Bébé & enfant Brunch Desserts Recettes de cuisine Régimes & occasions USA

Pancakes au potimarron

Pancakes moelleux potimarron faciles

Pancakes au potimarron

Des pancakes d’automne, qui changent, moelleux, colorés et qui se font dévorer très facilement au petit déjeuner ou au goûter : des pancakes au potimarron (ou autre courge) ! C’est la saison du orange n’est-ce pas ? À servir tièdes  tout juste préparés, avec plein de sirop d’érable ou une autre sauce pour bien commencer la journée ou pour bruncher comme on dit.

Après les pancakes classiques, les pancakes au coco ou les pancakes à la ricotta, voici une version avec un légume ! Désormais les cucurbitacées n’ont plus besoin de présentation, ils s’adaptent à tout, salé, sucré et apportent surtout une nouvelle texture. Comme vous savez, j’ai un faible pour le potimarron, je trouve que sa texture fait des merveille en cuisine, du coup j’en achète souvent et si je n’ai pas d’idée, je le cuis, le réduis en purée et le garder de côté en attente d’une idée… qui finit par arriver très vite.

Ici par rapport à des pancakes classiques, il y a deux particularités : la présence que de blancs d’oeuf montés en neige (pratique pour le recyclage) et celle de la chair de potimarron qui remplace en partie les oeufs. Vous serez vite conquis !

Et à propos d’Halloween, je me souviens qu’il y a exactement un an j’étais aux États-Unis, à Washington, chez mon plus petit frère qui est allé vivre là-bas. J’ai un souvenir léger et amusé des tonnes de potiron énormes partout, des décorations des maisonnettes avec des squelettes, des araignées, le défilé des enfants déguisés (au fond c’est une sorte de carnaval), leur timidité (oui nous avons joué le jeu et préparé les bonbons)… Bien que l’aspect semble macabre (et que c’est aussi devenue une fête (trop ?) commerciale comme beaucoup d’autres dates), il n’en demeure pas moins que c’est une fête gaie. Et à l’origine, comme chez nous, c’est une façon d’honorer les morts (festa dei morti en Italie), quelque part d’exorciser cet aspect et de sourire à la vie. D’ailleurs en Italie pour cette occasion, on mange aussi des gâteaux (grand luxe à l’époque) comme les ossa dei morti ou les fave dei morti (os de morts ou fèves des morts, très romantique en effet ;-).

Et saviez-vous qu’il parait cette histoire de la citrouille illuminée et des enfants qui viennent demander des gâteaux vient de chez nous ? Il s’agit d’une très ancien rituel (qui s’est perdu puisqu’on a gardé le côté plus spirituel et certains plats frugaux) en cette période de la fin de la saison agricole où pendant un jour le monde des vivants communiquerait avec celui des morts. La lumière de la citrouille est pour eux, pour leur indiquer le chemin et les gâteaux (plus que confiseries à l’époque) étaient donnés aux enfants car symbole et trait d’union avec l’autre monde. Voilà fini la parenthèse Toussaint, place à la recette !

Recette pancakes au potimarron ou autre courge delicieux

Pancakes au potimarron

Pancakes au potimarron

Type de plat: Breakfast
Cuisine: Etats-Unis
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes
Temps total: 25 minutes
Portions: 4 personnes
Auteur: Edda Onorato

Recette de pancakes moelleux au potimarron (ou autre courge)

Imprimer

Ingrédients

  • 270 g potimarron cuit en purée (ou de courge butternut ou de courge musquée)
  • 160 g farine ordinaire (ou un mélange de farine d'éapeautre 120 g et 40 g de farine de châtaignes)
  • 2 blanc oeuf
  • 1 c. à soupe sucre
  • 1 c à café levure chimique ou de bicarbonata
  • 1 pincée quatre épices ou de gingembre ou de cannelle ou de mélange à pain d'épices
  • 12 cl lait fermenté ou de lait frais entier ou de yaourt
  • sel
  • sirop érable pour servir
  • beurre pour la cuisson

Instructions

  1. Dans un saladier ou la cuve d'un robot, fouetter le blancs en neige avec le sucre jusqu'à ce qu'ils deviennent fermes et brillants

  2. Dans un autre saladier, mélanger la farine avec la levure et les épices. Ajouter la purée de potimarron puis le lait et mélanger (pas trop) pour obtenir une sorte de pâte fluide/molle.

  3. Incorporer délicatement par mouvements circulaires, les blancs d'oeuf de manière à garder un peu l'air incorporé.

  4. Chauffer une poêle puis ajouter une noisette de beurre et la faire fondre. 

  5. À l'aide d'une cuillère verser de la pâte dans la poêle et fermer un disque. Procéder ainsi (selon la taille de la poêle, verser 5 à 7 cuillères de pâtes) sans que les disques se touchent.

  6. Laisser cuire une face 1 à 2 minutes (le pancake doit dorer et se détacher facilement) puis retourner et cuire encore une minute. Penser aussi à remettre du beurre entre chaque poêlée. Mettre les pancakes dans une assiette (idéalement au chaud, placée sur une casserole d’eau chaude) et cuire le reste de pâte de la même manière.

  7. Servir de suite avec du sirop d'érable.

Notes

Conseils :

Conservation : les pancakes sont bien sûr meilleurs tout juste préparés (avec une texture unique dehors et à coeur) mais sachez qu'ils se conservent. Vous pouvez les préparer la veille et les conserver au frais, recouverts de film alimentaire. Il vous suffira de les réchauffer (poêle, grille-pain ou micro-ondes) et de les servir. Une fois cuits et refroidis à coeur, vous pouvez aussi les congeler dans une boîte. Vous pourrez ensuite les faire décongeler au frais ou à température ambiante et puis les chauffer. 

Courge : ici elle va donner plus qu'un goût marqué une texture et une couleur, de plus on utilise moins d'oeuf

Purée de potimarron : vous pouvez le faire cuire avec un peu d'eau, à la vapeur et même au micro-ondes (dans un récipient fermé et un peu d'eau). J'ai ai toujours chez moi. Et une fois froide, vous pouvez aussi la congeler. Ainsi vos courges dureront 😉

Sans laitages : vous pouvez remplacer le lait par du lait d'amandes ou du lait d'avoine

Sauce : je les aime beaucoup avec du sirop d'érable (surtout s'il y de la farine de châtaigne) mais vous pouvez très bien les servir avec une sauce au chocolat, une sauce au caramel ou des pommes sautées.

S'il vous reste des jaunes d'oeufs, vous pouvez vous inspirer de mon article sur Que faire avec des jaunes d'oeufs ?

11 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer