Italie Recettes de cuisine Sans gluten Soupes Viandes

Soupe de lentilles et guanciale

Soupe de lentilles et guanciale
Soupe de lentilles et guanciale
Versione italiana più giù
Une soupe rustique de lentilles qui sent profondément l’automne ou l’hiver à la campagne. Plus particulièrement elle me fait penser à des soirées près du feu dans la campagne de la Ombrie, la Toscane ou de Rome… Quelques ingrédients du potager, des lentilles, un peu de charcuterie pour le caractère et le côté viril comme le guanciale (oui le même qu’on utilise pour la carbonara et que j’ai acheté récemment au Salone del Gusto à Turin 😉
Le côté végétal est donné par le persil (l’herbe aromatique italienne par excellence) et enfin arrive la goutte chic de l’huile de truffe (oui encore elle). D’ailleurs quelques morceaux de truffe noire (comme en Ombrie ou dans le Périgord) feraient bien l’affaire tiens 🙂 J’ai utilisé des lentilles labellisées de Castelluccio, goûteuses et douces mais des lentilles vertes du Puy iront très bien aussi. Et vous vous aimez les soupes de lentilles ?

Actu : outre la page Facebook où vous pouvez me suivre quotidiennement avec des recettes, bonnes adresses, coups de coeur… je viens d’ouvrir aussi une page Google+ (je le trouve super pour le partage, très aéré et avec beaucoup de fonctions). Si  le coeur vous en dit c’est ICI 🙂 Merci d’avance !

Soupe de lentilles et guanciale (pour 4 personnes)
 
– 300 g de lentilles (de Castelluccio ou vertes du Puy)
– 50 g de guanciale (charcuterie de joue de cochon) ou de poitrine ou de lardons de qualité
– ½ petites carotte
– 1 branche tendre de céleri (au coeur)
– persil plat, laurier
– 1 gousse d’ail
– huile d’olive vierge extra, huile
d’olive à la truffe blanche (facultatif)
– sel et poivre
 
Couper le céleri et la carotte en petits dés. Dans une casserole faire revenir 2 cs d’huile d’olive
avec l’ail coupé en deux, le céleri et la carotte. Dès qu’ils commencent à colorer ajouter le guanciale et faire rissoler (il doit devenir un peu croustillant). Ajouter ensuite les lentilles, une feuille de laurier et mélanger. Cuire 3 minutes environ puis couvrir d’eau ou de bouillon végétal. Cuire une demi heure environ à feu moyen, en ajoutant encore de l’eau si besoin. Retirer la feuille de laurier, saler et cuire encore une dizaine de minutes. Servir chaud avec des feuilles de
persil et un peu d’huile de truffe.

Versione italiana

Questa zuppetta rustica campagnola mi
fa viaggiare nel centro dell’Italia (Lazio, Umbria, Toscana…), in
mezzo alle colline verdi, ai profumi dei boschi…
Sa di serate vicino al caminetto dopo
la raccolta dei funghi o delle castagne, di casa antica della nonna
con le grosse coperte di lana e dell’aria pura un po’ fredda che c’è
fuori.
Il guanciale gli dà il ciccino, quel
tocco maschio, il prezzemolo il late fresco e vegetale e infine
arriva l’olio di tartufo (ancora lui) che rende nobile il tutto.
Tra l’altro la vedrei molto bene anche
con dei pezzetti di tartufo nero umbro.
E per voi qual’è la zuppa di
lenticchie preferita?
Zuppa di lenticchie e guanciale (per 4
persone)
– 300 g di lenticchie (di Castelluccio o
altra varietà di qualità)
– 50 g di guanciale (o di pancetta tesa)
– ½ piccola carota
– 1 ramo di sedano (preso al centro)
– prezzemolo, alloro
– 1 spicchio d’aglio
– olio d’oliva extra vergine, olio
d’oliva al tartufo bianco facoltativo)
– sale e pepe
Tagliare il sedano e la carota a
dadini. Farli soffriggere con l’aglio e 2 cucchiai d’olio.
Agggiungere il guanciale e farlo tostare un po’. Aggiungere le
lenticchie e l’alloro, mescolare. Cuocere per 3 minuti circa. Coprire
d’acqua o di brodo vegetale e cuocere per una mezz’ora (eventualmente
aggiungere ancora acqua). Salare e pepare. Togliere l’alloro e
cuocere ancora una decina di minuti finché le lenticchie sono cotte.
Servire caldo con foglie di prezzemolo
e un po’ d’olio al tartufo.

18 Commentaires

  • C'est parfait comme recette avec le froid qui revient !
    Je ne sais pas si c'est typique d'une région d'Italie, mais c'est toujours amusant de voir certaines concordances entre la cuisine rurale italienne et celle française.

    • Oui !
      Tout à fait d'accord, d'ailleurs j'y ai pensé. À part le guanciale et peut-être le céleri branche qui s'utilise beaucoup moins en France, le parallèle est parfait 🙂

  • Voilà un plat de circonstance que je vais essayer à la première occasion.
    La recette a t-elle été réalisée dans le poelon (en poterie)en photo ou c'est juste pour la présentation?

  • Coucou Edda ! Oui j'adore les lentilles , et je prépare assez souvent un plat intitulé "soupe catalane de lentilles" avec oignons, ail, un peu de poireaux, de carottes, les aromates du jardin sous la main, et 20 minutes avant la fin de la cuisson on ajoute du chorizo coupé en tranches et éventuellement des dés de pommes de terre… un vrai délice qui doit se rapprocher du tien qui le surpasse par l'ajout d'huile de truffe … Je vais tester au plus vite ! Bonne journée à toi, Danièle

  • Cette recette est quasiment géniale. Je ne connaissais pas du tout cette soupe dans ma région… du nord… de l'Alsace. En tout cas toutes mes félicitations pour votre blog éclectique ensoleillé par l'Italie et, en général par le SUD !

  • Excellente idée cette bonne petite soupe aujourd'hui et votre recette est parfaite, exactement identique à la mienne (depuis plus de 40ans, ohlala ça ne me rajeunit pas en y pensant!!!) nous adorons celles du Puy et j'en fait très très souvent, ma touche perso c'est le curry!..nous les aimons aussi avec une vinaigrette bien relevée à la moutarde à l'ancienne et de l'échalote avec une chips de pancetta ou coppa grillée! Ah les lentilles et ses nombreux bienfaits sur la santé, dans une si petite graine, quelle merveille!..encore une petite suggestion en minis verrines à l'apéritif bien égouttées et mélangées à de la ricotta, ou du chèvre frais un peu de crème, du saumon fumé le tout bien relevé, je m'arrête car je suis sûre que vous connaissiez déjà!!..
    Bonne soirée à vous
    Mamijo

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer