Angleterre Chocolat Desserts Entremets Recettes de cuisine Recettes de fêtes Recettes du monde

Bûche ou gâteau au chocolat et aux pruneaux façon Christmas cake

Bûche ou gâteau chocolat pruneaux (façon Christmas cake)
Bûche chocolat pruneaux
Après le glaçage express groseilles chocolat d’hier, il fallait bien vous proposer un support. Si vous cherchez une bûche ultra simple, un peu originale (enfin pour nous, moins pour les anglais puisqu’elle rappelle un Christmas cake en encore mieux), chocolatée et super fondante, je l’ai trouvée pour vous ! Voici donc un gâteau pruneaux et chocolat (un peu comme ce sticky toffee pudding aux pruneaux) avec plein de bonnes choses dedans, un petit arrière goût acidulé très agréable. Autre bonne nouvelle, ça se conserve très bien deux ou trois jours, comme ça pas de panique pour Noël.

Je cherchais un gâteau au chocolat à transformer en bûche mais avec beaucoup de fruits séchés dedans. Ils donnent une belle texture, un parfum et, au fond, une certaine légèreté (très relative hein 😉 puisqu’il y a aussi de l’eau !

De plus j’ai un faible pour l’association chocolat pruneaux, testée il y a plus de dix ans dans un gâteau riche mais délicieux (que je devrais vous proposer d’ailleurs). Et j’avais acheté 1 kg de pruneaux d’Agen à tomber.
Et c’est là que je suis tombée sur une recette du dernier magazine de Dona Hay (de Noël, superbe… même si là-bas c’est l’été 😉 qui répondait bien à mes désirs. J’ai modifié quelques ingrédients et proportions (notamment de pruneaux) et voici la bûche zéro stress et pleine de l’esprit de Noël.
Ensuite je l’ai glacé avec un glaçage à base de gelée de groseille et chocolat qui est juste parfait (et dont je vous ai parlé hier).  Là aussi ma touche car à l’origine, ils utilisaient de la gelée de coing mais j’avais envie d’acidulé.
Voilà même si vous êtes pâtissiers du dimanche, vous pouvez tranquillement préparer votre bûche au chocolat qui en jette 🙂
Bûche ou gâteau pruneaux chocolat avec glaçage express au chocolat
Gâteau pruneaux chocolat et glaçage express

Bûche ou gâteau aux pruneaux et au
chocolat avec un glaçage au chocolat comme un Christmas cake
(pour 8
personnes, une bûche de 35 cm de long ou un moule à cake)
Pour le gâteau chocolat pruneaux :
  • 200 g de pruneaux coupés en morceaux
    (d’Agen ou de Californie)
  • 120 g de farine
  • 110 g de sucre de canne
  • 80 g de raisins secs ou de cerises
    séchées ou de cranberries séchées
  • 80 g de chocolat noir (dans l’idéal de
    couverture à 60-70% de cacao) fondu au bain-marie et tiède
  • 40 g de beurre mou
  • 16 cl d’eau
  • 6 cl de rhum (si raisins) ou cl d’eau
    de fleur d’oranger (de qualité) (si cerises)
  • 3 oeufs entiers
  • 1 càc de bicarbonate alimentaire (de
    sodium : en grande surface ou magasin bio) ou à défaut de levure
    chimique
  • 1 càs de cacao en poudre
  • 1 càc de cannelle en poudre
  • 1 càc d’épices à pain d’épices
    (cannelle, anis étoilé, noix de muscade, clou de girofle…)
  • le zeste d’une orange non traitée
Pour le glaçage groseilles chocolat :
  • 160 g de gelée de groseilles
  • 30 g de chocolat noir (dans l’idéal de
    couverture à 70% de cacao) haché

1. Préparer le gâteau ou la bûche.
Préchauffer le four à 160°C.
2. Mélanger l’eau avec le bicarbonate et
y tremper les prunes pendant un quart d’heure.
Faire tremper les raisins dans le rhum
(ou les cerises dans l’eau de fleur d’oranger), faire chauffer le
tout pendant 5 minutes puis éteindre et laisser refroidir. Mixer les
pruneaux et les raisins (avec l’eau et le rhum) afin d’obtenir une
purée.
3. Dans un saladier ou le bol d’un robot,
fouetter le beurre avec le sucre, le zeste d’orange et mes épices
jusqu’à obtenir une crème. Incorporer les oeuf un à un en ayant
soin de vérifier que le prelier est bien absorbé. Ajouter la farine
et le cacao tamisés puis le chocolat fondu et mélanger
délicatement. Ajouter ensuite le mélange prune-raisins et mélanger
à nouveau afin d’obtenir une sorte de pâte fluide plus ou moins
homogène.
4. Verser dans le moule préalablement
beurré et enfourner pendant 30 à 40 minutes environ. Le gâteau
doit se raffermir tout en gardant un peu de moelleux (tester avec un
cure-dent qui doit ressortir pratiquement sec).
5. Renverser le gâteau ou la bûche sur
une grille et laisser tiédir dans le moule. Démouler.
6. Préparer le glaçage. Faire chauffer
presque à frémissement la gelée, éteindre et incorporer le
chocolat. Fouetter énergiquement de manière à obtenir une crème
homogène et fluide. Laisser refroidir puis, quand elle a un peu pris, la verser sur la bûche.
Conseils :
– ce gâteau, qui prend la forme d’une
bûche (mais vous pouvez opter par ce que vous voulez) a l’avantage
d’être dense tout en restant moelleux (une sorte de pudding 😉 mais
avec très peu de matière grasse. De plus il se conserve très bien
pendant trois jours au frais.
– le glaçage aussi, très facile et
minute, se conserve deux ou trois jours (même sur le gâteau) et
reste brillant (bonne nouvelle !). Même si, comme toujours, mieux
vaut glacer le gâteau peu avant de servir. Il évitera de sécher.
– les fruits vont donner une texture un
peu humide, dense et beaucoup de goût et de douceur. Les pruneaux
apportent un peu d’acidulé, ne les omettez pas 🙂
– s’il y a des enfants (ou des femmes
enceinte) vous pouvez remplacer le rhum par de l’eau de fleur
d’oranger, du jus d’orange ou même tout simplement de l’eau !

15 Commentaires

  • Bonsoir Edda,
    cette bûche me conviendrait bien pour le repas de Noël mais je me demandais comment faire pour qu'elle ait une forme de bûche?
    par ailleurs mon mari me dit que le mélange chocolat-pruneaux semble un peu pensant, auriez-vous idée d'un autre fruit qui pourrait remplacer le pruneau?
    Grazie tante,
    Anaïs

    • Bonsoir Anaïs,
      Pour donner la forme de bûche, il faut un moule en demi-sphère qui puisse passer au four (le mien est en métal). Autrement vous pouvez toujours opter pour un moule à cake classique, je le fais souvent.
      Concernant le mariage chocolat-pruneaux, pour l'avoir déjà testé dans différents gâteaux (même beaucoup plus riches que celui-ci), je peux vous assurer qu'il est très agréable et pas pesant du tout. Les pruneaux ne sont pas denses, ni trop sucrés et ont une saveur légèrement acidulée. Après bien sûr question de goûts et d'inspiration 🙂
      Dans un autre genre (mais plus doux), vous pouvez les remplacer par des dattes, ou un mélange de abricots secs (mieux si moelleux) et d'orange confite de qualité. C'est une base que l'on peut adapter.
      Tenez-moi au courant et bonne soirée !

  • Good morning Edda.

    I've been receiving your posts on my mailbox for a while now, and I'm always impressed by your beautiful photos, like these ones – breathtaking, I just wish I knew French so I could follow your recipes. The translator helps but is not 100%.
    Anyway, thank you for your beautiful photos, and even though I have not tested them I'm sure your recipes are delicious and yummy.

  • Bonjour Edda,

    Ce n'est pas la première fois que je teste une de vos recettes, mais là, c'était encore une fois délicieux, et il fallait absolument que je vous remercie ! Nous avons partagé cette bûche avec un ami ce soir. Grand succès et plaisir pour tout le monde. MERCI!
    Sabine

  • Merci, merci,….. Je cherchais une bûche originale pour Noel….. Je viens de la trouver !!!! Je pense la servir avec une crème ? Anglaise ? Ou autre, avez-vous une idée ?
    Merci de vos belles recettes.

    • Bonjour Marielle,
      Ravie de vous avoir inspirée ! Il y a déjà le chocolat dessus mais en effet je pense qu'une crème anglaise serait parfaite.
      Merci à vous !

    • Au dernier moment, j'ai préféré la servir avec des suprêmes d'Orange….. Même transformée à IG bas …. Elle est excellente. merci. J'ai mis le lien sur mon menu du jour sur BGM.
      Bonne soirée. ?

  • Bonsoir Edda,

    Puis-je demander pourquoi il faut conserver ce gâteau au frais ? J'aimerais le préparer un soir pour l'apporter à mes collègues le lendemain et je laisse toujours (à tort peut-être) mes cakes et gâteaux à température ambiante quand je les fais en avance.
    Merci pour vos recettes, toujours extras.

    Olivia

    • Bonjour Olivia,
      Merci à vous pour la fidélité !
      Car ce n'est pas un cake classique (c'est le nom générique anglais, cake est un gâteau) et contient beaucoup de fruits humides qui se conservent mal à température ambiante.
      Après il tient bien plusieurs heures à température ambiante mais pas des jours.
      Bon week-end !

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer