Bébé & enfant Italie Plats Recettes de cuisine Régimes & occasions Viandes

Boulettes de viande à l’italienne (polpette)

Polpette la recette des boulettes de viande italiennes

Ah les polpette, les boulettes de viande à l’italienne, quelle passion et quelle petite madeleine.

Les boulettes de viande de la nonna

S’il y a un plat lié à l’enfance de tous les italiens, aux gestes généreux et affectueux de la nonna, aux parfums de la cuisine maison… c’est bien les polpette, les boulettes de viande italiennes (même si en fait il existe aussi des versions au poisson et sans viande, vous en avez sur le blog). Crousti-moelleuses à souhait, faciles, bon marché, avec pleins de secrets à l’intérieur et beaucoup d’amour… Ici je vous donne une de mes versions préférées.

La particularité des polpette italiennes

Tout d’abord leur moelleux et ce grâce au pain, à l’oeuf mais aussi ici à la mortadella. Des éléments pour rendre le plat plus bon marché et qui finalement les ont rendues encore meilleures.

Ensuite tous les petits parfums en plus. En Italie, on utilise très peu les épices mais la noix de muscade est l’une d’elle et celle qu’on retrouve très souvent dans tout ce qui est boulettes de viande (que ce soit toutes seules pu bien comme farce de ravioli). Et bien sûr il y a du parmesan… et dans ce cas, le zeste du citron qui va apporter du peps (un peu l’épice du pauvre 😉

Souvenirs, souvenirs ?….

Astuce du jour : pour bien cuire les boulettes (et qu’elles ne soient pas imprégnées d’huile 😉 il faut que cette dernière soit bien chaude de manière à saisir la surface (et ne pas pénétrer). Ensuite, retournez-les quand elles ont coloré et se détachent facilement.
Boulettes de viande à l’italienne recette polpette

Boulettes de viande à l’italienne

Type de plat: Viande
Cuisine: Italienne
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes
Portions: 4 personnes
Auteur: Edda Onorato

Une recette de polpette juste parfaite, comme en Italie (et très facile)

Imprimer

Ingrédients

  • 250 g boeuf haché (15% matière grasse)
  • 100 g mortadella
  • 180 g pain rassis (plutôt la mie)
  • 1 oeuf
  • 60 g parmesan râpé
  • chapelure
  • lait
  • noix de muscade
  • 1 zeste citron jaune non traité (facultatif)
  • sel
  • poivre
  • huile d'olive vierge extra
  • 15 feuilles persil plat ou de basilic, hachées

Instructions

  1. Dans un grand saladier mettre à tremper le pain une dizaine de minute avec du lait (le verser dessus, il n'en faut pas beaucoup). Le presser et retirer l'excédent de lait.

  2. Ajouter la viande, le sel, le poivre, la noix de muscade, le zeste de citron, le persil, le parmesan et la mortadella. Mélanger avec l'oeuf puis mixer le tout afin d'avoir une texture plus ou moins homogène.

  3. Verser la chapelure sur une assiette plate. Verser de l'huile d'olive dans une poêle ou une sauteuse (avec un fond épais), à 1 cm d'épaisseur (on peut aussi utiliser de l'huile d'arachide).

  4. À l'aide de mains humides, former des boulettes de la taille d'une noix et les passer dans la chapelure.

  5. Faire chauffer l'huile (elle doit former des minis bulles). Plonger un tiers des boulettes dans l'huile chaude (baisse le feu si besoin et faire attention) afin de les faire dorer (elles se détacheront facilement), les retourner et les faire dorer des autre côtés. Poser sur du papier absorbant, saler et procéder de même avec le reste de boulettes.

  6. Les déguster chaudes seules ou avec une sauce tomate (réalisée avec 400 g de tomates concassées en boîte, une gousse d'ail, un peu de basilic ou de persil et du sel et cuite pendant 10 minutes).

Notes

Conseils :

Conservation : bien qu’elles soient absolument délicieuses tout juste cuites et chaudes, ces polpette se conservent bien un jour à température ambiante (s’il ne fait pas extrêmement chaud non plus). Vous pouvez les réchauffer un peu (au four, à la poêle ou au micro-ondes) avant de servir. Il y aura juste moins de contraste entre la superficie et le coeur (l’ensemble crousti-fondant)

Les secrets du moelleux : ici ce sont le pain et l’oeuf, ingrédients typiques des polpettes italiennes (à l’origine une façon d’utiliser moins de viande qui s’est révélée un grand atout). Ici la mortadella contribue aussi au moelleux (les versions avec sont mes préférées), ne l’omettez pas.

