirée à vous, Mamijo

    RépondreSupprimer
  7. merci pour toutes ces explications, j'ai l'habitude de cuire mon roti en cocotte.
    j'avoue qu'avec vos explications, je me lancerais bien dans la cuisson au four
    un grand merci pour toutes les bonnes recettes que vous nous proposez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous pour le gentil message !!

      Supprimer
  8. L'ideale per un pranzo della domenica con tutta la famiglia... me ne ricorderò! Buona giornata Edda! Cri

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, effectivement ça doit être délicieux, par contre je ne comprends pas : le temps de cuisson donné en conseil est de 80 min par kg or dans la recette on a d'abord 15 puis 30 (=45 comme dit en dessous quand on rajoute les figues) puis 2 fois 10 soit 65 minutes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean-Louis,
      Merci pour le message.
      Les temps indiqués en théorie sont indicatifs, cela dépend des goûts, des fours et même de l'épaisseur du rôti (s'il a du gras etc...). Dans le cas précis j'ai en effet cuit un peu moins. Je vous conseille de vérifier à l'oeil (et avec une sonde si vous en avez).
      Bonne soirée !

      Supprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. grazie per la bella ricetta.
    l'ho preparata stasera, avevo dei fichi da finire. ho usato un filetto di maiale, ho solo aggiustato i tempi di cottura. L'ho trovato delizioso!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ciao Erika, grazie, sono contentissima ti sia piaciuto!

      Supprimer
  12. Hum, quel délice! Votre recette m'a donné envie de faire un saut au marché où j'ai trouvé rôti + figues… Je n'ai pas l'habitude de cuisiner bcp de viande, d'où le double succès! Merci!:)

    RépondreSupprimer