samedi 23 avril 2016

Brownie cheesecake

Brownie cheesecake
Brownie cheesecake
Apparemment la fraîcheur (voire le froid) ne veut pas encore nous quitter. Quoi de mieux que de se consoler et déguster un brownie cheeecake, soit un gâteau au chocolat spécial, gourmand et addictif ? Je ne sais qui a inventé le concept mais il est super !
J'ai commencé à préparer des cookies au chocolat, des brownies aux noix de pécan et de brownies cheesecake il y a une dizaine d'années quand je suis arrivée à Paris (en Italie mes desserts étant différents plus italiens ou français). Ces douceurs anglo-saxonnes très simples à réaliser et réconfortantes nous ont tout de suite séduits et je me souviens que j'en préparais souvent le dimanche pour le goûter ou les prochains petits déjeuners de la semaine et j'en rapportais à mes collègues le lundi matin.

L'autre jour, j'ai eu de nouveau envie de brownie cheesecake dont je gardais un super souvenir (mais avais perdu la recette) avec ces deux textures, le moelleux et le crémeux, et surtout, ce contraste tout doux de saveurs : chocolatées et lactées.
Je suis donc partie de cette recette de brownie et puis y ai ajouté la crème blanche en puisant aussi dans ce que j'avais dans le frigo.
Le résultat est joli, très bon et bien équilibré je trouve... 
Bref, ce brownie cheesecake a été vite dévoré !
Brownie cheesecake, la recette
Brownie cheesecake recette
Brownie cheesecake (pour 4 à 6 personnes)

Pour le brownie :

  • 160 g de chocolat noir (dans l'idéal de couverture à 60-70% de cacao)
  • 100 g de beurre (ou 70 g de beurre doux et 30 g de beurre demi-sel) + un peu
  • 3 oeufs entiers (180 g environ, sans la coquille)
  • 70 g de sucre de canne
  • 70 g de farine (ou de farine de châtaigne ou de sarrasin si la version est sans gluten) + un peu

Pour la crème cheesecake :

  • 40 g de fromage à tartiner
  • 40 g de ricotta
  • 40 g de mascarpone (ou 2 càs de crème fleurette ou même de crème fraîche épaisse)
  • 20 g de sucre
  • la pulpe d'une demie gousse de vanille ou 1 càs d'extrait de vanille maison (recette ICI)
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 càc de farine ou d'amidon de maïs (type Maïzena)
1. Préchauffer le four à 170°C. Beurrer et fariner un moule rectangulaire ou carré, un un carré à entremets 20x20 dans mon cas, enveloppé à la base avec du papier aluminium et posé sur une plaque de cuisson.
2. Préparer la crème cheesecake. Mélanger dans un saladier le fromage, la ricotta, le mascarpone et le sucre puis ajouter la vanille et le jaune d'oeuf. On doit obtenir une crème sans grumeaux.
3. Préparer le brownie. Fouetter les oeufs avec le sucre jusqu'à ce qu'ils deviennent clairs et mousseux. Pendant ce temps, faire fondre le chocolat avec le beurre a bain-marie ou à feu très doux (si induction) ou au micro-onde.
4. Quand les oeufs sont montés, incorporer en deux fois le chocolat en mélangeant délicatement puis ajouter la farine et mélanger à nouveau délicatement de manière à obtenir une pâte homogène mais encore souple (elle se dégonflera un peu c'est normal).
5. Verser 2/3 de la pâte à brownie dans le moule et verser dessus par touches 1/3 de la pâte cheesecake. Recouvrir cette dernière avec le reste de pâte à brownie. À l'aide d'une cuillère verser le reste de pâte à cheesecake séparemment, puis à l'aide de la pointe d'une couteau former des marbrures.
5. Enfourner pendant 20 minutes environ, le temps que le brownie gonfle et croûte et que la crème blanche (qui va un peu colorer) soit prise. Le coeur doit rester encore moelleux et fondant. Laisser tiédir puis démouler et déguster.

Conseils :
- Conservation : ce brownie se conserve un ou deux jours à température ambiante recouvert de film alimentaire même s'il donne le meilleur de lui-même tiède (hum quel délice !)
- Pour les proportions c'est un un peu ma recette bidouillée après nombre de tests, le brownie est très équilibré et la partie cheesecake bien présente sans l'être trop. Pour la crème cheesecake je me suis inspirée d'un joli livre Breakfast, lunch and tea de Rose Carrarine connue à travers l'enseigne Rose Bakery édité il y a déjà plusieurs années en modifiant un peu les proportions et en utilisant aussi du mascarpone
- Pour les effets et les couches c'est à vous de voir et de vous amuser : vous pouvez très bien alterner des couches noires puis blanches (attention à ne pas mettre la couche blanche au contact avec la base du moule) ou cacher toute la partie cheesecake à coeur ou bien ne la mettre que dessus en vous amusant à dessiner un peu. Je vous conseille en tout cas de ne pas trop mélanger pur obtenir un effet visuel mais surtout deux textures et goûts bien distincts
- La plupart des recettes vous donnent les proportions doubles per une dizaine de personnes. Je vous le conseille (à la maison nous n'étions que deux) vu comme c'est bon. Dans ce cas utilisez un oeuf entier dans la crème de fromage et il vous faudra un moule rectangulaire 30x20. Vous pouvez aussi utiliser des petits moules en silicone à cake ou même à muffins. Dans ce cas, les temps de cuisson sont réduits de moitié environ.
- La ricotta et le mascarpone vont d'une part alléger la garniture (enfin, en bouche), d'autre part la rendre encore plus crémeuse et surtout contraster la densité du fromage frais. Comme dans un cheesecake classique il a besoin de quelque chose de plus doux et aérien.
- Comme indiqué, vous pouvez même réaliser une version sans gluten
Brownie cheesecake (recette)
Brownie cheesecake 

16 commentaires:

  1. Hummm depuis le temps que j'ai envie de tester une recette brownien chez décalé... Je sens que je vais commencer par la tienne. Elle donne vraiment envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zut je n'ai pas fait attention au correcteur orthographique. Le message est quand même compréhensible. Brownie-cheesecake c'est transformé en "brownien chez décalé ”

      Supprimer
    2. Ne t'inquiètes pas Sysy, ravie de te donner envie ! Tu me diras.
      Bon week-end !

      Supprimer
  2. Il s'agit d'un gâteau que j'ai envie de réaliser depuis longtemps. L'envie est relancée, et la météo pluvieuse aide encore plus! Il ne manque que le feu de cheminée ;-)

    RépondreSupprimer
  3. ça à l'air délicieux ! Malheureusement là où j'habite (à l'étranger) impossible de trouver du mascarpone ou de la ricotta. Pensez-vous que je puisse quand même faire cette recette avec du fromage frais type philadelphia ? Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  4. Han la la ça a l'air tellement bon ! J'ai déjà goûté des brooki dont je ne suis pas une grande fan. L'association des deux pâtes rend le cookie trop mou. Mais le brownie cheesecake me tente bien !

    RépondreSupprimer
  5. J'aimerais un morceau pour mon petit déjeuner d'aujourd'hui, bravo encore une fois
    Bon dimanche
    Rosa

    RépondreSupprimer
  6. Oui, ce froid est déprimant ! Les salades, ce n'est pas pour tout de suite alors j'opte pour ton brownie cheesecake avec grand plaisir :)

    RépondreSupprimer
  7. Miam il me fait de l'oeil celui-là! Et je suis sûre que Monsieur (qui n'aime pas les cheese-cake) fera une exception grâce au brownie :-). En ce dimanche pluvieux, cette recette est bien réconfortante.

    RépondreSupprimer
  8. Hummm, j'en salive déjà ... demain c'est mon anniversaire de mariage & comme j'ai pris une journée de récup, je vais me faire un plaisir dès le matin d'aller chercher les ingrédients qui me manquent et de m'y coller !

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour cela donne vraiment envie comme beaucoup de vos recettes et réalisations. Pourriez vous m en dire un peu plus sur ce livre? Il y peu d'exploitation sur le site de vente. Mille merci.

    RépondreSupprimer
  10. Testé pour le goûter! merci c'était délicieux!

    RépondreSupprimer
  11. Les photos sont tellement jolies qu'on a l'impression de l'avoir devant nous, et ça rend la chose encore plus terrible ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Absolument irrésistible ce brownie ! et la photo splendide !

    RépondreSupprimer