Les parfums en plus : la noix de muscade, le sel, le citron et le parmesan 

Cuisson au four : elle est possible (comme dans ces boulettes à l’asiatique). Dans ce cas il faudra préchauffer à 190°C (chaleur tournante), les mettre sur une plaque recouverte de papier cuisson, bien espacées et verser un bon filet d’huile d’olive. Laisser dorer 5 à 7 minutes dans côté et puis de l’autre. Elles auront tendance à sécher plus et il y aura moins de contraste crousti-fondant.

Imprimer

16 Commentaires

  • Hello Edda !
    Des polpettes 😁 j’adore ça et à toutes les sauces. Cela fait partie, je pense ,de la culture culinaire de tous les pays. On en retrouve partout et c’est un bonheur. Merci de nous donner ta version italienne.
    Bisous et belle journée sous le déluge.

  • 5 stars
    Bonjour Edda, de délicieuses boulettes de viande,j’adore aussi 🙂 par contre, je ne les fais pas frire; bonne journée à toi!

  • Fait ce midi c’ est super bon mes petites filles ont dit Mamy c’ est super bon et en ont repris
    Merci pour vos excellentes recettes
    Simone

  • Super l’idée du zeste de citron !! je vais essayer la prochaine fois 🙂
    Au lieu de la mie de pain, moi je mets directement de la chapelure (maison faite avec tous les morceaux de pain rassis, recyclage parfait) et du coup tout s’amalgame super bien !!! Et c’est vrai que ça fait des boulettes hyper ultra tendres.
    Il n’y en a jamais assez !!! La boulette c’est top !!!

    • Bonjour Barbara,
      Merci pour le message ! Oui moi aussi j’alterne selon ce que j’ai sous la main (et recycle le pain ainsi)
      C’est vrai que ça fini à la vitesse de l’éclair
      Bonne journée

  • Bonjour Edda,
    Merci pour ton partage , je sens qu’avec ta version , une fois de plus , nous allons nous régaler !
    J’adore les boulettes et pour les faire réchauffer (quand il en reste!) je le fais dans la sauce tomates , elles perdent le côté croustillant mais restent moelleuses.
    La mortadelle et le zeste de citron doivent apporter un plus que je ne connaissais pas . A essayer d’urgence !

  • 5 stars
    Bonsoir Edda moi aussi je fais ta recette mais comme j’ai vécu quelques années en Italie J’ai appris avec dans cette farce de mettre une pomme de terre cuite écrasée pour que les polpettes soient plus moelleuses. 😊Bonne soirée et merci pour toutes ces bonnes recettes 😍

  • Bonjour !
    Je crois qu il manque le lien vers les boulettes asiatiques….
    Et quelle belle recette de vacances pluvieuses, à faire avec ses enfants !! Je sens que cette snnee, Toussaint sera polpette ! Merci encore pour tes recettes, et la régularité de tes publications, qui nous redonne des envies de cuisine quand on a des coups de mou !

    • Merci Agnès pour la signalisation de l’oubli (je vais le rajouter) ! Oui oui vive les polpette
      Et merci à toi pour ces mots, ta fidélité, cela me touche beaucoup, si heureuse de te donner envie, c’est le sens profond de ce blog.
      Bonnes vacances gourmandes !

  • Bonjour Edda, depuis le 23 octobre, le jour où tu as édité cette recette, elle m’a trotté dans la tête.
    J’ai tout, mais pas de pain rassis .
    Mon mari, Gérard, ne le laisse pas traîner : il le trempe dans son bol de chicorée le matin. Il a raison comme ça pas de gâchis.
    Par contre je ne sais pas par quoi le remplacer, le pain plus frais ne marchera pas Alors ,? En plus je vais acheter la viande hâchée ce matin sur le marché pour réaliser les boulettes demain !!!
    Merci de nous faire.
    Personnellement, la viande et poisson ne passent pas, je suis végétarienne depuis toute jeune. Eh oui ,!! Et j’évite aussi toutes fermentations intestinales, intolérance.

    • Bonjour Laurence,
      Vous pouvez remplacer par du pain frais ou de la chapelure et adapter la consistance. Merci pour les instants de vie et bonnes polpette !!

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer