mercredi 4 juin 2014

Glace au citron (sans oeufs)

Glace au citron (sans oeufs) comme en Italie (gelato al limone) - Lemon ice-cream
Glace citron
"Un gelato al limone, un gelato al limone, ci piace..." Je pense toujours à Paolo Conte quand je prononce les mots glace au citron en italien.
Le citron est magique mais ça on le sait. Sous forme de glace il se plie à toutes les envies mais là je souhaitais vous proposer la version glace comme on la trouve surtout au sud de l'Italie (où souvent les glaces sont plus riches). Vous savez cette glace bien crémeuse, gourmande, au parfum du citron et du soleil...
Je l'ai découverte pour la première fois en Sardaigne à 12 ans (avant j'avais surtout dégusté des granités ou des sorbets au citrons) et je me souviens encore très bien de mon émerveillement.
Comme toutes les glaces c'est très facile à faire (même sans sorbetière vous avez des conseils en fin de recette et dans ce billet), l'essentiel est d'avoir de beaux citrons parfumés...
J'ai ajouté une touche de sauge (ma patte créative) qui se marie à merveille, surtout si vous servez ensuite la glace avec des fraises.

Pour tout vous dire, j'avais déjà publié cette recette il y a des années sur le blog. Mais vu que beaucoup d'entre vous m'on écrit en privé pour me la demander (comme aussi le granité et le sorbet, recettes à venir) m'indiquant qu'ils ne la trouvaient pas sur le blog (il faut dire qu'elle était au milieu d'autres et avec un titre en italien ;-) la voici toute seule et plus repérable.
Pour un dessert complet (et très facile) vous pouvez l'accompagner aussi avec des sablés au citron.
Voilà de quoi accompagner toutes vos fins de repas, été comme hiver... comme en Italie :-)

Glace au citron et à la sauge (pour 6 personnes)
  • 500 g de crème fleurette
  • 130 g sucre semoule
  • le jus et le zeste de deux gros citrons jaunes (ou trois moyens) non traités
  • 7 feuilles de sauge fraîche hachées très finement (facultatif)
  • 300 g de fraises (Mara des bois par exemple) pour servir

Porter à ébullition la crème avec le sucre jusqu'à ce que ce dernier fonde. Ajouter la sauge, les zestes et le jus de citron et mélanger. Laisser infuser 20 minutes. Retirer le sauge (ce n'est pas obligatoire, avec on la sent plus).  Faire refroidir au réfrigérateur pendant 1 heure puis passer en sorbetière. Garder au congélateur. Servir avec les fraises.
La glace reste crémeuse plusieurs jours. 

Sans sorbetière : mélanger chaque demi-heure la préparation jusqu'à ce qu'elle commence à se solidifier puis mixer (dans le blender). Garder au congélateur. 

21 commentaires:

  1. Divine et quelle belle association de saveurs!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Ça sent l'été, ça sent l'été tout ça ! Et les photos sublimes.

    Merci Edda et bonne journée.

    Monique

    RépondreSupprimer
  3. hummm un régal cette glace, j'ai déjà tester le citron avec du basilic, il faut que j'essaye avec la sauge ça doit etre très sympa!!!

    RépondreSupprimer
  4. senza gelatiera veloce, ma senza panna,posso sostituirla con il latte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. In questo caso no, il limone lo renderebbe acido ed è è lei che dà la cremosità per poterlo definire gelato.
      Se vuoi qualcosa di più leggero ti posso consigliare queste ricette http://www.undejeunerdesoleil.com/2014/03/sorbet-citron-yaourt-et-vanille.html, http://www.undejeunerdesoleil.com/2012/05/sorbet-faisselle-citron-limoncello-et.html

      Supprimer
  5. Tout comme moi, "un gelato al limone..." est indissociable de Paolo Conte !

    RépondreSupprimer
  6. miam, ici je la fais souvent avec du lait ribot, suivant une idée trouvée sur esterkitchen, c'est très bien aussi ! (et j'ajoute une lichée de limoncello, parce que c'est bon!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je connais bien la recette avec le lait ribot que j'ai d'ailleurs publiée sur le blog il y a 5 ans ;-) Avec le limoncello c'est en effet encore meilleur. Sur le même principe (avec du fromage blanc) j'avais proposé cette recette http://www.undejeunerdesoleil.com/2012/05/sorbet-faisselle-citron-limoncello-et.html. Ceci dit dans ces cas, on peut parler plutôt de sorbet et pas vraiment de glace... ce qui est la cas par contre ici vous le côté crémeux.

      Supprimer
  7. Et avec sorbetière je veux bien mais vous vous avez laquelle par exemple?? Moi aussi je voudrais de belles glaces comme les votres!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'utilise une sorbetière qui est un accessoire de mon robot Kenwood (il y a l'équivalent avec d'autres robots) c'est une cuve qui est refroidie au congélateur et qui est efficace. Un bon rapport qualité prix. Après je n'ai pas tout testé, ce que je vous conseille si vous ne voulez pas opter pour une machine avec moteur (beaucoup plus chère mais meilleure forcément :-) d'éviter les sorbetières premier prix (j'en ai fait l'expérience), il faut qu'il soit au moins autour de 100 €.

      Supprimer
  8. Je viens de m' offrir une turbine à glace d' occasion, alors hier c' était glace fraises-framboises, et bientôt glace citron ! merci !

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour
    je n'ai pas de sorbetière merci de me donner plus de renseignement pour le faire car mes enfants en dévorent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme (votre nom ? ;-)
      Tout est déjà indiqué suite à la recette, l'idée est de simuler la sorbetière manuellement en mixant pour éviter d'obtenir un bloc. Vous avez encore plus de conseils en général selon le type de glace dans ce billet http://www.undejeunerdesoleil.com/2013/06/glaces-sorbets-maison-sans-sorbetiere-astuces.html

      Supprimer
  10. Coucou,
    Je viens de la réaliser, en simplifiant un peu : je n'ai pas chauffé la crème, le sucre se dissout fort bien (j'ai supprimé la sauge qui ne pouvait pas infuser). Verdict : une glace 100 % citron, délicieuse… Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Edda,
    Même si je sais que tu pouponnes en ce moment (ravie pour toi que la canicule ait disparu), un petit retour sur cette belle recette.
    Réalisée avec jus et zeste de pamplemousse et du sirop de glucose à la place du sucre, maturation une nuit au frigo, puis chinoisée et turbinée. Un peu avant la fin, j'ai rajouté des petits dés de pamplemousse confit (avec pulpe -miam) réalisé cet hiver. Je voulais faire infuser un peu de verveine fraîche mais j'ai oublié!!
    Merci pour cette base dont je ne me lasse pas, c'était délicieux!
    Bonne semaine
    Danielle

    RépondreSupprimer
  12. Elle me tente bien aussi évidemment c'est du citron mon péché mignon (en fait j'en ai beaucoup!), j'ai envie de tester votre "touche créative" à la sauge (mon plant est au mieux de sa forme) après avoir goûté basilic, puis romarin et même thym ça s'impose tout naturellement!!!...à bientôt pour la dégustation!...
    Bonne soirée à vous!

    RépondreSupprimer