dimanche 20 décembre 2015

Bûche tiramisù facile

Bûche tiramisù facile
Bûche tiramisù facile
Une âme italienne et une forme française pour cette bûche tiramisù simplissime et au vrai goût du tiramisù ! Parfait pour les amoureux de ce dessert qui a fait le tour du monde. Et une idée pour Noël non ? Cela fait d'ailleurs genre 3 ans que je souhaitais vous la proposer (tout fini par arriver).
Je vous ai illustré comment réaliser un biscuit roulé pas à pas (recette, astuces, photos) et aujourd'hui voici comment l'utiliser.

J'ai souhaité garder vraiment l'esprit du tiramisù (sans se compliquer la vie en plus) avec une base de biscuit roulé qui se rapproche du biscuit à la cuillère mais vous pouvez très bien opter pour le classique, les deux marchent très bien et avec les même ingrédients. Ensuite j'ai simplement garnie de crème tiramisù. Er bien sûr le tout est surmonté de cacao, c'ets beau et surtout cette petite amertume se marie très bien avec la douceur du reste.
Comme toujours la recette est très détaillée mais elle est facile, même assez rapide à réaliser et se conserve bien.
Inutile de vous dire que la bûche a été très vite dévorée...
Bûche comme un tiramisù
Bûche tiramisù
Bûche tiramisù (le vrai !) (pour 6 personnes)

Pour le biscuit roulé : (voir cet article sur le biscuit roulé)
  • 3 oeufs entiers à température ambiante (blancs et jaunes séparés)
  • 80 g de farine T55 tamisée (ou 50 g de farine + 30 g d'amidon de maïs type Maizena ou de fécule de pommes de terre)
  • 80 g de sucre semoule + un peu
Pour la crème mousse tiramisù :
  • 3 gros oeufs entiers (blancs séparés des jaunes) extra frais
  • 250 g de mascarpone 
  • 80-100 g de sucre semoule + 2 càs pour l'imbibage
  • 4 petites tasses de café serré expresso d ela meilleure qualité possible
  • cacao en poudre non sucré pour la finition

1. Préchauffer le four à 190°C. Tamiser la farine. Poser du papier cuisson sur une plaque bien plate 30x40 cm.
2. Dans un saladier pas trop large ou le bol d'un robot, verser les blancs puis ajouter la moitié du sucre. Commencer à fouetter d'abord à vitesse un peu basse puis en augmentant peu à peu à moyenne/rapide jusqu'à ce que les blancs deviennent mousseux, presque fermes et brillants. Dans un autre saladier fouetter les jaunes avec l'autre moitié du sucre jusqu'à ce qu'ils deviennent clairs. Si on ne souhaite pas se casser la tête (ou on a un seul saladier), on peut fouetter le oeufs entiers. Là aussi il doivent devenir clairs, très mousseux et former une sorte de ruban lorsqu'ils retombent. Il faudra 5 à 10 minutes (attention à ne pas trop fouetter ni trop vite quand même, vérifier la texture).
3. Incorporer la farine tamisée aux jaunes d'oeufs montés, délicatement par mouvements circulaires du bas vers le haut de manière à conserver l'air incorporé. Dans l'idéal mieux vaut utiliser un petite écumoire. La pâte restera bien souple. Incorporer ensuite les blancs en deux fois toujours avec la même délicatesse. La pâte doit devenir homogène et aérée.
4. Verser la pâte sur la plaque et l'étaler finement sur toute la surface (un peu moins de 1 cm, voire 1/2 cm de hauteur) en lissant bien pour que l'épaisseur soit le plus homogène possible (elle sera moins épaisse s les oeufs ont été montés entiers et plus souple/aérienne s'il y a les blancs fouettés séparément).
5. Enfourner entre 7 et 10 minutes : la pâte doit dorer, gonfler légèrement et rester souple au toucher. Attention à ne pas trop cuire autrement elle va dessécher.
6. Saupoudrer la surface du biscuit chaud avec un peu de sucre puis poser dessus du papier cuisson mouillé et froissé ou bien un linge bien humide. Renverser la plaque (le biscuit sera donc sur le linge ou le papier mouillé et recouvert par la plaque), et laisser reposer 5 minutes. Cette opération permet de bien garder l'humidité et de faciliter le démoulage. Retirer la plaque et décoller délicatement le papier du dessus du biscuit.
7. Toujours à l'aide du papier mouillé ou du linge en dessous, enrouler le biscuit dans le papier ou le linge, en serrant un peu mais pas trop. Envelopper de film alimentaire et laisser reposer au frais 10 minutes.
8. Préparer la crème. Fouetter les blancs d'oeuf avec la moitié du sucre d'abord à petite vitesse puis moyenne jusqu'à ce qu'ils deviennent mousseux, bien blancs et presque formes en formant une pointe sur le fouet. 
9. Fouetter les jaunes d'oeufs avec le reste de sucre jusqu'à ce qu'ils deviennent clairs et mousseux.  Incorporer en 3-4 fois le mascaporne délicatement de manière à ce qu'ils soit bien amalgamé (ne pas utiliser le fouet autrement le tout redevient liquide). Incorporer ensuite délicatement les blancs d'oeufs en 2 fois, par mouvements circulaires du bas vers le haut (en soulevant la préparation) de manière à garder l'air incorporé (ils se démonteront légèrement c'est normal). On doit obtenir une crème souple et aérée.
10. Dérouler délicatement le biscuit. Dans une assiette mélanger le café avec le sucre (2 càs) et 4 càs d'eau. À l'aide d'un pinceau imbiber l'intérieur du biscuit avec cette préparation. 
11. Étaler la moitié voire un peu moins de la crème puis enrouler délicatement en évitant de trop serrer mais en faisant quand même des tours (il faudra environ 1/2 cm d'épaisseur de crème à chaque fois). Garnir avec le reste de crème sur le dessus et le pourtour (sur une plus grand épaisseur). Garder au frais au moins 4 heures (voire toute la nuit mais en tous cas mieux vaut couvrir de film alimentaire) pus saupoudrer de cacao et servir.

Conseils :
- Cette bûche finalement assez rapide à réaliser est idéale si vous n'avez pas beaucoup de temps ou  d'expérience en pâtisserie. Le seul point délicat (mais facile hein) est l'enroulage du biscuit, vous avez dans le billet sur le biscuit roulé pas à pas, les photos pas à pas et toutes les explications utiles pour réussir
- La bûche se conserve bien un jour au frais (ne la conservez pas plus de 24 heures du fait des oeufs crus et des blancs montés qui auront tendance à se démonter). Si vous souhaitez la conserver 48 h et un peu plus de tenue vous pouvez cuire les blancs et les jaunes avec le sucre comme dans ce tiramisù aux fraises (cela se fait d'ailleurs beaucoup en Italie). Garnissez de cacao peu avant (voir une heure avant et un peu juste avant de servir)
- Bonne nouvelle : cette bûche se congèle très bien (sans le cacao bien sûr) jusqu'à une semaine voire dix jours. Il suffira de la faire décongeler une nuit au frais avant de servir
- Pour plus de tenue, le congélateur est aussi votre ami : lorsque vous aurez roulé la bûche avec la crème, vous pouvez la couvrir de film alimentaire et la mettre au congélateur une vingtaine de minutes et ensuite garnir l'extérieur.
- En principe dans le tiramisù italien (du moins la version que je déguste depuis toute petite en Italie) il n'y a pas d'alcool car c'est un dessert destiné aussi aux enfants (bon vous me direz qu'il y a du café ;-) mais vous pouvez l'utiliser décaféiné toujours de qualité). De plus café + alcool c'est fort... mais vous pouvez en mettre hein. Je vous conseille plutôt dans ce cas une liqueur de café ou du marsala ou du passito par exemple (ou, à défaut, du rhum). Juste 2 càs à mélanger avec le café.

17 commentaires:

  1. Favoloso,complimenti e grazie,buona domenica

    RépondreSupprimer
  2. Alors comme j'avais prévu de préparer un tiramisu pendant les fêtes, je crois qu'il va prendre la forme d'une bûche grâce à cet article.
    Je vois que tu ne mets pas de marsala dans la recette, est-il inutile ? (Je n'en trouve pas !)
    Merci pour cette recette.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai fait le même style de buche ce week end. Nous avons tous adoré. Il n'en reste plus une miette ;)

    RépondreSupprimer
  4. MERCI!! je là fait jeudi 'j'avais une idée de tiramisu glacé beurk(ils aiment a la maison)moi, j'aime pas sa ,mais grace a toi et ta buche je vais aussi en gouter .
    Bonnes fêtes a tous

    RépondreSupprimer
  5. Décidément avec mes blogueuses préférées, nous avons eu la même idée cette année ;) mon dernier billet est aussi un tiramisu mais en bûchettes dans le style entremet, pour terminer un repas sur une note légère, c'est parfait. Vive le tiramisu, sous toutes ses formes! Je profite de ces quelques lignes pour te souhaiter de belles fêtes de fin d'année toute pétillantes et pleines de gourmandises!

    RépondreSupprimer
  6. Une belle buche, légère et doucement sucrée, mais étonnement pas un iota du gout typique du tiramisu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maxime,
      Je suis très étonnée car c'est exactement la structure (crème, biscuit...) et les ingrédients du tiramisù classique... il change juste de forme. Toutes les saveurs sont là (tous mes convives qui en mangent depuis 40 ans étaient d'accord). Peut-être est-ce dû aux ingrédients utilisés (du bon café ? des bons oeufs ?) ou bien vous avez dû goûter des tiramisù différents et pas typiques.

      Supprimer
    2. Je suis perplexe également, toujours fait les recettes de tiramisu d'Un déjeuner de Soleil ;) Le fait d'avoir utilisé un mascarpone bio, ca peut influer? Qu'il n'y ait que 3 jaunes d'oeuf?

      Supprimer
    3. Je ne sais pas, toujours difficile de dire à distance... il se peut que cela dépende simplement des ingrédients ou peut-être qu'il fallait simplement renforcer le côté café (je sais que ça joue et c'est un peu aléatoire).... Pour les proportions d'oeufs c'est normal pour 250 g de mascarpone (en général c'est 5 à 6 pour 500 g).
      Désolée en tous cas...

      Supprimer
  7. Un délice ! Comme il y avait des enfants, j'ai flambé l'alcool au préalable. Merci et meilleurs voeux pour la nouvelle année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Cata pour le retour ! Et meilleurs voeux à vous aussi ;-)

      Supprimer
  8. Bonjour Edda. Depuis des années je suis un des vos fidèles et j'adore vos recettes. J'aimerais faire cette bûche en gâteau d'anniversaire pour mon petit-fils. Est-ce que la crème va tenir sous le poids de la pâte d'amande ou dois je le renforcer en ajoutant de la gélatine ou plus de crème et moins d'œufs? Merci pour votre avis. Bonne année et merci encore pour vos belles recettes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci Marikje pour la fidélité ! Belle idée dans un gâteau mais comme vous le craignez la crème ne va pas tenir, elle est aérienne et c'est les blancs montés qui donnent cette texture. Il faudrait une crème plus dense avec plus de tenue...
      Belle soirée et à bientôt !

      Supprimer
    2. Merci Edda pour vos conseils. J'ai fait le gâteau avec une créme pâtissière mélanger avec de la mascarpone et pour l'autre couche j'ai pris votre recette de mascarpone avec chantilly et j'ai ajouté du cacao, pour mouiller le génoise j'ai pris le sirop de votre bûche de tiramisu. Il tenait très bien et le goût du tiramisu était bien la. Merci encore pour vos conseils et belles recettes.

      Supprimer
    3. Un grand merci à vous Marijke pour le retour ! Merci également pour les petits plus c'est bon à savoir (et vous avez eu de belles idées d'adaptation je trouve).
      Très bon dimanche !

      Supprimer