samedi 1 août 2015

Aubergines farcies de viande à l'italienne

Aubergines farcies de viande à l'italienne (sans gluten)
Aubergines farcies de viande à l'italienne
Ces aubergines farcies à la viande à l'italienne (mais je pourrais dire aux saveurs du soleil du Sud et du Moyen-Orient ;-), ont été un grand succès à la maison. C'est savoureux, complet (enfin presque ;-) crousti-moelleux et plein de petites surprises dedans, comme les herbes, le citron, les raisins et les pignons. Une inspiration de fin d'après-midi chaud et doré avec des ingrédients que j'avais sous la main. 
Tout comme dans ces boulettes de viande aux aubergines et aux olives, vous retrouverez dans la farce la pulpe des aubergines (cuite comme dans le caviar d'aubergines) qui va apporter plus d'un moelleux qu'une saveur spécifique. 

Ensuite il y a les herbes aromatiques dont l'incontournable basilic et un trinôme très italien dont je ne pourrait me passer : les anchois, les raisins et les pignons... influences du vent du Moyen-Orient.
L'été et la Méditerranée sont indissociables des aubergines et des légumes farcis. C'est à ce moment là que je suis le plus inspirée avec ce que j'ai sous la main, les beaux légumes italiens et les herbes du jardin.
Ces aubergines ont ici une identité plutôt italienne mais à vous d'adapter, vous pouvez remplacer les herbes par des épices ou de la coriandre, la viande de boeuf par de l'agneau... Ce sera toujours délicieux !
Parfait pour un repas informel à la maison, en plein air, en douce compagnie...
Aubergines farcies de viande à l'italienne
Aubergines farcies de viande
Aubergines farcies de viande, raisins et pignons, à l'italienne (pour 4 personnes)
  • 5 aubergines longues et violettes (ou 4 un peu plus grosses mais elles auront plus de pépins)
  • 500 g de viande de boeuf hachée
  • 1 oeuf entier
  • 3 filets d'anchois à l'huile d'olive
  • 2 càs de raisins secs
  • 2 càs de pignons de pin (de Méditerranée)
  • 10 à 15 feuilles de basilic
  • 3 brins de thym et 3 brins de marjolaine
  • une gousse d'ail
  • le zeste d'un demi citron jaune non traité
  • huile d'olive vierge extra
  • sel et un piment oiseau

1. Préchauffer le four à 200°C. Laver et couper les aubergines dans le sens de la longueur, puis quadriller la chair avec un couteau. Enfourner sur une plaque pendant 20 à 30 minutes le temps que la chair s'assèche un peu devienne moelleuse. Laisser tiédir et la retirer avec une cuillère et garder les barquettes vides de côté.
2. Dans un saladier, mélanger la chair des aubergines avec la viande avec les herbes ciselées ainsi que l'ail en mini dés, le zeste de citron, le piment et les anchois coupés en petits morceaux. Saler. Incorporer l'oeuf puis la moitié des pignons et des raisins et mélanger pour obtenir une pâte homogène.
3. Farcir les barquettes avec la viande et ajouter dessus (en enfonçant un peu) le reste de raisins et de pignons. Verser un filet d'huile d'olive et enfourner pendant une vingtaine de minutes. La viande doit colorer mais rester moelleuse (pas trop sécher). Laisser tiédir et servir.
Ce plat se conserve bien plusieurs heures à température ambiante.

13 commentaires:

  1. Hmmm ... ça doit être en effet délicieux, avec une bonne salade verte , toute craquante et fraichement sortie du potager ! (sourire ) . Merci pour cette recette originale et excellent week-end à vous , Edda .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Francine :-) Oui avec la salade du potager (je vous envie) c'est parfait !
      Bon dimanche à vous !

      Supprimer
  2. Hummm .... je découvre des recettes qui sentent si bon l'été .....

    RépondreSupprimer
  3. Sì je peux me permettre moi qui en fais régulièrement et qui suis fan de cuisine italienne tu aurais du mettre de veau à la place du boeuf très peu utilisé en Italie tu verras c'est meilleur bises et bonne journee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ingrid,
      Merci pour le message.
      Concernant l'utilisation du veau en Italie (je suis italienne et je connais très bien cette cuisine pour des raisons personnelles et professionnelles), il est vrai que c'est traditionnellement très répandu mais je ne dirais pas que le boeuf est peu utilisé, au contraire (moins qu'en France c'est sûr). Cela dépend des mets, des régions et aussi des habitudes familiales. Par exemple pour l'osso buco, certaines polpettes (et cela dépend aussi) ou les saltimbocca, le veau est de rigueur.
      Disons que cela est lié à des raisons historiques et pratiques qui ont finit par forger aussi les habitudes. Quand le boeuf était un animal de travail et donc tué très vieux la viande étant dure, l'utilisation du veau, de lait de préférence, était donc un luxe, lié à la cuisine bourgeoise, noble ou des fêtes vu la tendreté de la viande.
      Ceci dit aujourd'hui ce n'est plus ainsi en Italie. Depuis une cinquantaines d'années, on utilise de plus en plus du boeuf (ou plutôt souvent du vitellone, entre deux ;-) notamment quand il est haché. Dans ma famille, ma belle-famille et autour de moi, c'est ainsi que je l'ai vu.
      Dans cette recette en particulier, je n'ai volontairement pas utilisé du veau, pour le goût plus typé quoique toujours subtil, mais aussi pour la présence des aubergines qui apportent ce côté doux de par leur chair. Après bien sûr, on peut utiliser du veau si on préfère, c'est toujours bon ;-)
      Bonne journée également et à bientôt

      Supprimer
  4. Elles sont bien appetisantes pour un rpas d'été.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  5. La viande est elle déjà cuite ? Car je trouve que le temps de cuisson est un peu court, surtout si on garde le plat à température ambiante ensuite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annie,
      Non elle cuit rapidement au four, sachant que dans mon cas les aubergines sont petites et donc l'épaisseur est de 3 cm environ. Il se forme une croûte et la chair est bien cuite à l'intérieur (c'est une viande maigre de plus hachée).
      Après bien sûr si les aubergines sont grandes et l'épaisseur de la farce importante, il faudra doubler les temps de cuisson et vérifier (chaque four est différent ;-). C'est la raison pour laquelle outre les temps de cuisson (souvent relatifs) je donne aussi des indications sur le résultat afin que l'on puisse adapter et l'on soit sûr de réussir.

      Supprimer
  6. Absolument délicieux. Pour la viande, je privilégie du paleron haché à la feuille par mon boucher. Le paleron est une viande qui présente un excellent compromis entre le gras (pas trop) et sa texture propre. Je l'utilise également pour les hamburgers.

    RépondreSupprimer
  7. C'est la quatrième fois que je les fais, toujours un grand succès. Il m'est arrivé de remplacer les pignons par des noix,pour les fines herbes je mets un peu ce que j'ai sous la main (sans faire l'impasse sur le basilic) c'est également délicieux. Merci Edda pour ce blog plein de bonnes recettes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Ariane, heureuse que vous vous régalez !

      Supprimer