Apéritif & antipasti Italie Plats Recettes de cuisine Sans gluten Viandes

Mini bouchées de poulet au jambon façon saltimbocca

Mini bouchées de poulet au jambon
Mini bouchées de poulet au jambon
Ces bouchées de poulet au jambon cru façon saltimbocca sont un régal prêt en quelques minutes, qui est toujours apprécié et qui fait sont effet visuel.
C’est un de mes plats ou apéritifs fétiches depuis plus de quinze (et que je n’ai pas pensé à vous proposer avant) qui me sauve la mise quand j’ai des invités au dernier moment et le cerveau un peu vide ou même un soir de semaine un peu chargé.
Ici le jambon va enrober le poulet tout tendre et doux en donnant du goût, du caractère mais aussi une texture légèrement croustillante et très attrayante. La sauge, comme nombre de plats italiens de viande comme les saltimbocca, les involtini de viande, fromage et sauce tomate ou bien ces pâtes au ragù de porc et sauge, apporte un parfum unique, très aromatique qui quelque part rafraîchit allège (du moins au palais) le tout.

L’idée de départ est toujours l’association de la viande avec un charcuterie en cuisson, quelque chose de très très italien :-). Mais à la différence des saltimbocca classiques, ici la viande utilisée est le poulet (et non pas le veau), il n’y a pas de vin et il s’agit vraiment de bouchées, légèrement dodues, parfaites pour l’apéro ou pour un buffet.
Et voilà pour la recette toute simple du jour… qui vous accompagnera longtemps je pense 🙂
Mini bouchées de poulet au jambon façon saltimbocca
Mini bouchées de poulet au jambon façon saltimbocca
Mini bouchées de poulet au jambon façon saltimbocca (pour 4 personnes, une douzaine de bouchées)

 

  • 300 g environ de blanc de poulet coupé en morceaux de 3-4 cm (il doit y avoir une douzaine, voire un peu plus)
  • 6 tranches environ (cela dépend des marques) de jambon cru italien, dans l’idéal Prosciutto di Parma ou San Daniele par exemple, ou bien un bon jambon français ou espagnol, coupées pas trop trop fines
  • un bouquet de feuilles de sauge fraîches (il en faudra une vingtaine pas trop grandes)
  • huile d’olive vierge extra
  • poivre du moulin (facultatif)

 

1. Couper les tranches de jambon dans le sens de la longueur de manière à obtenir 12 tranches. Si les morceaux de poulet sont plus petits ou plus nombreux, adapter la longueur.
2. Poser les tranches sur une planche de travail, poser dessus un morceau de poulet puis enrouler. Fixer dessus une feuille de sauge avec un cure-dent en ayant soin d’avoir le plis du jambon en-dessous.
3. Dans une poêle faire chauffer 3 càs d’huile d’olive. Y mettre 6 bouchées de viande (mieux vaut procéder en deux fois de manière à pouvoir cuire uniformément) et laisser cuire juste le temps que le jambon croustille en dessus et que la viande se détache du fond de la poêle. Retirer le cure-dent et retourner les morceaux de viande afin que la sauge soit en dessous (si elle s’échappe un peu la rattraper mais ce n’est pas très grave non plus). Ajouter 1 càs d’huile et laisser cuire encore quelques minutes à feu moyen, le temps que le poulet cuise à coeur et que le jambon change de couleur et devienne plus ferme.
4. Servir chaud avec le reste de feuilles de sauge fraîches et un peu de poivre si on aime.
Conseils :
– C’est un plat minute qu’il convient de déguster de suite autrement la viande devient dure et a tendance à se déshydrater. Pour vous organiser, vous pouvez former les bouchées à l’avance et les conserver crues au frais, recouvertes de film alimentaire pendant une heure. Il suffira de les cuire au dernier moment.
– La poêle et l’intensité du feu vont jouer un rôle dans la cuisson. Je vous suggère de commencer avec un feu fort pour le diminuer tout de suite après et vérifier toujours. La cuisson est rapide.
– Vous pouvez remplacer le jambon par de la pancetta par exemple (d’autant que le poulet est maigre), la saveur sera un peu différente
– Comme pour les saltimbocca, si vous souhaitez un peu de sauce (ici moins nécessaire puisqu’il s’agit de bouchées apéritives qui se dégustent immédiatement), vous pouvez, en fin de cuisson, mettre toute la viande dans la poêle et verser 1/2 verre de vin blanc puis le laisser s’évaporer.
– La sauge donne un goût unique, herbacé et équilibre très bien les autres saveurs dont le jambon. Si vous n’en avez pas, ajoutez un peu de romarin, ou rien du tout. La sauge va cuire avec la viande pour la saveur et puis on la sert crue pour plus de fraîcheur.
– Je n’ai volontairement pas saler du fait de la présence du jambon mais à vous de voir et ajouter par exemple aussi du poivre.
– La recette est inspirée d’un très vieux numéro du magazine italien La cucina italiana. Une idée qui ne me quitte plus depuis.

12 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer