Chocolat Desserts Recettes de cuisine Recettes de fêtes Régimes & occasions Tarte

Mini galette des rois au chocolat

Galette des rois en version mini individuelle et au chocolat

Mini galette des rois au chocolat

Après la galette des rois aux framboises (qui vous a beaucoup plu) voici une nouvelle version 2019 ! Cette fois-ci bien bien gourmande et parfaite pour le mercredi (et les enfants, petits ou grands) : des minis galettes des rois au chocolat. Croustillantes, fondantes, à déguster avec les mains, elles apportent beaucoup de joie n’est-ce pas ? Et elles raviront aussi ceux qui ne sont pas fans de la frangipane (à la maison on aime tout, ouf !)

J’ai hésité sur la crème car beaucoup de recettes sont à base de crème d’amandes au chocolat. Finalement je souhaitais quelque chose de plus moelleux et j’ai donc opté pour la procédure classique de la frangipane (crème d’amande et crème pâtissière) avec ma patte.

Nous l’avons dégustée un après-midi au goûter après l’école, Adriano était ravi (ah le pouvoir du chocolat) et surtout a découvert qu’il était le roi ! Il y avait des miettes un peu partout, lui sautillait avec sa couronne de si bonne humeur qu’il a accepté immédiatement de m’aider à défaire le sapin. Et voilà comment nous avons clôturé cette période des fêtes… mais la galette est valable tout le mois de janvier non ?

Mini galettes des rois au chocolat

Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Temps de préparation: 40 minutes
Temps de cuisson: 40 minutes
Temps total: 1 heure 20 minutes
Portions: 10 galettes
Auteur: Edda Onorato

Galette des rois en version individuelle avec frangipane au chocolat. Un régal et une recette très détaillée pour la réussir à coup sûr

Imprimer

Ingrédients

Pour la base et la finition

  • 2 pâtes feuilletée pré-étalées pur beurre ou 500 g de la pâte feuilletée maison étalée en deux disques de 24 cm de diamètre
  • 80 g chocolat noir ou un mélange avec du chocolat au lait
  • 1 jaune oeuf
  • 2 zeste clémentine
  • 20 cl sirop voir la recette

Pour la crème pâtissière :

  • 12 cl lait
  • 40 g sucre
  • 15 g amidon de maïs type Maïzena
  • 1 oeuf 50 g max sans la coque

Pour la crème d’amandes

  • 70 g amandes en poudre
  • 60 g beurre
  • 40 g sucre
  • 1 oeuf
  • la pulpe d’une gousse de vanille

Instructions

  1. Préparer la crème pâtissière : mélanger l’œuf avec l’amidon tamisé et le sucre et la vanille. Porter à frémissement le lait puis le verser sur l’œuf tout en mélangeant pour éviter la formation de grumeaux. 

  2. Remettre dans la casserole et porter à ébullition 30 secondes voire un peu plus sans cesser de mélanger (cela va très vite, il faudra peut-être moins de temps, mieux vaut un feu moyen/doux) : la crème doit épaissir. Éteindre, mixer et verser dans une assiette creuse. Recouvrir de film alimentaire au contact et garder au frais au moins une heure (voire la veille).

  3. Préparer la crème d’amandes au chocolat. Dans un saladier ou la cuve d'un robot mélanger à la spatule ou maryse ou crochet plat, le beurre mou avec le sucre et le zeste de clémentine, jusqu’à former une crème. Incorporer l’œuf, mélanger puis ajouter la poudre d’amandes et mélanger à nouveau. On doit obtenir une crème homogène (sans traces de beurre).

  4. Faire fondre le chocolat au bain-marie puis l'incorporer à la crème d'amande. La faire légèrement tiédir puis l'incorporer à la crème pâtissière refroidie. Bien mélanger pour obtenir une texture lisse. Couvrir (ou mettre dans une poche à douille) et garder au frais. 

  5. Procéder au montage de la galette. Poser le disque de pâte feuilletée bien étalée sur une plaque recouverte de papier cuisson. À l'aide d'un emporte pièce rond de 8-10 cm couper 5 disques. Poser au centre de manière homogène, en laissant un bon cm de bord libre, la crème au chocolat et placer la fève dans l'une des galettes. Il se peut qu'il reste un peu de crème, l'utiliser pour garnir une pâte à tarte ou bien la cuire dans un ramequin ou la congeler pour une prochaine utilisation.

  6. Poser sur chaque disque l'autre disque de pâte en faisant adhérer les bords délicatement (appuyer avec les doigts pour sceller mais pas trop non plus).  Retourner les galettes et les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson. 

  7. Badigeonner la surface avec le jaune d'oeuf battu puis à l'aide d'un couteau à l'envers (la partie qui ne coupe pas) former des décorations (par erreur j'ai procédé inversement du coup elle se voient peu ;-). Mettre au frais une vingtaine de minutes.

  8. Pendant ce temps, préparer le sirop en portant à frémissement 12 cl d'eau avec 100 g de sucre jusqu'à ce que ce dernier fonde (on peut aussi utiliser le micro-ondes, ça marche).

  9. Préchauffer le four à 190°C (chaleur tournante). Quand il est chaud et les galettes ont reposé, baisser la température à 170°C (chaleur statique) puis enfourner dans le bas du four, pendant 10 minutes. Laisser cuire 25 minutes environ. Les galettes doivent dorer et gonfler.

  10. Augmenter la température à 220°C (en laissant les galettes). Verser ensuite le sirop sur les galettes et enfourner à nouveau 3 minutes puis sortir. Déguster tiède.

Notes

Conseils :

Conservation : les minis galettes se conservent un à deux jours à température ambiante. Je vous suggère de les réchauffer un peu au four avant de déguster. Vous pouvez préparer tant la crème pâtissière que la crème amandes chocolat (mélangez-les quand même) la veille et les garder au frais bien recouvertes de film alimentaire.

Pâte feuilletée, si vous souhaitez la réaliser vous-même il y a plusieurs possibilités et recettes sur le blog (dans l’ordre croissant de difficulté) : pâte feuilletée rapidepâte feuilletée à la crème fraîchepâte feuilletée classique (avec les photos pas à pas) et pâte feuilletée inversée. Comme d’habitude vous avez dans chaque billet tous les détails et les astuces pour la réussir, les précautions à prendre
Mais il y a des pâtes feuilletée du commerce qui sont pas mal et cela permet vraiment un gain de temps (de sérénité 😉

Saveurs : le chocolat (surtout si mélangé avec du chocolat au lait 50/50, je trouve que c'est plus équilibré, plus rond) apporte du caractère, de la gourmandise et de la douceur mais on sent moins les amandes forcément. J'ai opté pour le procédé classique avec la crème pâtissière même si c'est un passage en plus car la crème est plus moelleuse et légère en bouche.  

Sirop : c’est la méthode classique à laquelle je suis revenue, pour la texture (permet de garder du croustillant), l’aspect et la conservation. Vous pouvez aussi simplement saupoudrer de sucre glace et remettre au four 2 à 3 minutes. L’ensemble reste équilibré voire peu sucré.

 

 
Imprimer

12 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer