vendredi 29 juillet 2016

Confiture d'abricots à la fleur d'oranger

Confiture d'abricots à la fleur d'oranger
Confiture d'abricots à la fleur d'oranger
Cette confiture d'abricots et fleur d'oranger est une merveille qui ne nous lasse pas à la maison. Et si vous aimez ce fruit ou croulez sous les abricots, je vous la conseille vivement.
Je ne compte plus le nombre de fois où je l'ai réalisée, l'été mais aussi hors saison avec des abricots surgelés je l'avoue et... ce n'était pas mal du tout. Un binôme superbe, fruité et envoûtant.
Délicieux sur du pain mais aussi dans une brioche ou sur un fond de tarte aux abricots par exemple.

En ce qui concerne les confiture en général, c'est très simple (préparation ancestrale n'est-ce pas ?) mais il y a quelques petits trucs qui la rendront parfait, je vous suggère donc de lire mon article sur comment réussir les confitures : proportions, préparation, cuisson... Vous serez incollables !
Personnellement j'adore ce petit rituel un peu zen, le parfum qui embaume la cuisine et qui évoque pleins de beaux souvenir d'été à la campagne.

Et voici d'autres idées de belles confitures d'été :
Confiture d'abricots à la fleur d'oranger
Confiture abricots fleur d'oranger
Confiture d'abricots à la fleur d'oranger (pour deux pots de 300 g environ)

  • 600 g d'abricots mûrs mais encore fermes, dénoyautés et lavés (il faudra environ 800-1 kg d'abricots entiers)
  • 400* g de sucre à confiture, ou, à défaut de sucre blanc ou de canne blond
  • 2 càs de jus de citron jaune
  • 4 càs (voire plus) d'eau de fleur d'oranger de qualité (voir mon article sur l'eau de fleurs d'oranger)

1. Dans une large bassine ou casserole, à fond épais, mélanger les abricots avec le sucre et le jus de citron. Porter à frémissement 5 minutes puis éteindre, couvrir avec du papier cuisson et laisser reposer de deux heures à six heures. Les fruits auront commencé a absorber le sucre et rejueter un peu de leur eau.
2. Pendant ce temps stériliser les pots et les couvercles dans de l'eau bouillante (mettre un linge pour éviter que le pot ne cogne) pendant 20 minutes ou bien au four à 130°C pendant 15 minutes. Ne pas sécher et garder au chaud.
3. Reporter le tout à frémissement, en écumant de temps à autre, pendant un quart d'heure environ. La confiture doit napper la cuillère. Pour savoir si c'est prêt, deux astuces sont possibles : 
- mesurer avec le thermomètre 105°C 
- ou réserver une petite assiette au congélateur puis verser dessus quelques gouttes de confiture, si elles en coulent pas c'est que c'est prêt. Voir mes conseils pour réussir les confitures.
4. Éteindre, ajouter l'eau de fleur d'oranger et goûter (chaude elle se sent plus que froide) pour éventuellement en ajouter encore une petit càc. Garder les morceaux de fruits, ou les couper aux ciseaux ou bien mixer le tout selon les goûts. Verser la confiture chaude dans les pots, fermer et renverser pour faire le vide. Laisser refroidir puis remettre les pots à l'endroit

Conseils :
- Conservation : cette confiture se conserve plusieurs mois au frais et à l'abri de la lumière. Une fois entamée elle se conserve environ une semaine au frais.  Si vous avez oublié ou pas envie de stériliser les pots, cette confiture se conserve une semaine au frais
- Cette quantité de sucre est le fruit de nombreux tests. En principe, comme indiqué dans mon article sur comment réussir les confiture, il faudra (notamment pour des raisons de conservation et de texture) utiliser la même quantité de sucre que de fruits (50/50). Personnellement je trouve que c'est un peu trop sucré c'est pourquoi j'ai diminué. Cela étant dit, cela reste une confiture qui reste donc sucrée... en même temps ce n'est pas un dessert que l'on mange à la petite cuillère mais plutôt accompagné de pain, de brioche d'une pâte à tarte.... neutres, qui compensent cet aspect. Vous pouvez aussi diminuer encore de 50-80 g mais la confiture se conservera moins longtemps (autour de deux mois), aura besoin de plus de cuisson et aura une texture plus liquide.
- * la sucre à confiture est un sucre normal qui contient de la pectine, une substance naturelle contenue dans certains fruits (comme la pomme, le coing) et qui permet de 'gélifier' la confiture. Je le trouve très bien car cela permet de moins cuire les fruits et donc de préserver encore plus le goût. Cela étant dit, vous pouvez très bien utiliser du sucre normal
- La fleur d'oranger apporte vraiment une autre dimension : l'abricot reste présent bien sûr mais il y cet arrière-goût frais et floral qui s'y marie à merveille (et reste subtil). Si vous aimez le genre, vous pouvez aussi remplacer par de l'eau de rose. Vous pouvez aussi réaliser la même confiture mais avec du romarin ou du thym, lavés, séchés et ajoutées au moment de la cuisson.
- Vous pouvez aussi ajouter (remplacer la fleur d'oranger) par des épices comme la cannelle, la vanille, le safran...
Confiture d'abricots recette
Confiture d'abricots

5 commentaires:

  1. Abricots (et poires vanillées), c'est ce qui m'a amenée à faire les confitures maison pour manger ENFIN de bonnes confitures gouteuses...
    Il me faudra essayer avec la fleur d'oranger que je réserve à la confiture de pruneaux ;-)
    Les abricots, je les accompagne de leur amande et de romarin... Mmmmm !!!

    RépondreSupprimer
  2. J'adore !!! J'aime faire de la confiture et cette association est des plus savoureuses. Belle journée

    RépondreSupprimer
  3. Hemos coincidido en elaborar una mermelada con el mismo producto, espero la disfrutes tanto como lo hacemos nosotros en nuestros desayunos.
    Besos
    Blanca de JUEGO DE SABORES

    RépondreSupprimer
  4. Je me suis lancée dans ma première confiture avec ta recette, et ce fut un grand succès. Très très bon! Les proportions sont parfaites. Par contre j'ai dû laisser cuire beaucoup plus longtemps, une grosse demi-heure, peut-être parce que ma cocotte n'était pas très large.
    Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci a vous Carla, heureuse du succes !!

      Supprimer