mardi 23 juin 2015

Gâteau de semoule et yaourt

Gâteau de semoule et yaourt au sirop et fleur d'oranger
Gâteau semoule yaourt
La Méditerranée est peuplée de gâteaux de semoule. Des gâteaux simples, un peu denses ou moelleux souvent avec du yaourt et très parfumés, notamment à la fleur d'oranger. Aujourd'hui je vous propose une version inspirée d'une recette turque : un gâteau de semoule et yaourt au sirop (et de l'huile d'olive) qui vous lui donner de l'humidité une belle texture, une note sucrée et va permettre une bonne conservation.
Dans mon livre Cuisiner les produits méditerranéens je vous ai proposé une recette de Cypre, à la semoule, yaourt et amandes et sur le blog vous trouverez une version libanaise la Namoura.

Selon les versions, le sirop est servi nature ou parfumé à l'eau de fleur d'oranger ou à l'eau de rose. À vous de choisir. J'ai un faible pour celui à la fleur d'oranger qui donne tout de suite un air léger, une note élégante à ce gâteau finalement assez simple mais qui a toujours son charme.
Par ailleurs, on peut le préparer en avance et en été il se marie très bien avec des fruits à noyaux comme les cerises, les abricots, les pêches...

D'autres gâteaux de semoule ?

Gâteau de semoule, yaourt et huile d'olive (pour 6 personnes)

Pour le gâteau :

  • 300 g de yaourt grec (assez ferme, comme celui de Total) ou à défaut du yaourt à la grecque
  • 180 g de semoule fine + 50 g de farine ordinaire (T55 ou T65)
  • 100 g de sucre semoule ou de canne blond
  • 5 cl d'huile d'olive vierge extra
  • 3 oeufs entiers (180 g sans la coque)
  • 3 càs d'eau de fleur d'oranger  de qualité (ou eau de rose) ou, à défaut de jus d'orange
  • 1 càs (3 g) de bicarbonate alimentaire (en grande surface ou magasin bio) ou de levure chimique ou de poudre à lever

Pour le sirop :

  • 30 cl d'eau
  • 180 g de sucre semoule ou de canne blond
  • 2 càs de jus de citron
  • 4 càs d'eau de fleur d'oranger de qualité (voir ce billet sur l'eau de fleurs d'oranger) ou de l'eau de rose si on préfère

1. Préchauffer le four à 170°C.
2. Préparer le sirop : verser l'eau et le sucre dans une casserole et porter à frémissement jusqu'à ce que le premier soit dissout et il se forme un sirop un peu plus épais. Éteindre, ajouter le citron et l'eau de fleur d'oranger (procéder graduellement et goûter pour obtenir un beau parfum).
3. Beurrer et recouvrir de papier cuisson un moule à cake de 30 cm (ou bien un moule rond à manqué, dans ce cas la cuisson sera plus rapide)
4. Mélanger la semoule avec la farine et la levure. Fouetter les oeufs avec le sucre puis ajouter le yaourt mélangé à l'huile. Ajouter l'eau de fleur d'oranger et incorporer les farines, délicatement afin d'obtenir une texture homogène. 
5. Verser dans le moule et enfourner pendant 30 minutes environ : le gâteau doit dorer et en enfilant la pointe d'un couteau ou un cure-dent, elle doit ressortir presque sèche.
6. Sortir le gâteau, le laisser à peine tiédir quelques minutes puis y verser le sirop refroidi. Laisser encore tiédir, éventuellement au frais puis démouler et reverser du sirop dessus.
Servir à température ambiante avec un thé ou une tisane

Conseils :
- Ce gâteau se conserve bien un ou deux jours, couvert à température ambiante et jusqu'à 3 jours au frais (mais je préfère le déguster avant).
- Chaque eau de fleur d'oranger a une puissance différente, l'essentiel est d'en prendre de la bonne au parfum subtil. Vous avez dans ce billet (clic) des conseils de marques. Il se peut qu'il en faille un peu plus comme un peu moins, sachant que quand c'est chaud on le sent plus par rapport à quand le sirop sera refroidi et sur le gâteau.
- Si vous n'aimez pas l'eau de fleur d'oranger vous pouvez bien sûr la remplacer par de l'eau de rose (faut aimer aussi mais c'est très oriental) ou de la vanille ou des zestes de citron.
- Vous pouvez remplacer 40 g de semoule par de la poudre d'amandes ou bien de noix de coco
- Le sirop est volontairement moins dense et moins sucré que les sirops classiques (questions de goûts mais aussi nécessité de conservation en dehors du frigo dans des climats chauds ;-). À vous d'adapter éventuellement sachant que ça reste un gâteau gourmand et sucré comme le veut la tradition :-)

7 commentaires:

  1. Miam ! J'ai un pot de yaourt grec à finir, je crois que je sais ce que je vais en faire :-)

    J'aime beaucoup les 2 autres recettes citées en lien. Je me demandais si en termes de texture, il se rapprochait plutôt de celui de Tessa Kiros (particulièrement bon, et qui se garde très bien) ?

    Le Namoura est très bon aussi, et a l'avantage d'être très très facile à faire (il n'y a quasiment rien à faire), et aussi de ne pas avoir d'oeuf, ce qui fait qu'on peut modifier les proportions à volonté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-)
      Oui ça se rapproche plutôt du premier dans le genre moelleux mais un peu différent.
      C'est vrai que le Namoura est très pratique ;-)
      Bonne soirée !

      Supprimer
  2. Cette recette m'a fait de l'oeil, j'ai testé et elle a été approuvée, j'ajusterai plus légèrement la fleur d'oranger la prochaine fois ;-) merci

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Edda,
    Je viens de finir une énième bouchée de ce gateau que je trouve franchement pas mal...
    Je l'ai cuit à point (30mn 170°) mais regrette de ne pas l'avoir laissé 10mn de plus pour que le dessus et dessous soient peut-être plus fermes ?...
    Pour info (je me permets pour les autres) j'ai utilisé 2 yaourts nature tout simple 125g.
    Et la prochaine fois j'y mettrai de l'amande en poudre comme tu le préconises.
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, merci à vous pour le retour ! Pour ce qui est de la cuisson (sachant que ça reste un gâteau moelleux, notamment du fait de la présence du sirop) comme toujours cela dépend des fours, du moule etc comme indiqué dans mon article http://www.undejeunerdesoleil.com/2016/01/comment-cuire-gateaux-temperatures-moules-temps.html
      Les temps donnés sont indicatifs et je précise l'aspect/texture afin d'avoir le même résultat.
      Bonne soirée et à bientôt !

      Supprimer