samedi 8 avril 2017

Pizza brocolis et saucisses

Pizza brocolis et saucisses
Pizza brocolis et saucisses
Petites inspiration napolitaine aujourd'hui avec cette délicieuse pizza aux brocolis, saucisses et mozzarella profondément italienne. Cette garniture à la fois bien végétale, avec le peps des saucisses et la douceur de la mozzarella est un régal ! À Naples on la prépare avec des feuilles de brocolis qu'on appelle friarielli et qu'on trouve plutôt localement. Ils sont plus typés en goût, demandent un peu plus de cuisson mais cela donne une pizza encore plus unique.
Et d'ailleurs si vous cherchez des recettes (salées ou sucrées) de cette région, vous pouvez consulter mon article Recettes de Naples et de la Campanie avec plus de 80 recettes !

Je disais profondément italienne, car on mélange souvent une belle quantité de légumes, un soupçon de viande de caractère et un peu de fromage. Les légumes sont ainsi plus sexy et le tout devient un plat unique.
En plus, bonne nouvelle, cette pizza se prépare avec des restes de frigo et même du congélateur.
Bonne pizza !
Pizza brocolis, saucisses et mozzarella
Pizza brocolis, saucisses et mozzarella
Pizza aux brocolis, saucisses et mozzarella (pour 4 personnes)

Préparation : 15 min (+ celle de la pâte à pizza si on la fait maison)
Cuisson : 30 min
  • 500 g de pâte à pizza (recette facile ICI ou recette du pizzaiolo ICI)
  • 1 kg de fleurettes de brocolis (garder la base plus coriace pour une soupe)
  • 150 g de mozzarella bien égouttée
  • 4 saucisses moyennes (de qualité, dans l'idéal de type italien, plus corsées ou bien, à défaut, des saucisses de Toulouse)
  • 2 piments oiseau
  • 2 gousses d'ail
  • huile d'olive vierge extra
  • sel

1. Préparer la pâte à pizza plusieurs heures à l'avance ou même la veille.
Porter à frémissement de l'eau dans une grande casserole, la saler puis y plonger les brocolis et laisser cuire à feu moyen pendant 10 minutes. Ils doivent être bien cuits mais garder encore un peu la forme. Égoutter et passer rapidement sous l'eau froide. Égoutter à nouveau.
2. Pendant ce temps, couper la saucisses en petites tranches. Faire revenir dans une poêle les gousses d'ail coupées en deux, un piment et 3 càs d'huile d'olive. Y poser les morceaux de saucisses puis laisser cuire 5 à 10 minutes à feu moyen, en les retournant régulièrement jusqu'à ce qu'elles colorent un peu et la chair soit cuite. Y ajouter les brocolis et faire sauter à feu vif pendant 2 minutes tout en mélangeant. Éteindre.
3. Préchauffer le four à 230°-240° (chaleur statique) avec deux plaques dedans de manière à les faire chauffer. Diviser la pâte à pizza déjà levée en 4 boules puis étaler chaque boule sur un plan de travail légèrement fariné (on peut s'aider du rouleau ou, encore mieux le faire avec les mains en tournant la pâte sur les bords avec les pouces de manière à l'étirer), à 2-3 mm d'épaisseur. Laisser un bord légèrement plus haut.
4. Poser deux disques de pizza sur une ou deux plaques du four recouvertes au préalable de papier cuisson (ou étaler sur du papier et le poser ensuite sur la plaque). Garnir de la moitié de la farce brocolis/saucisses, saler, verser un filet d'huile et enfourner pendant 10 minutes, plutôt dans le bas du four, le temps que la pâte dorer et cuise en dessous. Couper la mozzarella en petits dés puis l'ajouter à la pizza et enfourner encore 5 minutes.
5. Pendant ce temps préparer les deux autres pizza, les poser sur les plaques et les garnir. Les faire cuire de la même façon.
Verser encore un peu d'huile, saupoudrer de piment (si l'on aime) et déguster les pizza de suite bien chaudes.

Conseils :
- Conservation : comme toutes les pizza d'autant qu'il y a de la mozzarella, elles sont au summum du goût tout juste sorties du four, n'attendez donc pas ! Cela étant dit, si vraiment il vous en reste et compte tenu du fait qu'elles sont peu 'mouillées) vous pourrez les réchauffer au four à 180°C 5 à 10 minutes. Elles sècheront un peu mais restent bonnes.
- Cuisson : comme toutes les pizza, il est très important de cuire à haute température (selon vos fours) et statique (pour éviter qu'elles ne sèchent trop à chaleur tournante). Vous pouvez monter plus haut mais vu la garniture, j'ai préféré rester autour de 230°C. Faites bien attention quand vous la sortez du four, c'est chaud ;-). En ce qui concerne la garniture, en fait il y a trois cuisson : les brocolis dans l'eau puis avec les saucisses pour le goûts et pour retirer l'excédant d'eau et enfin au four pour concentrer encore plus les saveurs.
- Pour s'organiser : comme indiqué dans mes nombreux articles sur la pizza, vous pouvez très bien préparer la pâte à l'avance (et même la congeler même si je la préfère fraîche) jusqu'à 48h. De plus elle n'a besoin que d'une levée. 
- La mozzarella : prenez-en une bonne mais pas besoin de vous ruiner avec de la mozzarella de bufflonne. C'est certes meilleur (quoique, une fois passée au frigo comme dans toutes les mozzarella que l'on trouve en dehors des lieux de production) mais grande partie va se prendre après. Ici le but est d'apporter un côté laiteux, léger au reste qui a du caractère. Comme indiqué, égouttez-la soigneusement (pas d'eau qui va détremper la pâte) et surtout, comme dans la pizza margherita, ne l'ajoutez que dans un second temps.
- Aspect : vu que je n'ai pas de four à bois qui chauffe à 470°C ma pizza est dorée mais pas gonflée avec des traces brûlées (que j'adore en passant). C'est l'aspect maison que vous obtiendrez chez vous :-)
- Variantes : sur cette base, vous pouvez remplacer des brocolis par des épinards, la saucisse par des lardons ou encore mieux de la pancetta ou du guanciale. Vous pouvez ajouter vers la fin de la cuisson un peu de pecorino ou de parmigiano râpé ou remplacer une partie de la mozzarella par de la mozzarella fumée (provola affumicata, cela se fait beaucoup à Naples) ou même de la scamorza fumée comme dans cette pizza aux cèpes, mozzarella et scamorza.
- Tout surgelé : si vous êtes pressés, n'avez pas envie de sortir ou autre... sachez que cette recette marche bien avec des produits Picard ;-) : pâte à pizza, brocolis et saucisses de Toulouse.

9 commentaires:

  1. ´Salsiccia e friarelli', c'est bien ça ? Mon premier souvenir gourmand de Naples ! Je suis ravie de pouvoir retrouver cette merveille à la maison grâce à vous (dit-elle en grignotant en plus l'un de vos divins ricciarelli au cédrat confit...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Heureuse d'avoir ravivé de bons souvenirs.... et merci pour la fidélité, le sourire, je vous imagine bien avec les ricciarelli et j'adore ça :-)
      À bientôt !

      Supprimer
  2. Recette testée et approuvée ! Comme d'habitude, je savoure la clarté, l'efficacité et la bonne humeur de vos recettes. Merci Edda ! Plumelechat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiiiii à vous, heureuse du succès !

      Supprimer
  3. Ah les pizzas aux brocolis et à la saucisse, voilà un délice qui n'a en général hélas pas franchi les Alpes: facile à trouver dans la plupart des pizzerias italienne, et à peu près inconnu en France... Et pourtant c'est tellement bon.
    Voilà un moment que je n'ai pas réessayé cette recette, votre post m'a donné envie d'en refaire (et merci pour le conseil de mettre la mozzarella à mi-cuisson, je n'y avais pas pensé et ça doit être bien utile pour éviter la mozzarella trop sèche voire brûlée !)

    RépondreSupprimer
  4. Très belle et très appétissante ta pizza, bon dimanche!

    RépondreSupprimer