Entrées Japon Light Recettes de cuisine Recettes du monde Régimes & occasions Salades Végétarien

Aubergines rôties à la japonaise

Aubergines rôties à la japonaise

J’adore les aubergines à toutes les sauces et l’été je me régale. Si vous cherchez une recette d’aubergine toute simple, assez légère et qui change la voici : des aubergines rôties à la japonaise. Moelleuses et rôties à la fois, légèrement caramélisées avec un petit goût spécial d’ailleurs. Facile et bon. Je suis partie de ma recette ou plutôt méthode de ma salade d’aubergines rôties : c’est un délice, une texture idéale, c’est léger et il ne faut rien faire. Que demander de plus ?

Ensuite, il y a des condiments typiques japonais justement (d’où le titre de la recette) : du mirin, de la pâte miso, de la sauce soja… Ne vous inquiétez pas cela se trouve facilement et vous pourrez ensuite l’utiliser dans nombre de recettes dont les brochettes de poulet yakitori par exemple. En gros c’est ce mélange qui va enrober les légumes, les assaisonner et ils vont s’en imprégner. Pas besoin d’huile (ou un tout petit peu si l’on souhaite, mieux si de sésame ou, à défaut, d’huile d’olive). Et le miel va donner cette touche sucrée (qui contraste avec le miso) et faire caraméliser le tout. En principe, il faudrait utiliser des petites aubergines longues très gouteuses mais avec des aubergines classique ça marche aussi. Servez-les en entrée ou en accompagnement de viande, poisson grillé ou même de fromage.

Aubergines rôties à la japonaise

Type de plat: Légumes
Cuisine: japonaise
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes
Portions: 4 personnes
Auteur: Edda Onorato

Recette d'aubergines rôties savoureuses, fondantes et très faciles

Imprimer

Ingrédients

  • 2 aubergines grosses et belles, bien fermes ou 8 à 10 petites et longues
  • 2 càs pâte miso* voir mes notes
  • 1 à 2 càs mirin voir mes notes
  • 1 càs sauce soja
  • 1 bonne càc miel   liquide, délicat ou de châtaignier
  • 1 cm gingembre frais râpé ou bien 1 càc de gingembre en poudre
  • graines sésame pour servir

Instructions

  1. Préchauffer le four à 200°c. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients pour la sauce (sauf les aubergines bien sûr). Ajouter 2 càs d'eau.

  2. Laver, essuyer et couper l'extrémité des aubergines puis les couper en dés. Si on utilise des petites aubergines (mini), il suffira de la couper en deux dans le sens de la longueur et puis de couper un peu la chair en formant un quadrillage. Les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson et assaisonner avec la sauce (s'aider si besoin d'une cuillère de manière à bien enrober le tout).

  3. Enfourner pendant 10 minutes puis baisser la température à 170°C et laisser cuire encore 10 à 15 minutes : les aubergines doivent rôtir, perdre un peu de leur volume, colorer et s’imprégner.
  4. Servir bien chaud saupoudré de graines de sésame. Éventuellement, ajouter un peu d’huile de sésame ou d’olive vierge extra.

Notes

Conseils :

Mieux vaut déguster ces aubergines chaudes, tout juste sorties du four, elles donnent vraiment le meilleur en termes de texture et de goût. Cela étant dit, il est possible de les préparer 2 à 3 heures à l’avance et de les réchauffer un peu (avec un peu d’eau et un peu d’huile) avant de servir.

Pour encore plus de légèreté (il y a plus d’eau mais ce sera moins savoureux), vous pouvez cuire les aubergines à la vapeur et puis les assaisonner avec le le mélange de sauce légèrement réchauffé.

La pâte de miso est une pâte à haute teneur en protéines, à base de soja et de céréales fermentées (riz, orge…) avec du sel, elle a un goût particulier (salé notamment) plus ou moins subtil selon la céréale, le producteur et le temps, la température de fermentation. On l’utilise comme assaisonnement  dilué notamment dans les soupes. On en trouve en magasin bio et en épicerie asiatique. J’ai utilisé de la noire mais à chacun de choisir selon ses préférences

Mirin : c’est alcool (assez léger) à base de riz, plus doux que le saké en épicerie fines, asiatique, magasin bio ou certaines grandes surfaces ou sur le net

 Les aubergines sont très utilisées dans la cuisine japonaise (et asiatique en général même si on ne s’y attend pas forcément). J’ai d’ailleurs de magnifiques souvenirs en ce sens de restaurants japonais (notamment en Californie… à défaut de partir au Japon 😉

Il n’y a pas d’huile ni de sel volontairement car c’est la sauce qui va jouer le rôle d’assaisonnement : elle sera un peu salée et sucrée aussi

La recette est inspirée avec quelques modifications d’un ancien numéro du beau magazine Saveurs (de l’été dernier)

Imprimer

19 Commentaires

  • C'est comme ça que je les préfère les aubergines 🙂 J'ai l'habitude de les faire à la poêle -sans miel- mais la prochaine fois, je teste au four, j'aime bien ce mode de cuisson. Avec un bol de riz au nori, et une soupe miso, c'est un joli repas japonais ^^

  • Coucou, moi aussi je suis très tentée, surtout que j'adore l'aubergine. Mais avec une cuillère de gingembre est ce que cela se sent beaucoup ? J'hésite à n'en mettre qu'une demie car mon homme n'est pas trop fan du gingembre.

    • Pour le gingembre s'il est en poudre c'est très discret, un peu plus prononcé si frais sachant qu'ici on le sent peu : le miso et le soja sont plus présents. Après questions de goûts et de sensibilités comme toujours.
      Bonne journée !

    • Bonjour,

      J'ai fait l'experience hier soir avec mes enfants et mon mari. L'un de mes enfants n'aime pas du tout le gingembre et fuit tout ce qui est piquant. Mais en respectant la dose avec du gingembre frais (que j'affectionne particulierement), il a beaucoup aime. De mes 3 loulous, c'est celui qui s'est resservi 2 fois!
      Meme si c'est une question de gout et de couleurs, ca me donne l'impression que le miel adoucit fortement le gingembre qui ne fait que donner un peu de relief au plat.

      Merci Edda pour la recette et j'espere, Hana, que mon commentaire vous aura aide.

  • Je viens de manger ces aubergines pour déjeuner, avec un peu de riz brun, et c'était délicieux ! je n'avais pas de mirin mais j'avais du sake, donc j'ai substitué en réduisant un peu la quantité et ça ne doit pas trop avoir altéré l'ensemble. Merci pour cette recette !

  • Absolument délicieux et parfait ! Merci beaucoup pour ce partage! Je l'ai faite deux fois !
    Un fois servie en entrée sur quelques feuilles de salade et l'autre fois dans des petites terrines pour picorer pendant l'apéro?

  • Ah là là, je dois rater quelque chose dans ma préparation…Ca fait 2 fois que je tente ce plat et les 2 fois, mes aubergines ne sont pas assez fondantes, à la limite du pas cuit…et pourtant je cuisine beaucoup l'aubergine en général. Une idée Edda sur ce que je fais mal ?
    Merci et à très vite pour une autre -délicieuse bien sûr- recette !
    Mona

    • Bonsoir Mona,
      Ah désolée et difficile de dire à distance. Peut-être que les aubergines sont bien coriaces ou le four pas assez chaud ? Dans le doute vous pouvez soit couper des plus petits dés d'aubergines (ça cuit plus vite) soit les cuire d'abord au four une dizaine de minutes seules puis les assaisonner et cuire comme indiqué. Dans ce cas vous serez sûre. En effet mieux vaut ne pas les cuire trop longtemps avec tout l'assaisonnement car il y a du miel qui cuit vite et risque de changer de goût voire de brûler.
      Belle soirée et à bientôt !

  • J'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois pour faire la sauce (elle était trop pâteuse, peut-être parce que j'ai utilisé de la pâte à miso coréenne, plus forte et plus solide?) mais au final, c'était délicieux!

    J'ai ajouté un peu d'huile de sésame et ai bien enrobé les aubergines dans la sauce dans un bol avant de les mettre sur la plaque et au four du coup, elles n'étaient pas du tout sèches mais vraiment très fondantes, mmmh!

    Par contre, je crois que j'éplucherais les aubergines la prochaine fois parce que je trouve que la peau reste encore un peu ferme, mais c'est une question de préférence.

    Merci pour cette recette, parfaite pour un bibimbap coréen!

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer